précédent
Details Cookies
France

Les CFDs et le Forex sont des produits à effet de levier complexes. L’utilisation de l’effet de levier vous expose à un risque de perte élevée et rapide. 70% des comptes d'investisseurs non professionnels ayant négocié des CFDs ont perdu de l'argent avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs, le Forex ou tout autre produit fonctionnent et que vous pouvez prendre le risque de perdre l’argent que vous investissez.

Politique en matière de cookies

Ce site Web utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. Ces informations (telles que vos données de navigation et votre adresse IP) peuvent être utilisées pour activer, optimiser et analyser les opérations du site, vous présenter des publicités et des contenus personnalisés; pour mesurer la performance de la publicité et du contenu et pour vous permettre de vous connecter aux réseaux sociaux. En cliquant sur « Accepter Tout », vous autorisez l'utilisation de cookies et le traitement associé des données personnelles. Sélectionnez « Gérer le consentement » pour gérer vos préférences de consentement. Une fois confirmées, vos préférences de consentement sont conservées. Vous pouvez modifier vos préférences ou retirer votre consentement à tout moment via la page de politique de cookies. Consultez notre politique en matière de cookies ici et notre politique de confidentialité ici.

Protéger des turbulences une position longue sur les marchés boursiers Protéger des turbulences une position longue sur les marchés boursiers Protéger des turbulences une position longue sur les marchés boursiers

Protéger des turbulences une position longue sur les marchés boursiers

Résumé:  Les marchés boursiers ont connu un début d'année positif, mais depuis la mi-février, les prix ont chuté. Cet article vous présente une structure d'options appelée collar, qui vous protège contre les fortes baisses de prix, mais vous permet de maintenir une position et même de réaliser des bénéfices lorsque les prix augmentent.


Un collar d'options : réduire le risque de baisse tout en conservant un certain potentiel de hausse

Les marchés boursiers ont commencé l'année en force. À la mi-février, les indices mondiaux étaient en hausse d'environ 10 %. La stagnation de l'inflation, la poursuite de la hausse des taux d'intérêt, le resserrement de la politique monétaire et la réduction des bilans des banques centrales ont fait vaciller les marchés à partir de ce moment-là. Avec la faillite de la Sillicon Valley Bank et la tension croissante autour du Credit Suisse, les turbulences sur les marchés boursiers se sont intensifiées ces dernières semaines. Cela incite les investisseurs, qui oscillent régulièrement entre l'espoir et la crainte, à chercher des moyens de protéger leurs portefeuilles. Un moyen de réduire le risque tout en conservant un potentiel de hausse - les marchés se redressent parfois plus vite que prévu - est d'utiliser un collar d'options.

Qu'est-ce qu'un collar ?

Un collar se compose de trois éléments :

  • Une position longue sur une action ou une autre position sous-jacente
  • Une option de vente longue en dehors de la monnaie
  • Une option d'achat hors de la monnaie vendue avec la même date d'expiration que l'option de vente en position longue

En résumé, l'option de vente longue est une police d'assurance sur la position sous-jacente. L'option d'achat courte est un moyen de réduire quelque peu la prime d'assurance payée.

En règle générale, cette stratégie - qui est également populaire auprès des investisseurs professionnels - est appliquée à des actions individuelles. Toutefois, il est également possible de le faire relativement facilement au niveau d'un portefeuille si celui-ci est en étroite corrélation avec le marché dans son ensemble. Les exemples ci-dessous supposent que le « portefeuille » équivaut à une position dans le S&P 500.

Par commodité, dans cet article, nous ne tenons pas compte des dividendes éventuels ni de la liquidité du marché (écarts).

Négocier un collar d'options : un exemple pratique

Prenons l'exemple d'une position ou d'un portefeuille d'une valeur d'environ 400 000 USD (valeur actuelle du S&P 500 de 4 000 multipliée par 100, la taille du contrat pour les options sur l'indice). D'ailleurs, on peut généralement diviser tous les calculs par 10 pour une position/portefeuille $40,000 en utilisant des options sur l'ETF SPY, qui suit l'indice S&P 500 au comptant (le prix est l'indice divisé par dix).

Revenons à l'exemple. L'idée du collar est d'acheter une option de vente SPX septembre 23 avec un prix d'exercice de 3 850 et de vendre une option d'achat SPX septembre 23, avec un prix d'exercice de 4 400. Au moment de la rédaction de cet article, vous paierez un peu moins de 145 dollars pour cette option de vente. Comme pour les options sur actions individuelles, vous devez tenir compte de la taille du contrat, qui est de 100. Vous paierez donc environ 14 500 USD de prime (coût de l'option). Pour l'appel, vous recevrez près de 60 dollars, soit 6 000 dollars de prime.

Au final, la prime est de $8,500, et la structure vous offre une protection contre toute baisse au-delà de 3 850 points de l'indice SPX jusqu'au troisième vendredi de septembre. Vous pouvez visualiser cela dans votre compte ; voir la figure 1 ci-dessous. (Par ailleurs, le fait d'être en position longue sur le sous-jacent tout en détenant le collar, comme indiqué ci-dessous, empêche toute perte sur la position au-delà du prix d'exercice de l'option d'achat).

Figure 1 : Collar p3850/c4400 SPX septembre 2023

En tant qu'investisseur, il est important de comprendre l'impact des différents scénarios sur votre position. J'aborderai d'abord la situation d'une forte baisse, puis celle d'une reprise (hausse). Je conclurai par un mouvement latéral du marché.

Scénario 1 : le S&P 500 tombe à 3 850

Avec une position de collar, l'investisseur perdra toujours en cas de baisse du marché, mais seulement jusqu'au point de risque maximum, qui est atteint au prix d'exercice de la « jambe » de l'option de vente longue du collar, qui, dans notre exemple, est à 3 850 à l'expiration de septembre, ou #.$23,500.

Si 3 850 est le niveau de l'indice à l'expiration, le profit/la perte de la structure est :

Perte sur la position SPX -15 000 $ (400 000 $ de moins)$385,000)

Coût de la prime de 3 850 options de vente : -14 500 $ (145 $ x 100 x SPX)

Prime de l'option d'achat à découvert de 4 400 : +$6,000

Total P/L : -29 500 $ + $6,000 = -23 500 $.

En pourcentage, la perte totale maximale est de -5,75 % (-23 500/408 500). Nous utilisons 408 500 en raison du coût supplémentaire du collar d'options. Notez que cette perte est la même à l'échéance de septembre, que le S&P 500 soit à 3 850 ou à 3 000 ou même à 0 d'ailleurs. En effet, la valeur de l'option de vente à l'échéance augmente dans un rapport de 1 à 1 en fonction de la baisse de la position SPX sous-jacente, car l'option de vente entre dans la monnaie (en dessous du prix d'exercice).

Si vous n'aviez pas acheté le collar, votre perte à 3 850 n'aurait été que de $15,000 dollars, il faut le noter. La même perte maximale (-23 500 $) dans le sous-jacent en USD serait de 3 765.

Quelle est la marche à suivre en cas de forte baisse du marché avant l'expiration ?

L'un des avantages de détenir des options longues est la possibilité d'effectuer des actions de suivi avant l'expiration. Supposons que le marché chute fortement avant l'échéance de septembre et qu'il se négocie autour de 3 600, ce qui représente une forte baisse de 10 %. La prime de l'option d'achat est maintenant hors de la monnaie (800 points, ou 4,400-3,600) et ne vaut peut-être plus que $7 x 100, ou $700, tandis que l'option de vente 3 850 est maintenant profondément dans la monnaie (250 points, ou 3,850-3,600) et a encore une certaine valeur temporelle - disons qu'elle vaut $302.00 x 100, ou $30,200).

À ce stade, la position en collar se présente comme suit :

  • Valeur de marché du portefeuille d'actions -40 000 $ (400 000 $ - 360 000 $)
  • Valeur de marché de l'option de vente longue + 15 700 $ (30 200 $ - $14,500 coût)
  • Valeur de marché de l'option d'achat à découvert + 5 300 $ (6 000 $ moins le coût de rachat au prix de 0,50 $)$700)

Au total, avec cette forte baisse, le résultat approximatif est une perte de -19 000 $. Cela représente 4,65 % de l'investissement initial (19 000/408 500), soit bien moins que la perte de 10 % du S&P 500 (de 4 000 à 3 600). N'oubliez pas que l'exemple ci-dessus n'est qu'un exemple et qu'il dépend du temps restant avant l'expiration et des niveaux de volatilité implicite utilisés pour calculer les prix des options.

Et maintenant ? A ce stade, vous pouvez continuer à détenir la position, ce qui entraînera la perte $23,500 mentionnée ci-dessus si le SPX se négocie à 3 850 ou moins à l'expiration. Mais vous pouvez également prendre des bénéfices sur le collar (vendre le put et racheter le call) et conserver la position sous-jacente si vous vous attendez à ce que le marché se rétablisse. Si le marché se rétablit par la suite à 4 000, vous aurez un gain global de $10,500 (400 000 $ de valeur de la position SPX + $19,000 de profit sur le collar moins $408,500 du point de départ). Si, en revanche, le marché chute encore jusqu'à 3 400, vous subirez une perte de -49 500 dollars (340 000 dollars de nouvelle valeur de la position SPX moins$408,500 de risque initial plus +19 000 dollars de profit sur le collar).

Scénario 2 : Que se passe-t-il si le marché boursier se redresse ?

Supposons que le marché boursier ne baisse plus et reprenne sa progression du début de l'année ? Comment évoluerait la valeur du portefeuille ? Fondamentalement, le prix d'exercice de l'option d'achat à découvert est le « plafond » ou le niveau de profit maximal pour une position collatérale. Si l'indice est à 4 400 à l'échéance, le portefeuille d'actions sous-jacent est passé de 400 000 dollars (indice 4 000) à 440 000 dollars (indice 4 400). Une marge brute de 40 000 dollars. Si l'on tient compte du coût du collar de 8 500 USD, il reste dans cette situation un bénéfice net de 31 500 USD. Cela représente 7,71 % (31 500/408 500). Ce n'est pas mal pour une stratégie mise en place principalement pour réduire le risque. Pour être clair : même si le S&P 500 est à 4 600 ou 5 000 points, le résultat maximum reste de 31,500 (7.71 %). Dans ce cas, il faut tenir compte du règlement en espèces de l'option d'achat à découvert.

Bon à savoir : si la hausse du S&P 500 se fait progressivement dans le temps, le résultat maximal n'est atteint qu'à l'échéance des options.

Scénario 3 : Que se passe-t-il si le marché évolue de manière latérale ?

Supposons que l'indice S&P 500 flotte sans but à proximité de 4 000, qu'est-ce que cela signifie pour l'ensemble du portefeuille ? Dans ce scénario, le coût net de la prime du collar $8,500 diminuera lentement au fur et à mesure qu'il perdra de sa valeur temporelle et expirera sans valeur à l'échéance. Ce $8,500 est donc la perte maximale dans ce scénario, soit 2,08 % (8 500/408 500).

La dégradation du temps est un processus graduel. Pour cet exemple, simulons ce que sera notre collar avec les mêmes prix d'exercice dans trois mois en examinant les options pour le même collar qui expirent en juin plutôt qu'en septembre.

La valeur de l'option de vente passerait de $145 à environ $95. L'option de vente perd donc $50 (5 000 USD) en trois mois. Et le prix de l'appel à 4 400 passe de près de $60 à environ $20. Puisque vous avez initialement vendu l'option d'achat, cela signifie un bénéfice de $40 (4 000 $). Au total, le collar vous coûtera environ $1,000 en trois mois. Bien entendu, le résultat réel peut différer quelque peu.

Quoi d'autre ? Si l'indice évolue de façon latérale pendant trois mois, mais que vous n'avez toujours pas confiance dans les marchés, vous pouvez choisir de fermer le « collar de septembre » et de prendre une perte d'environ 2,5 millions d'euros.$1,000. Vous pouvez ensuite créer un nouveau collar. Par exemple, il s'agit à nouveau d'une option de vente longue de 3 850 et d'une option d'achat courte de 4 400, mais en prolongeant l'échéance jusqu'en décembre 2023.

Le collar en quelques mots

Un collar vous permet d'assurer une certaine protection. Il ne s'agit pas d'une construction visant à obtenir des rendements élevés. Il s'agit d'une ceinture de sécurité pour le portefeuille sous-jacent tout en conservant un certain potentiel de hausse si l'instrument sous-jacent augmente.

Bien entendu, il existe de nombreuses variantes de cette approche. En fonction de votre profil de risque, vous pouvez varier la stratégie. Par exemple, en envisageant des options de vente plus éloignées de la monnaie, des options d'achat plus proches de la monnaie (ce qui rend le collar moins cher, mais limite le potentiel de profit). En vendant les branches du collar à différents moments en fonction de l'évolution du sous-jacent. Ou même, en utilisant des branches d'option d'achat et d'option de vente ayant des échéances différentes. Les options offrent un large éventail d'options intéressantes pour l'investisseur.

Clause de non-responsabilité

Les informations présentées ci-dessus sont publiées exclusivement à des fins publicitaires et ne sauraient en aucun cas constituer un conseil en investissement, une recommandation d’acheter ou de vendre une devise, un produit ou un instrument financier, ni la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière.

Ces informations ont été élaborées par Saxo Bank A/S et diffusées par Saxo Banque. Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à leur élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à leur sélection. Celles-ci ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur).

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette présentation ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.