Évitez Évitez Évitez

Évitez les 7 principaux pièges de l’investisseur

Investissement 5 minutes de lecture
Peter Siks

Entraîneur d'investisseurs

Relevé:  Comment tirer profit du comportement des autres investisseurs ?


 

Les investisseurs sont des êtres humains. Or l'erreur est humaine. Mais heureusement, les êtres humains sont capables d'apprendre de leurs erreurs et de celles des autres. La branche de la science (économique/psychologique) qui étudie les erreurs en matière d'investissements est appelée finance comportementale. Dans cet article, j'expose un certain nombre d'erreurs courantes des investisseurs. Malheureusement, cette liste n'est pas exhaustive.

  1. Surestimation
    Les gens ont tendance à se surestimer. Cela peut être une qualité – l’homme n’aurait pas fait un pas sur la lune, sinon- mais en matière d'investissement, cette confiance excessive peut avoir des conséquences désastreuses. Il est important de pouvoir faire une évaluation critique de ses propres capacités. En définitive, le marché n'est rien d'autre que l'opinion de tous les participants exprimée dans un cours. Que faut-il pour en savoir plus que le marché ? Quel est votre « avantage » par rapport aux autres participants ? Par ailleurs, n'oubliez pas qui est actif sur le marché. Ce n'est pas seulement votre voisin, mais aussi Warren Buffett, Goldman Sachs et des fonds spéculatifs professionnels.
  2. Hindsight bias
    A posteriori, la Bourse est simple à comprendre. Attention cependant à ne pas extrapoler cette pensée au futur. A plus forte raison si le marché vient de prendre une orientation nette que vous aviez anticipée. Les investisseurs ont tendance à retenir essentiellement celles de leurs prévisions qui se réalisent. Ce faisant, ils oublient - souvent inconsciemment - les moments où ils ont eu tort. Les investisseurs surestiment donc souvent leur capacité à évaluer correctement le marché, et à partir de cette conviction, ils prennent position. Une façon de se forger une idée précise du bienfondé de votre estimation du marché consiste à formuler une prévision d'orientation du marché ou d'une action individuelle sur une période déterminée chaque jour (chaque semaine, chaque mois). Notez vos prévisions et vérifiez leur exactitude a posteriori. Pour beaucoup d'investisseurs, cet exercice contribue à leur donner une vision plus réaliste des événements.
  3. Pertinence de l’actualité
    Les investisseurs attachent une grande importance aux (dernières) nouvelles. L'actualité déclenche souvent une réaction excessive de l'actif sous-jacent. Théoriquement, un net mouvement de cours - en réponse à l'actualité - devrait persister si aucune autre nouvelle concernant cet actif n'était rendue publique. Dans la réalité des investisseurs indisciplinés, cela arrive rarement.
    Demandez-vous si vous êtes en mesure d'être informé de toutes les nouvelles pertinentes concernant une action, de les interpréter correctement et d'agir ensuite. Les nouvelles sont certes importantes, mais donnez-leur le juste poids dans votre décision d'investissement.
  4. Perte de la vision d’ensemble
    Quand je demande à une salle d'investisseurs qui parmi eux se souvient du coût d'achat de ses actions, presque toutes les mains se lèvent. Cela signifie que les investisseurs ne considèrent pas le portefeuille dans son ensemble, mais chaque action individuellement, et gèrent donc également leur portefeuille selon cette approche. La vente n'est réalisée que lorsque l'investisseur peut obtenir davantage que son prix d'achat historique. Dans la pratique, cela signifie que certains investisseurs conservent leurs valeurs pendant des années en espérant pouvoir les vendre pour un montant supérieur au prix d'achat. Cette démarche ne relève pas hélas de la gestion de portefeuille. De même, quel regard portez-vous sur votre portefeuille d'investissements au 31 décembre ? Il y a de fortes chances que vous n'examiniez que total à ce moment-là. S'il est supérieur à son niveau au 1er janvier, votre année boursière aura été positive. Mais si vous gardez systématiquement un œil sur la valeur totale des actifs, vous parviendrez plus facilement à extraire les actions peu performantes du portefeuille et à les remplacer par des actions plus prometteuses.
  5. Chercher confirmation
    Les investisseurs ont besoin d'une confirmation de leur point de vue. C'est très humain, mais cela peut facilement donner lieu à des situations étranges. Sur Internet, tout le monde peut donner son avis. Cela va des théories de conspiration sur le prix du pétrole au rôle de la phase lunaire sur le marché boursier. Cela signifie qu'il y aura toujours des partisans de votre vision du marché. Vous trouverez toujours un allié qui vous encouragera à conserver obstinément une position déficitaire. La solution est simple : outre la question subjective de savoir pourquoi un fonds ou un indice spécifique devrait augmenter (ou diminuer), il faut garder un œil sur le rendement objectif. Vous pensez qu'un mouvement de cours devrait avoir lieu, mais c'est votre rendement qui vous dira si le marché partage cet avis.
  6. Petite comptabilité
    Cela consiste à penser en termes de « tirelires ». Il y a de fortes chances pour que vous soyez de ces épargnants, qui ont une tirelire pour les vieux jours, une tirelire pour les dépenses imprévues, pour les vacances, etc. Cette approche est assez insolite, dans la mesure où les euros de chaque tirelire sont identiques et échangeables. Certaines personnes ont même à la fois un compte d'épargne (associé à un taux d'intérêt très bas) et un prêt personnel ! Sur ces derniers, ils paient beaucoup plus d'intérêts que ce qu'ils reçoivent sur l'épargne. Rembourser directement le prêt est bien sûr le meilleur conseil qu'on puisse leur donner.
  7. Accumuler les pertes
    C'est un piège particulièrement dangereux. Ne pas vouloir perdre est l'un des paramètres essentiels dans la prise de décision. Des études scientifiques ont démontré que le sentiment positif après avoir gagné 100 euros en Bourse est moins puissant que la frustration consécutive à une perte de la même valeur. Perdre de l'argent est donc plus pénible qu'en gagner n'est agréable. Dans la pratique, ceci conduit les investisseurs à acter leurs bénéfices trop rapidement et à laisser leurs pertes courir trop longtemps. Pourtant, retenez que : “Let your profits run and cut your losses short.”

Boule de cristal ?

Malheureusement, ce ne sont pas les seuls pièges. Ils sont souvent très subtils et peuvent être la combinaison de différents pièges. De plus, s'entêter dans une erreur de réflexion irrationnelle est souvent un moyen de rester serein, même si ce n'est objectivement pas le plus judicieux. Bien sûr, il n'est pas facile de prévenir ces erreurs. Mais une personne avertie en vaut deux.

 

Investir comporte des risques, votre investissement peut perdre sa valeur. Plus d’informations au bas de cette page.

Prêt à commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entièrement en ligne en trois étapes simples.

Investir comporte des risques. Votre investissement peut perdre de la valeur.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rémunération de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liée à ses recommandations ou opinions spécifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin à la compilation et à la mise à jour de ces pages, et utilise des sources considérées comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les évaluer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spécifiques aux produits, consultez les pages consacrées aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boîte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique

En tant qu'institution financière, nous croyons qu'il est de notre responsabilité de veiller à ce que nos clients ne négocient que les produits d'investissement qui leur conviennent le mieux. Actuellement, nous sommes en train de réviser nos tests d'adéquation et nous avons décidé de restreindre temporairement la négociation de produits plus complexes. De plus amples informations sur les produits concernés et la durée de la restriction sont disponibles ici.