Quelles sont les attitudes des Français vis-à-vis des cryptomonnaies ? | Saxo Banque

L'attitude et les connaissances des Français en matière de cryptomonnaies

Saxo Stories

Saxo Group

Résumé:  Nous avons interrogé les Français pour connaître leurs opinions et leurs attitudes vis-à-vis des cryptomonnaies et savoir s'ils pensaient que celles-ci pourraient devenir des monnaies compétitives dans un avenir proche.


En 2021, le monde politique et le législateur français se sont penchés sur les cryptomonnaies. De nouvelles lois ont été votées en juillet, et ces dernières ont débouché sur des discussions sur la taxation des actifs numériques. La France a commencé à réglementer le secteur en 2019, mais c’est avec l’ordonnance n° 2020-1544, introduite en décembre 2020, que les premiers grands pas ont été franchis en la matière. La loi est entrée en vigueur en juin 2021, et elle a apporté avec elle une série de règles pour les transactions « crypto-crypto », dont un enregistrement obligatoire et des exigences plus strictes pour les critères KYC(connaissance du client).

De récents débats se sont focalisés sur un taux de taxation possible pour les actifs numériques. Pierre Person, député à l’Assemblée Nationale, a demandé un taux fixe de 30 % dans le but de débloquer l’argent qui « dort » dans des portefeuilles de cryptomonnaie,afin d’aider l’économie. Le débat est toujours en cours, mais il atteste bel et bien de l’intérêt que suscitent les cryptomonnaies en France.

Mais cet intérêt pour les cryptomonnaies de la part des responsables politiques et du législateur français traduit-il un intérêt de la part du public ? Le Français moyen connaît-il le Bitcoin et autres cryptomonnaies ? S’y intéresse-t-il ? Saxo Banque s’est donné pour mission de répondre à ces questions. Les rubriques ci-dessous présentent les attitudes des Français vis-à-vis des cryptomonnaies et leurs différentes opinions concernant l'évolution des actifs numériques.

Sondage réalisé par OnePoll pour Saxo Bank auprès de 500 personnes majeures, du 1er au 4 novembre 2021.

Les informations présentées dans cet article sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent pas un conseil en investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat, et ne doit en aucun cas servir de base ou être pris en compte comme une incitation à s’engager dans un quelconque investissement. L’investisseur est seul juge du caractère approprié des opérations qu’il pourra être amené à conclure. Le placement en Bourse est risqué, vous pouvez subir des pertes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures, elles ne sont pas constantes dans le temps. Il est conseillé de bien s’informer et de connaître le fonctionnement des produits financiers avant d’investir en Bourse.

Les Français comprennent-ils le mot « cryptomonnaie » ?

Seulement 15 % des femmes et 9 % des hommes ont déclaré ne pas comprendre du tout le terme « cryptomonnaie ». C’est surtout la génération des baby boomers qui semble manquer de connaissances en la matière : 4 % des personnes âgées de plus de 65 ans déclarent n’avoir jamais entendu le terme et 21 % déclarent ne « pas savoir » ce qu’il signifie.

Avez-vous déjà entendu parler des cryptomonnaies ?

  TOUT  

  Femmes  

  Hommes  

Milléniaux
(25-34ans)

 Baby boomers
(65+
ans)

Oui, tout à fait

31%

22%

45%

43%

13%

Oui,plutôt

25%

25%

25%

23%

25%

Oui, unpeu

25%

29%

19%

20%

38%

Non, pas du tout

13%

15%

9%

10%

21%

N/A – Je n'ai jamais entendu parler de « cryptomonnaies »

6%

9%

2%

3%

4%

Cela signifie que la majorité des Français, qu’ils soient très familiers avec le sujet ou non, indiquentdisposer d’une certaine connaissance des cryptomonnaies. Les Milléniaux, âgés de 25 à 34 ans, déclarent en savoir le plus. Les réponses indiquent également que les hommes en savent globalement plus que les femmes. Il semblerait donc que, de manière générale, les Français connaissent les cryptomonnaies.

Comprenez-vous ce que sont les cryptomonnaies ?

 TOUT 

Femmes

Hommes

Milléniaux
(25-34ans)

Baby boomers
(65+
ans)

Tout à faitd’accord

24%

23%

26%

27%

13%

Plutôtd'accord

33%

32%

37%

42%

25%

Ni d'accord, ni pas d'accord

26%

27%

24%

24%

38%

Plutôtpasd'accord

8%

8%

6%

4%

4%

Pas du toutd'accord

9%

10%

6%

2%

21%

Cependant, des données supplémentaires semblent indiquer que la plupart des gens ne comprennent pas tout à fait cette technologie. À la question de savoir s’ils comprenaient le terme « cryptomonnaie », au-delà d’être familiers avec le terme, seules 24 % des personnes interrogées ont répondu qu’elles étaient tout à fait d'accord, 33 % étaient plutôt d'accord et 43 % avaient une position neutre ou n’étaient pas d’accord. Cela suggère que, même si les Français sont au courant de l’existence des cryptomonnaies, il s'agirait plutôt de connaissances tacites accumulées grâce aux médias plutôt qu’une connaissance technique.

De quelles cryptomonnaies les Français ont-ils entendu parler ?

Les données relatives à la familiarité des Français avec les différentes cryptomonnaies apparaissent soutenir nos affirmations. À la question de savoir de quelles cryptomonnaies elles avaient entendu parler, 37 % des personnes interrogées ont répondu « Bitcoin ». Ensuite, 7 % des interrogés ont déclaré connaître Ethereum et Dogecoin, et 10 % des personnes interrogées étaient incapables de mentionner le nom de la moindre cryptomonnaie.

Avez-vous déjà entendu parler de ces cryptomonnaies ?

TOUT

Femmes 

Hommes

Milléniaux
(25-34ans)

Baby boomers
(65+
ans)

Bitcoin

37%

43%

33%

29%

43%

Dogecoin

7%

6%

8%

9%

9%

Ethereum

7%

5%

10%

9%

6%

BinanceCoin

6%

5%

7%

7%

6%

USD Coin

6%

5%

7%

6%

0%

Terra

4%

5%

4%

5%

3%

Cardano

3%

3%

4%

3%

3%

SHIBA INU

3%

2%

4%

3%

0%

XRP

3%

2%

4%

3%

3%

Avalanche

2%

2%

3%

1%

3%

Chainlink

2%

1%

3%

4%

0%

Polkadot

2%

2%

2%

4%

3%

Solana

2%

2%

2%

3%

0%

Tether

2%

1%

4%

4%

3%

Uniswap

2%

2%

2%

3%

0%

Aucuned’entreelles

10%

15%

4%

6%

20%

D'autres cryptomonnaies populaires, telles que XRP, Cardano et Solana, étaient connues par entre 2 et 3 % des personnes interrogées. La majeure partie de la couverture médiatique se focalisant sur le Bitcoin, cela ne parait pas surprenant. L’âge de l’Ethereum et le soutien d’Elon Musk en faveur du Dogecoin ont contribué à la popularité de ces deux cryptomonnaies. Cependant, en matière de connaissance globale des cryptomonnaies, la plupart des gens ont tendance à soit citer le Bitcoin,soit ne pas connaître de cryptomonnaies.

Avez-vous entendu parler des NFT ?

TOUT

Femmes

Hommes

Milléniaux
(25-34ans)

Baby boomers
(65+
ans)

Oui

21%

16%

30%

29%

8%

Non

68%

73%

63%

61%

79%

Je nesaispas

11%

12%

7%

10%

13%

Pour soutenir cette thèse que les connaissances des français en terme de cryptomonnaies semblent rester quelque peu superficielles, nous pouvons observerle domaine en pleine évolution desNFT(non-fungibletokens, jetons non fongibles en français). Ces actifs numériques sont considérés comme représentant la prochaine étape en matière de blockchain, mais 68 % des personnes interrogées n’en ont jamais entendu parler.

La population est deplus en plus familiarisée grâce à l’intérêt qu'y portent des entreprises connues et des célébrités. Par exemple, le quotidien 20 Minutes a vendu son propre NFT en 2021. Cependant, en ce qui concerne la compréhension profonde de la technologie blockchain et des innovations telles que les NFT, il semblerait que le français moyen soit à la traîne.

Pourquoi n'a-t-il pas plus de gens qui investissent dans les cryptomonnaies ?

Celles et ceux qui connaissent les cryptomonnaies ont peur d'investir par crainte de perdre de l’argent. En effet, parmi les raisons pour lesquelles les uns et les autres ne souhaitent pas faire le pas, on compte un manque de connaissances sur le sujet,ainsi que les risques associés. C’est pour cela qu’informer la population sur les cryptomonnaies est, semble-t-il, d'une importance cruciale. La France doit dépasser le stade d'une simple compréhension globale de la technologie crypto et les entreprises disposant d’une présence publique doivent expliquer les nuances des blockchains de manière accessible.

Pourquoi n’investissez-vous pas dans les cryptomonnaies ?

  TOUT  

  Femmes  

  Hommes  

Milléniaux
(25-34ans)

Baby boomers
(65+
ans)

Peur de perdre de l’argent

35%

37%

35%

32%

24%

C’esttrop risqué

25%

25%

27%

28%

24%

Je ne souhaite pas en utiliser actuellement

18%

16%

18%

18%

20%

Jen’ycomprendsrien

10%

12%

8%

10%

12%

N/A – aucune raison en particulier/je ne suis pas sûr(e)

8%

7%

8%

8%

16%

Autre

4%

3%

4%

4%

4%

De plus, la population doit comprendre que les cryptomonnaies peuvent être négociées comme n'importe quel autre instrument financier. Chez Saxo Banque, nous considérons les cryptomonnaies comme un type d'option et une possible mesure de protection contre l’inflation. Pour sensibiliser la population, il est crucial d’expliquer cela au grand public et de mettre en avant les risques et avantages potentiels des cryptomonnaies, comme pour tout instrument financier.

Les données nous montrent qu’une meilleure information sur le sujet est nécessaire, au-delàde ce que l’on voit et entend dans l'actualité : 24 % des personnes interrogées veulent en savoir plus sur les cryptomonnaies, et 21 % déclarent en avoir entendu parler dans l’actualité. Seules 13 % y voient l’avenir des monnaies et à peine 11 % considèrent les cryptomonnaies comme une option d'investissement.

Selon vous, à quoi servent les cryptomonnaies ?

  TOUT  

  Femmes  

  Hommes  

  Milléniaux
(25-34ans)  

  Babyoomers
(65+ans)  

Je suis curieux/curieuse et j’essaye d’en apprendre plus sur le sujet

24%

22%

27%

27%

32%

J’en ai entendu parler dans l’actualité

21%

22%

20%

17%

27%

Des gens en parlent fréquemment sur les réseaux sociaux

14%

16%

12%

11%

14%

Je pense que c’est l'avenir des monnaies et je veux prendre de l’avance

13%

11%

15%

14%

5%

Je considère que c’est un investissement et une manière d’économiser de l’argent

  11%

11%

12%

15%

9%

Mes amis/ma famille sont intéressés

10%

10%

10%

11%

5%

N/A – Rien en particulier/je ne sais pas

5%

7%

3%

3%

9%

Autre

1%

2%

1%

2%

0%

Ces chiffres suggèrent que le chemin à parcourir d’ici à ce que le grand public ne voie la valeur potentielle de cette technologie est encore long. Ce n’est peut-être pas l’avenir des monnaies, mais,lorsqu’utilisée correctement et avec les connaissances adéquates, ellepourraioffrir une perspective intéressante ainsi qu’une option potentielle d'investissement.

Où trouvez-vous vos informations ?

  TOUT  

  Femmes  

  Hommes  

Milléniaux
(25-34ans)

Baby boomers
(65+
ans)

Blogs et sites web d’experts

27%

27%

27%

26%

23%

Réseauxsociaux

17%

18%

14%

16%

8%

N/A – nulle part en particulier/pas sûr

16%

17%

13%

8%

46%

Plateformesde trading

14%

11%

19%

20%

8%

Médiasfinanciers (Wall Street Journal)

12%

11%

15%

12%

4%

Tradersprofessionnels

11%

13%

9%

11%

12%

Autre

4%

4%

4%

5%

0%

Le problème vient en partie des sources utilisées. 27 % utilisent des sites web et des blogs d’experts, mais plus de personnes obtiennent leurs informations sur les cryptomonnaies sur les réseaux sociaux (17 %) que sur les sites de trading (14 %).

Les 
médias financiers doivent fournir plus d’efforts pour expliquer cette technologie et devenir des sources d’information fiables mettant en avant des faits plutôt que des opinions partagées sur les réseaux sociaux.

Les Français sont-ils prêts à utiliser les cryptomonnaies à l’avenir ?

Malgré un manque apparent de connaissances techniques, les français semblent prêts à utiliser les cryptomonnaies comme réserves de valeur.

Les cryptomonnaies devraient-elles devenir une monnaie ayant cours légal en France ?

TOUT

Femmes

Hommes

Milléniaux
(25-34ans)

Baby boomers
(65+
ans)

D'accord

41%

38%

48%

51%

29%

Pasd'accord

21%

20%

20%

10%

29%

Ni d'accord, ni pas d'accord

38%

42%

32%

39%

42%

41 % des personnes interrogées souhaitent que les cryptomonnaies deviennent des monnaies légales et 27 % pourraientles utiliser pour leurs transactions du quotidien, notamment dans les magasins et pour leurs loisirs.

À quelles fins utiliseriez-vous les cryptomonnaies ?

TOUT

Femmes

Hommes

Milléniaux(
25-34
ans)

Baby boomers
(65+
ans)

Dépensesduquotidien

27%

25%

30%

20%

46%

Achats coûteux (vacances, voiture, etc.)

26%

25%

25%

26%

8%

Épargne/retraite

24%

25%

22%

26%

38%

Biensimmobiliers

18%

19%

16%

23%

8%

Aucune des réponses ci-dessus/pas sûr

6%

6%

6%

5%

0%

Utiliseriez-vous les cryptomonnaies si elles étaient officiellement reconnues monnaies légales ?

TOUT

Femmes

Hommes

Milléniaux
(25-34ans)

Baby boomers
(65+
ans)

Oui

64%

61%

73%

78%

42%

Non

19%

19%

18%

12%

29%

Aucuneidée

17%

20%

9%

10%

29%

Enfin, si le gouvernement en faisait une monnaie ayant cours légal, 64 % des personnes interrogées en feraient usage. Ainsimême s'il existe des lacunes dans les connaissances des gens, l’attitude générale des français vis-à-vis des cryptomonnaies semble être positive.

 

Certaines questions du sondage étaient à choix multiples. Les résultats ont été arrondis au chiffre entier le plus proche.

Clause de non-responsabilité

Les informations présentées ci-dessus sont publiées exclusivement à des fins publicitaires et ne sauraient en aucun cas constituer un conseil en investissement, une recommandation d’acheter ou de vendre une devise, un produit ou un instrument financier, ni la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière.

Ces informations ont été élaborées par Saxo Bank A/S et diffusées par Saxo Banque. Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à leur élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à leur sélection. Celles-ci ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur).

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette présentation ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.

Soyez conscient(e) des risques.
Toute opération de trading comporte des risques de perte en capital. En savoir plus. Pour vous aider à mieux comprendre les risques encourus, nous avons rassemblé une série de Documents d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI) mettant en évidence les risques et les avantages liés à chaque produit. D'autres Documents d’Information Clé pour l’Investisseur sont disponibles sur notre plateforme de trading. En savoir plus.

Les instruments financiers sur marge présentent, en raison de leur effet de levier, un fort caractère spéculatif et peuvent vous exposer à des risques de pertes supérieures au montant investi. Ils nécessitent un bon niveau de connaissances et d'expérience en matière financière. Nous vous recommandons de lire notre avertissement sur les risques, de suivre nos formations et de vous assurer que la réalisation d'investissements à partir des instruments financiers proposés par Saxo Banque est adaptée à votre situation et à vos objectifs financiers. Ces produits sont destinés à une clientèle avisée pouvant surveiller ses positions de manière quotidienne, voire plusieurs fois par jour, et ayant les moyens financiers de supporter un tel risque.

Les informations présentées dans le site www.home.saxo/fr vous sont communiquées à titre purement informatif et ne constitue ni un conseil d’investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat, et ne doit en aucun cas servir de base ou être pris en compte comme une incitation à s’engager dans un quelconque investissement.

Saxo Banque| Succursale française de Binckbank N.V.,société anonyme de droit néerlandais, au capital social de 10 000 005 euros | RCS de Paris 495 193 849 | Contrôlée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution et par l’Autorité des Marchés Financiers | 10,rue de la Paix | 75002 PARIS | Téléphone + 33 (0)1 78 94 56 40

Les informations figurant sur ce site ne s'adressent pas aux résidents des États-Unis et de la Belgique et ne sont pas destinées à être diffusées ni à être utilisées par des personnes se trouvant dans un pays ou une juridiction où une telle distribution et utilisation seraient contraires à la loi ou à la règlementation locale.