Que c'est risqué Que c'est risqué Que c'est risqué

Que c'est risqué

Macro
Christopher Dembik

Responsable de l'analyse macro-économique

Le sentiment de marché est positif en ce début de semaine et beaucoup de mauvaises nouvelles sont intégrées dans les cours, les investisseurs tentent alors de se repositionner sur fond de résultats d’entreprises globalement meilleurs que prévu et d’indicateurs économiques intéressants. Pour le moment, un quart des entreprises du S&P500 ont publié leurs résultats avec plus de la moitié surpassant les estimations des analystes. On connait également l’importance du marché de l’immobilier aux Etats-Unis et l’indice Case-Shiller qui permet d’évaluer le marché de l’immobilier résidentiel a connu, hier, son plus fort ralentissement depuis sa création. La série de hausse de taux provoquée par la Reserve Fédérale commence doucement à montrer quelques signaux de ralentissement de l’économie avec l’espoir que l’institution renoue avec une politique monétaire plus modérée… A ce stade il est prématuré de tirer des conclusions positives sur la base de ces faibles signaux.

  • Le ministre saoudien du pétrole a défendu la décision controversée de l'OPEP de réduire la production et a critiqué les grands importateurs qui vendent leurs stocks dans le but de maîtriser les prix. Les gens épuisent leurs stocks d'urgence" et les utilisent "comme un mécanisme pour manipuler les marchés", a déclaré le Prince Abdulaziz bin Salman  lors de la conférence Future Investment Initiative à Riyad. L'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole et ses partenaires, une alliance de 23 pays dirigée par les Saoudiens et la Russie, ont irrité la Maison Blanche en optant pour une réduction de la production de 2 millions barils par jour lors d'une réunion le 5 octobre. Les responsables américains ont déclaré que cette décision arrivait "au pire moment possible" étant donné les pressions inflationnistes mondiales, et le président Joe Biden a déclaré qu'il y aurait des "conséquences" pour l'Arabie saoudite.

  • La confiance des consommateurs américains a chuté en octobre, plus que prévu, pour atteindre son niveau le plus bas en trois mois. L'inflation généralisée et les inquiétudes croissantes concernant les perspectives économiques ont pesé sur les Américains. L'indice du Conference Board a baissé à 100,5, contre 107,8 en septembre, selon les données publiées mardi.

  • Les valeurs technologiques américaines ont chuté en post-marché après que certaines des plus grandes entreprises du secteur aient annoncé des résultats décevants. Les publications trimestrielles de Microsoft d'Alphabet et de Texas Instruments ont mis en évidence la pression croissante qui s'exerce sur tous les secteurs. 

    Il faudra suivre les résultats de Dassault Systemes, Mercedes-Benz, BASF, Deutsche Bank, PingAn Insurance, CGN Power, UniCredit, Canon, Barclays, Standard Chartered, Heineken, Aker BP, Iberdrola, Banco Santander, SEB, Meta Platforms, Thermo Fisher Scientific, Bristol-Myers Squibb, ADP, Boeing, ServiceNow, Ford Motor, Twitter

     La décision de la Banque du Canada sur les taux à 16h.

 
Clause de non-responsabilité

Les informations présentées ci-dessus sont publiées exclusivement à des fins publicitaires et ne sauraient en aucun cas constituer un conseil en investissement, une recommandation d’acheter ou de vendre une devise, un produit ou un instrument financier, ni la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière.

Ces informations ont été élaborées par Saxo Bank A/S et diffusées par Saxo Banque. Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à leur élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à leur sélection. Celles-ci ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur).

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette présentation ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.