De plus en plus risqué De plus en plus risqué De plus en plus risqué

De plus en plus risqué

Macro
Christopher Dembik

Responsable de l'analyse macro-économique

La situation en Chine est encore trop risquée et les spéculations autour de l’assouplissement des restrictions impactent les marchés depuis la fin de semaine dernière. La question est de savoir quelle sera la réaction du gouvernement alors qu’une vague de protestation a émergé dans le pays. Une amélioration de la situation permettrait de stabiliser les marchés à court terme alors que c’était encore hier un sujet de préoccupation important. En fil rouge, les interventions de certains membres de la FED gardent un ton relativement hawkish continuant à pousser contre les espérances d’une pause importante de l’institution. L’intervention de Jerome Powell ce soir sera cruciale avant la « blackout period ». Les membres de la Fed ne s'expriment généralement pas publiquement entre une semaine avant le samedi précédant une réunion du FOMC et le jeudi suivant cette réunion. 


  • L'Italie prévoit d'appliquer une taxe exceptionnelle de 50 % sur les recettes supplémentaires réalisées par les entreprises du secteur de l'énergie, selon le texte du projet de loi budgétaire. Le nouveau budget présenté par l'administration de la première ministre Giorgia Meloni est en cours d'examen au Parlement et doit être approuvé d'ici la fin de l'année.  L'Italie a déjà introduit un impôt de 25 % sur les gains des entreprises, un prélèvement qui, selon Eni SpA, coûte 1,4 milliard d'euros au géant pétrolier.

  • L'Allemagne a suivi l'Espagne et la Belgique en signalant un ralentissement de l'inflation, offrant des billes à ceux qui souhaitent que la Banque centrale européenne ralentisse le rythme de ses hausses de taux d'intérêt. Les prix à la consommation dans la plus grande économie d'Europe ont augmenté de 11,3 % par rapport à l'année précédente en novembre, en baisse par rapport au bond de 11,6 % enregistré en octobre, a indiqué mardi l'office des statistiques, citant des facteurs tels que les coûts de l'énergie pour expliquer ce ralentissement. 
  • Le président de la Federal Reserve Bank of StLouis, James Bullard, a réitéré son appel à des hausses supplémentaires des taux d'intérêt jusqu'à un niveau qui limitera la croissance économique, ce qui, selon lui, ouvre la voie à un retour à une politique monétaire plus ordinaire en 2023. "Le taux directeur n'a pas encore atteint un niveau qui pourrait être considéré comme suffisamment restrictif a déclaré M. Bullard, précisant que les estimations montrent qu'un taux d'au moins 4,9 % serait nécessaire.

Il faudra suivre les résultats de Royal Bank of Canada, National Bank of Canada, Salesforce, Synopsys, Snowflake, Splunk, Hormel Foods, KE Holdings.

A 11h l’indice des prix à la consommation en UE attendu en très légère baisse à 10.4% contre 10.6% précédemment. Du côté des USA l’agenda sera chargé avec à 16h le rapport JOLTS ainsi que les promesses de vente de logements. A 19h30 l’intervention de Jerome Powell.

 

 

Clause de non-responsabilité

Les informations présentées ci-dessus sont publiées exclusivement à des fins publicitaires et ne sauraient en aucun cas constituer un conseil en investissement, une recommandation d’acheter ou de vendre une devise, un produit ou un instrument financier, ni la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière.

Ces informations ont été élaborées par Saxo Bank A/S et diffusées par Saxo Banque. Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à leur élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à leur sélection. Celles-ci ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur).

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette présentation ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.