C C C

C 'est difficile

Macro
Christopher Dembik

Responsable de l'analyse macro-économique





Il n’y a pas vraiment de raisons d’être optimiste à court terme. Le bon indice IFO pour l’Allemagne en avril (publié hier) est presque passé inaperçu sur les marchés financiers. Les investisseurs s’inquiètent, à juste titre, des turbulences qui ne cessent de se renforcer : la forte baisse des matières premières en raison des confinements chinois, le risque de dévaluation du yuan (qui se précise), la possibilité d’une intervention sur les changes de la part de la Banque du Japon et des résultats d’entreprises mi-figue, mi-raisin. Nous assistons en ce moment à des sorties importantes de capitaux des marchés actions, et des sorties encore plus importantes de capitaux de la Chine. Il y a certainement une forme de panique qui finira par s’atténuer. Mais il est évident à ce stade qu’un rebond durable des marchés boursiers n’est pas à l’ordre du jour. Nous ne voyons pas du tout ce qui pourrait permettre de rassurer les investisseurs.

  • Les statistiques étaient nombreuses hier. En Allemagne, l’indice du climat des affaires IFO a surpris à la hausse en avril. L’indice principal est ressorti à 91,8 contre une estimation à 89,0. L’indice des conditions actuelles a aussi fortement rebondi à 97,2 contre une estimation à 95,9. Ce qui est certainement le plus important c’est que les attentes sont également revues à la hausse, à 86,7 contre une estimation à 83,5. Toutefois, les difficultés de l’économie allemande n’ont pas disparu. Au Royaume-Uni, les derniers indicateurs dressent un panorama bien différent. La dernière enquête de l’ONS montre que, par rapport à il y a un an, 23% des adultes ont rencontré des difficultés à payer leurs factures au mois de mars. Ce chiffre monte à 43% lorsqu’il est question de la facture énergétique. Enfin, 43% des adultes déclarent qu’ils ne vont pas être en mesure d’épargner dans les douze prochains mois. Tout cela à cause de l’inflation. Le choc à venir sur la consommation va être massif.
  • Nous craignons de forts remous sur la monnaie chinoise dans les jours et semaines à venir. Le yuan onshore a atteint son plus bas niveau depuis le 9 avril 2021 face au dollar américain hier. Beaucoup d’analystes FX estiment que la Chine pourrait être contrainte de dévaloriser massivement sa monnaie afin d’apporter un peu de soutien à son économie. Selon les dernières estimations, des régions représentant environ 40% du PIB chinois sont actuellement face à des mesures de confinement plus ou moins strictes. Cela a aussi un impact sur les matières premières qui sont en chute libre en raison de la baisse de la demande chinoise. Le prochain risque est d’assister à un semblant de guerre des monnaies.

  • L'entrepreneur milliardaire Elon Musk a accepté de racheter Twitter pour 44 milliards de dollars ($54.20/share), utilisant l'une des plus grandes opérations de LBO de l'histoire pour prendre possession du réseau social vieux de 16 ans.

Les résultats d’entreprises continuent avec Orange en France, Canon, HSBC, Banco Santander, Iberdrola (électricité et gaz naturel), Atlas Copco (air comprimé, compresseur industriel etc.), Novartis (groupe pharmaceutique), UBS Group, Kuehne + Nagel (logistique), Microsoft, Alphabet, Visa, PepsiCo, UPS, Texas Instruments, Raytheon Technologies (aérospatial et défense), General Electric, Mondelez (agro-alimentaire), Chubb (assurance et réassurance) et 3M (conglomérat).

Plusieurs banquiers centraux membres du Conseil des gouverneurs de la BCE doivent prendre la parole aujourd’hui : Pablo Hernandez de Cos (à l’Université de Séville puis à l’Université de Gibraltar plus tard dans la journée) et François Villeroy de Galhau (à l’occasion de la conférence sur les crypto-actifs organisée par le Financial Times).












Clause de non-responsabilité

Les informations présentées ci-dessus sont publiées exclusivement à des fins publicitaires et ne sauraient en aucun cas constituer un conseil en investissement, une recommandation d’acheter ou de vendre une devise, un produit ou un instrument financier, ni la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière.

Ces informations ont été élaborées par Saxo Bank A/S et diffusées par Saxo Banque. Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à leur élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à leur sélection. Celles-ci ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur).

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette présentation ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.

Soyez conscient(e) des risques.
Toute opération de trading comporte des risques de perte en capital. En savoir plus. Pour vous aider à mieux comprendre les risques encourus, nous avons rassemblé une série de Documents d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI) mettant en évidence les risques et les avantages liés à chaque produit. D'autres Documents d’Information Clé pour l’Investisseur sont disponibles sur notre plateforme de trading. En savoir plus.

Les instruments financiers sur marge présentent, en raison de leur effet de levier, un fort caractère spéculatif et peuvent vous exposer à des risques de pertes supérieures au montant investi. Ils nécessitent un bon niveau de connaissances et d'expérience en matière financière. Nous vous recommandons de lire notre avertissement sur les risques, de suivre nos formations et de vous assurer que la réalisation d'investissements à partir des instruments financiers proposés par Saxo Banque est adaptée à votre situation et à vos objectifs financiers. Ces produits sont destinés à une clientèle avisée pouvant surveiller ses positions de manière quotidienne, voire plusieurs fois par jour, et ayant les moyens financiers de supporter un tel risque.

Les informations présentées dans le site www.home.saxo/fr vous sont communiquées à titre purement informatif et ne constitue ni un conseil d’investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat, et ne doit en aucun cas servir de base ou être pris en compte comme une incitation à s’engager dans un quelconque investissement.

Saxo Banque| Succursale française de Binckbank N.V.,société anonyme de droit néerlandais, au capital social de 10 000 005 euros | RCS de Paris 495 193 849 | Contrôlée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution et par l’Autorité des Marchés Financiers | 10,rue de la Paix | 75002 PARIS | Téléphone + 33 (0)1 78 94 56 40

Les informations figurant sur ce site ne s'adressent pas aux résidents des États-Unis et de la Belgique et ne sont pas destinées à être diffusées ni à être utilisées par des personnes se trouvant dans un pays ou une juridiction où une telle distribution et utilisation seraient contraires à la loi ou à la règlementation locale.