A A A

A chaque jour sa peine

Macro
Christopher Dembik

Responsable de l'analyse macro-économique

Résumé:  Même dans des conditions de marché difficiles, il reste encore des possibilités d’investissement.


Les mêmes craintes continuent d’agiter les marchés financiers : la baisse attendue de la croissance (qui s’explique en partie par l’Ukraine), l’envolée généralisée des prix (qui est en partie structurelle), quelques couacs au niveau des résultats d’entreprises (mais rien de trop inquiétant, pour le moment) et les incertitudes sur le resserrement monétaire aux Etats-Unis. En toile de fond, on commence aussi à évoquer l’impact négatif possible sur la croissance mondiale de la stratégie zéro Covid en Chine. Même dans des conditions de marché difficiles, il reste encore des possibilités d’investissement en se portant sur les mégatendances (comme l’intelligence artificielle, la robotique, la défense etc…), les fonds flexibles (très diversifiés et qui permettent aussi de saisir les opportunités à la baisse) ou plus simplement en shortant le marché. C’est d’ailleurs cette dernière stratégie qui est adoptée par beaucoup d’investisseurs institutionnels afin de passer le mauvais cap boursier actuel.

  • Le yen continue de s’affaiblir ce qui renforce la probabilité d’une intervention sur les changes de la part des autorités nippones. L’USD/JPY a atteint pour la première depuis 2002 le seuil des 128,00. Cette baisse s’explique en partie par l’envolée des rendements longs des bons du Trésor américain (en approche du seuil des 3%) alors que les rendements à 10 ans au Japon sont toujours très bas (0,25%). La divergence de politique monétaire est donc la lame de fond qui pousse la monnaie nippone vers de nouveaux plus bas. Pour l’instant, la Banque du Japon et le ministère des Finances se sont contentés d’interventions verbales (s’inquiétant ouvertement de la « volatilité » du yen). Mais si cela ne suffit pas, il est probable qu’une intervention directe sur les changes ait lieu. D’autres banques centrale agissent ainsi (par exemple la Banque Nationale Suisse). Du point de vue de l’analyse technique, il faudra surveiller le seuil des 135 sur l’USD/JPY. Le yen se déprécie également fortement face à l’AUD suite à la publication du dernier compte-rendu de la Banque de Réserve australienne qui a été interprété comme « hawkish » par les intervenants de marché.
  • La tendance baissière demeure pour l’EUR/USD. Le différentiel de politique monétaire des deux côtés de l’Atlantique est un facteur de soutien du dollar américain. Les autres facteurs à prendre en compte sont les craintes de baisse de la liquidité en USD et la possibilité d’un resserrement quantitatif plus agressif qu’initialement anticipé par la Réserve Fédérale américaine. Il est probable que l’EUR/USD renoue à moyen terme avec son point bas de début 2020, autour des 1,0636.
  • La baisse des stocks pousse le cuivre fortement à la hausse (deuxième point haut historique atteint en clôture lundi). Plusieurs perturbations au niveau de l’offre affectent les prix : 20% des exportations du Pérou sont à l’arrêt à cause de manifestations de communautés locales, la forte demande chinoise et l’électrification en lien avec la décarbonation de l’économie (structurel). Du point de vue de l’analyse technique, la principale résistance sur le cuivre se situe à 4,86 USD et le principal support à 4,65 USD (qui correspond à la moyenne mobile à 50 jours).

Débat présidentiel entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen ce soir à partir de 20h. En économie, l’attention se portera essentiellement sur le coût de la vie (et dans une moindre mesure sur la réforme des retraites). L’indice des prix à la consommation en France a augmenté à 4,5% sur un an en mars, contre 3,6% en février. L’inflation pourrait dépasser 5% en avril. Entre-temps, la croissance économique montre de sérieux signes d’essoufflement (consensus à 0,25% pour le premier trimestre). Il est évident que la cible de croissance du PIB à 4% dévoilée par le gouvernement ne sera pas atteinte. Peu importe l’issue du débat, il semble évident que Macron gagnera l’élection. Selon le dernier ‘rolling’ IPSOS publié le 18 avril dernier, le président a une avance de 6 points par rapport à Le Pen. En outre, au cours des derniers jours, la proportion d’électeurs de Zemmour prêts à voter pour Le Pen a diminué (73%) tandis que le pourcentage d’électeurs de Mélenchon disposés à voter pour Macron s’est accru (38%). Le Front Républicain semble continuer de fonctionner. Nous n’attendons strictement aucun impact majeur de l’élection sur les marchés financiers.

Les résultats d’entreprises sont nombreux aujourd’hui avec China Mobile, China Telecom, ASML (semi-conducteurs), Heineken, ASM International (semi-conducteurs), Sandvik (outils et services de coupe à l’industrie), Tesla, Procter & Gamble, Abbott Laboratories, Anthem (assurance maladie), CSX (réseau ferroviaire), Lam Research (semi-conducteurs), Kinder Morgan (infrastructures de transports et de stockages dédiés aux hydrocarbures) et Baker Hughes.

Clause de non-responsabilité

Les informations présentées ci-dessus sont publiées exclusivement à des fins publicitaires et ne sauraient en aucun cas constituer un conseil en investissement, une recommandation d’acheter ou de vendre une devise, un produit ou un instrument financier, ni la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière.

Ces informations ont été élaborées par Saxo Bank A/S et diffusées par Saxo Banque. Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à leur élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à leur sélection. Celles-ci ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur).

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette présentation ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.

Soyez conscient(e) des risques.
Toute opération de trading comporte des risques de perte en capital. En savoir plus. Pour vous aider à mieux comprendre les risques encourus, nous avons rassemblé une série de Documents d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI) mettant en évidence les risques et les avantages liés à chaque produit. D'autres Documents d’Information Clé pour l’Investisseur sont disponibles sur notre plateforme de trading. En savoir plus.

Les instruments financiers sur marge présentent, en raison de leur effet de levier, un fort caractère spéculatif et peuvent vous exposer à des risques de pertes supérieures au montant investi. Ils nécessitent un bon niveau de connaissances et d'expérience en matière financière. Nous vous recommandons de lire notre avertissement sur les risques, de suivre nos formations et de vous assurer que la réalisation d'investissements à partir des instruments financiers proposés par Saxo Banque est adaptée à votre situation et à vos objectifs financiers. Ces produits sont destinés à une clientèle avisée pouvant surveiller ses positions de manière quotidienne, voire plusieurs fois par jour, et ayant les moyens financiers de supporter un tel risque.

Les informations présentées dans le site www.home.saxo/fr vous sont communiquées à titre purement informatif et ne constitue ni un conseil d’investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat, et ne doit en aucun cas servir de base ou être pris en compte comme une incitation à s’engager dans un quelconque investissement.

Saxo Banque| Succursale française de Binckbank N.V.,société anonyme de droit néerlandais, au capital social de 10 000 005 euros | RCS de Paris 495 193 849 | Contrôlée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution et par l’Autorité des Marchés Financiers | 10,rue de la Paix | 75002 PARIS | Téléphone + 33 (0)1 78 94 56 40

Les informations figurant sur ce site ne s'adressent pas aux résidents des États-Unis et de la Belgique et ne sont pas destinées à être diffusées ni à être utilisées par des personnes se trouvant dans un pays ou une juridiction où une telle distribution et utilisation seraient contraires à la loi ou à la règlementation locale.