Les actions à "méga" capitalisation atteignent un niveau de 2020 Les actions à "méga" capitalisation atteignent un niveau de 2020 Les actions à "méga" capitalisation atteignent un niveau de 2020

Les actions à "méga" capitalisation atteignent un niveau de 2020

Actions 3 minutes to read
Peter Garnry

Responsable de la stratégie des actions

Résumé:  Les fortes hausses enregistrées cette année par les actions américaines sont principalement attribuables à trois secteurs liés à la technologie et à l’engouement pour l’IA générative. Le rebond des actions a poussé les méga-capitalisations à des performances relatives du S&P 500 à l’indice S&P 500 à pondération égale à des sommets jamais vus depuis 2020. Cette forte surperformance relative en moins d’un an devrait inciter les investisseurs à réduire leurs attentes d’une surperformance accrue des méga-capitalisations. Il pourrait être intéressant pour les investisseurs d’envisager le marché dans son ensemble à l’approche de 2024.


Le secteur technologique est-il une bénédiction ou une malédiction pour le marché boursier américain ?

La popularuté de l’IA générative en 2023 a eu des éléments de succès tangibles dans le cas de Nvidia, puis aussi beaucoup d’espoir pour l’avenir qui ne s’est pas encore matérialisé. La combinaison de l’engouement pour l’IA générative et de l’absence de récession aux États-Unis a fait en sorte que les marchés boursiers ont ignoré les inquiétudes liées à la crise bancaire qui se préparait en mars, à la faiblesse de l’économie chinoise et à la récente hausse des taux d’intérêt. Le résultat est que le S&P 500 a progressé de 18,8 % cette année, principalement grâce à trois secteurs (services de communication +50,7 %, technologies de l’information +50,4 % et consommation discrétionnaire +32,7 %). Dans ces trois secteurs, nous trouvons la plupart des méga-capitalisations (entreprises dont la valeur boursière est supérieure à 200 milliards de dollars) et, à la suite du rallye de cette année, les « Magnificent Seven » (Apple, Microsoft, Alphabet, Amazon, Nvidia, Meta et Tesla) ont augmenté leur pondération relative dans l’indice S&P 500.

Le secteur des technologies de l’information a maintenant atteint une pondération de 29 % dans l’indice S&P 500. D’une part, cela a été une bénédiction pour les rendements des actions et les flux vers les actions américaines, mais d’autre part, c’est aussi une malédiction, car cela fragilise le marché boursier américain. Comme le montre le graphique ci-dessous, le S&P 500 a atteint un niveau relatif par rapport au S&P 500 Equal Weight, qui n’avait pas été observé depuis 2020, reflétant un fort sentiment à l’égard des valeurs technologiques et, plus généralement, des méga capitalisations. La surperformance relative a également été plus forte que par le passé. Par conséquent, il est logique de commencer à modérer les attentes à l’égard de ces méga-capitalisations par rapport au reste du marché.

Clause de non-responsabilité

Cette publication a été élaborée exclusivement à des fins publicitaires par Saxo Bank A/S, établissement de crédit de droit danois, agréé et supervisé par l’Autorité de Supervision Danoise.

Cette publication ne doit en aucun cas être considérée comme une recommandation d’acheter ou de vendre un ou plusieurs instruments financiers, ou comme la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière. En conséquence, celle-ci n’a pas été élaborée conformément aux dispositions légales arrêtées pour promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et sa diffusion n’a été soumise à aucune interdiction prohibant l’exécution de transactions personnelles avant sa publication. 

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Aucun conflit d’intérêt pouvant affecter l’objectivité des analyses diffusées n’a par ailleurs été recensé. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur). 

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette publication ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Les éventuelles performances passées mentionnées dans cette publication ne sont pas constantes et ne préjugent pas des performances futures. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.   

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.