Savoir Savoir Savoir

Savoir se contenter de peu

Macro
Christopher Dembik

Responsable de l'analyse macro-économique

Le franchissement des 6000 points la semaine dernière sur le CAC 40 a été un signal extrêmement important pour le marché. Nous observons que les investisseurs (à la fois les institutionnels et les particuliers) se positionnent à l’achat. Les niveaux de valorisation sont attractifs. C’est indéniable. En outre, tous les facteurs de risque (et ils sont nombreux) sont déjà intégrés dans les cours. Le seul risque qui ne l’ait pas, ce serait d’avoir un astéroïde frappant la Terre. Il est donc temps de regarder le verre à moitié plein et de profiter d’un marché très largement décoté. Nous restons convaincus chez Saxo Banque qu’il faut encore privilégier une stratégie de stock picking (c’est plus sage avec la baisse attendue des volumes). Il convient d’éviter les valeurs technologiques pour le moment car le potentiel de baisse n’est certainement pas encore fini (à moins de shorter ces valeurs, bien-sûr). Nous nous attendons à ce que la volatilité soit au rendez-vous dans les séances à venir : résultats d’entreprises, réunion de la Banque Centrale Européenne (BCE) et surtout risque politique en Italie. Au niveau des résultats d’entreprises, il faudra surtout regarder de près les projections pour les mois à venir (est-ce que le scénario d’une récession va prévaloir ?). Enfin, il faudra faire preuve de patience car les stars de la cote ne vont communiquer sur leurs performances qu’un peu plus tard (Apple, Amazon, Alphabet etc.).

 

  • Aucune statistique importante hier.

 

  • Dernières séances poussives pour le titre Reworld media (small cap avec une valorisation autour de 382 millions d’euros). Ce passage à vide n’a certainement pas vocation à durer. L’entreprise a récemment racheté douze marques digitales appartenant à TF1. C’est une belle opération qui permet de poser des bases solides pour l’avenir. Le titre vaut un peu moins de 7 euros (avec une baisse depuis le début de l’année de près de 8%). Il y a un beau potentiel de hausse à moyen terme, certainement proche des 9-10 euros. Il convient cependant d’être vigilant puisqu’il s’agit d’une small cap (dont avec les problèmes de liquidité que cela implique).

 

  • Mercredi, le Premier ministre italien Mario Draghi va proposer sa démission au Parlement (à la fois à la Chambre haute et à la Chambre basse). L’histoire récente nous a appris qu’il est toujours difficile de prévoir avec certitude les conséquences d’une crise politique en Italie. Il y a cinq scénarios possibles : 1) Draghi reste en poste avec la même majorité. Mais cela impliquerait un changement de posture du Mouvement Cinq Étoiles de Giuseppe Conte qui est peu probable ; 2) Draghi réussit à former un nouveau gouvernement avec une majorité différente. C’est compliqué car le Mouvement Cinq Etoiles est incontournable du fait du nombre de députés qu’il a ; 3) Draghi décide de démissionner sans demander un vote du Parlement. C’est peu vraisemblable, à ce stade ; 4) Sous la pression du président italien Sergio Mattarella et de plusieurs partis politiques (comme le parti Italia Viva de Matteo Renzi), Draghi accepte de rester en poste un peu plus longtemps jusqu’aux élections générales de 2023. Il dirige un gouvernement de technocrates. C’est le meilleur scénario pour la zone euro. C’est certainement un scénario plutôt consensuel pour la plupart des partis politiques italiens ; 5) Draghi ne réussit pas à former un nouveau gouvernement ou il refuse de rester en poste. Des élections législatives anticipées doivent avoir lieu dans les 70 prochains jours (donc, en septembre). Selon les derniers sondages, le Mouvement Cinq Etoiles serait laminé. Un gouvernement nationaliste dirigé par Giorgina Meloni, à la tête de Frères d’Italie, pourrait gagner les élections. Ce serait, évidemment, le pire des scénarios pour la zone euro au pire moment (conditions financières moins accommodantes, volumes faibles, crise énergétique, inflation galopante etc.).

 

Jeudi, la BCE va augmenter son taux directeur de 25 points de base. Ce n’est en aucune façon une surprise. Nous pensons que la banque centrale a une fenêtre d’opportunité de six mois environ pour augmenter ses taux (avant qu’elle ne soit contrainte à adopter une approche plus dovish du fait du ralentissement économique à l’œuvre). Nous tablons sur une croissance fortement en baisse l’an prochain en zone euro, à 1 % contre 1,3 % selon les dernières estimations de la Commission Européenne (initialement, en mai dernier, la prévision de croissance pour 2023 se situait à 2,3 %). La BCE devrait aussi évoquer la mise en place de son outil anti-fragmentation. A ce stade, elle ne devrait dévoiler que des détails. Toutes les discussions portant notamment sur les conditions de déclenchement ne sont pas terminées. Les investisseurs seront également attentifs à tout commentaire portant sur la faiblesse de l’euro. Cependant, nous voyons mal ce que pourrait faire la banque centrale pour l’enrayer. Tout joue en défaveur de la monnaie unique : la crise énergétique en zone euro, le différentiel de politique monétaire entre les deux bords de l’Atlantique, les craintes de récession qui aboutissent à un repli sur les valeurs refuge (comme le dollar américain) etc. Il faut s’attendre à ce que la paire EUR/USD soit très volatile autour de la parité dans les séances à venir. Aucun élément (qu’il soit question d’analyse technique ou d’analyse fondamentale) ne permet d’envisager un rebond durable de la paire.

Clause de non-responsabilité

Les informations présentées ci-dessus sont publiées exclusivement à des fins publicitaires et ne sauraient en aucun cas constituer un conseil en investissement, une recommandation d’acheter ou de vendre une devise, un produit ou un instrument financier, ni la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière.

Ces informations ont été élaborées par Saxo Bank A/S et diffusées par Saxo Banque. Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à leur élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à leur sélection. Celles-ci ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur).

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette présentation ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.

Soyez conscient(e) des risques.
Toute opération de trading comporte des risques de perte en capital. En savoir plus. Pour vous aider à mieux comprendre les risques encourus, nous avons rassemblé une série de Documents d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI) mettant en évidence les risques et les avantages liés à chaque produit. D'autres Documents d’Information Clé pour l’Investisseur sont disponibles sur notre plateforme de trading. En savoir plus.

Les instruments financiers sur marge présentent, en raison de leur effet de levier, un fort caractère spéculatif et peuvent vous exposer à des risques de pertes supérieures au montant investi. Ils nécessitent un bon niveau de connaissances et d'expérience en matière financière. Nous vous recommandons de lire notre avertissement sur les risques, de suivre nos formations et de vous assurer que la réalisation d'investissements à partir des instruments financiers proposés par Saxo Banque est adaptée à votre situation et à vos objectifs financiers. Ces produits sont destinés à une clientèle avisée pouvant surveiller ses positions de manière quotidienne, voire plusieurs fois par jour, et ayant les moyens financiers de supporter un tel risque.

Les informations présentées dans le site www.home.saxo/fr vous sont communiquées à titre purement informatif et ne constitue ni un conseil d’investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat, et ne doit en aucun cas servir de base ou être pris en compte comme une incitation à s’engager dans un quelconque investissement.

Saxo Banque| Succursale française de Binckbank N.V.,société anonyme de droit néerlandais, au capital social de 10 000 005 euros | RCS de Paris 495 193 849 | Contrôlée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution et par l’Autorité des Marchés Financiers | 10,rue de la Paix | 75002 PARIS | Téléphone + 33 (0)1 78 94 56 40

Les informations figurant sur ce site ne s'adressent pas aux résidents des États-Unis et de la Belgique et ne sont pas destinées à être diffusées ni à être utilisées par des personnes se trouvant dans un pays ou une juridiction où une telle distribution et utilisation seraient contraires à la loi ou à la règlementation locale.