Pivot... de hawkish à très hawkish Pivot... de hawkish à très hawkish Pivot... de hawkish à très hawkish

Pivot... de hawkish à très hawkish

Macro
Christopher Dembik

Responsable de l'analyse macro-économique

A l'annonce du communiqué de la FED, quelques phrases de plus ont fait espérer aux investisseurs le début d'une pause tant espérée. La hausse de 75 points de base s'est faite cette fois-ci en tenant également compte du resserrement cumulatif des taux mais surtout de la possibilité d'avoir des "lags" ou décalage entre la hausse des taux et ses effets. Les marchés ont interprété cela comme une pause à venir. Cependant, Jérôme Powell dans sa conférence de presse n'a pas tenu la même ligne directrice et son discours largement hawkish a finalement renversé la vapeur, le Nasdaq clôturant à -3,4% et le SP500 à -2,5%. Pour Powell l'interprétation n'est pas tout à fait la même et une "pause" reste "très prématurée à ce stade". Pour les plus optimistes, les espoirs ne sont pas complètement perdus alors que les chiffres sur l'emploi de demain ainsi que l'inflation (CPI) de la semaine prochaine pourraient pousser l'institution à faire moins dès la réunion de décembre. 

  • Le coût des emprunts en livres sterling contre des garanties de haute qualité s'éloigne du taux directeur de la Banque d'Angleterre, une distorsion qui risque d'entraver la capacité de la banque centrale à resserrer efficacement sa politique monétaire. Le prix que les investisseurs paient pour emprunter des liquidités au jour le jour en donnant des gilts en garantie à des contreparties, appelé Repurchase Overnight Index Average ou RONIA, est inférieur de 43 points de base au taux de la BOE. Il s'agit d'une décote record.

  • L'Allemagne offre des garanties de prêt aux sociétés de négoce de matières premières pour l'achat d'énergie et de métaux essentiels, alors que l'invasion de l'Ukraine par la Russie déclenche une course mondiale à la sécurité des ressources. Le groupe Trafigura, le plus grand négociant de cuivre au monde, a déjà accepté de fournir aux clients allemands des métaux non russes pour les cinq prochaines années, grâce à un crédit bancaire de 800 millions de dollars garanti par le gouvernement allemand. La maison de courtage discute actuellement d'un accord similaire pour le gaz naturel liquéfié et les banquiers spécialisés dans les matières premières proposent à d'autres négociants d'autres accords qui bénéficieraient de garanties publiques.

  •  Des fonctionnaires de Glencore ont livré de l'argent liquide via jet privé à des fonctionnaires dans toute l'Afrique, ont déclaré les procureurs britanniques qui ont mis en évidence un réseau de pots-de-vin et de corruption orchestré par le bureau de négoce pétrolier de Londres. La société, fondée par Marc Rich, a admis sept chefs d'accusation de corruption dans des pays tels que le Nigeria et le Cameroun, à la suite d'une enquête du Serious Fraud Office. Les procureurs ont déclaré que la société avait versé plus de 28 millions de dollars en pots-de-vin pour obtenir l'accès à des cargaisons de pétrole.

    Il faudra suivre la décision de la Bank of England à 13h. Une augmentation de 0.75% est attendue pour atteindre un taux de 3%. 
    Du côté des USA l’indice PMI non-manufacturier de l’ISM est attendu à 15h.

    Il faudra suivre les résultats de Verbund, Barrick Gold, Orsted, Novozymes, BNP Paribas, BMW, Enel, ING Groep, DBS Group, ConocoPhillips, Amgen, PayPal, Starbucks, Regeneron Pharmaceuticals, EOG Resources, Moderna, MercadoLibre, Block, Cloudflare, Coinbase
Clause de non-responsabilité

Les informations présentées ci-dessus sont publiées exclusivement à des fins publicitaires et ne sauraient en aucun cas constituer un conseil en investissement, une recommandation d’acheter ou de vendre une devise, un produit ou un instrument financier, ni la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière.

Ces informations ont été élaborées par Saxo Bank A/S et diffusées par Saxo Banque. Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à leur élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à leur sélection. Celles-ci ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur).

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette présentation ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.