Pas Pas Pas

Pas trop vite

Macro
Christopher Dembik

Responsable de l'analyse macro-économique

Le marché est plus que jamais à court terme attentif aux indicateurs économiques avec pour objectif d’anticiper l’action de la FED à la prochaine réunion. A ce stade les investisseurs n’ont pas encore pricé complètement entre 50 et 75 bps et les chiffres sur les dépenses des ménages montrent un ralentissement de l’économie en mai, accentuant les craintes de récession. La volatilité va rester très élevée à l’image de la séance d’hier tandis que les banquiers centraux n’ont aucune garanti quant à l’efficacité de leurs actions afin de lutter contre une inflation structurelle. Dans tous les cas de figure il y a peu de raison d’être optimiste dans les prochaines semaines. Il est trop tôt pour se replacer pleinement à l’achat alors qu'aucun indicateur technique ou fondamental ne montre un retournement de tendance. 

  • Les dépenses de consommation américaines ont baissé en mai pour la première fois cette année et les mois précédents ont été révisés à la baisse, ce qui suggère une économie un peu plus faible qu'on ne le pensait dans un contexte d'inflation rapide et de relèvement des taux d'intérêt par la Réserve fédérale. Les achats de biens et de services, corrigés de l'évolution des prix, ont diminué de 0,4 % après une hausse de 0,3 % révisée à la baisse le mois précédent, selon les données du Departement  du commerce publiées jeudi. Les dépenses de services ont augmenté tandis que les dépenses de biens ont diminué. L'indice des prix des dépenses de consommation personnelle, que la Réserve fédérale utilise pour son objectif d'inflation, a augmenté de 0,6 % par rapport au mois précédent et a augmenté de 6,3 % depuis mai 2021. L'indice de base PCE a augmenté de 0,3 %, soit moins que prévu.

  • Le président Joe Biden a dit qu'il demandera aux alliés des États-Unis de la région du Golfe Persique d'augmenter la production de pétrole lorsqu'il les rencontrera lors d'un voyage en Arabie Saoudite le mois prochain. C'est l'un des principaux moyens dont il dispose pour faire face à la flambée des coûts dans son pays.  "Je leur ai indiqué que je pensais qu'ils devaient augmenter leur production", a déclaré M. Biden jeudi lors d'une conférence de presse à Madrid à la suite d'un sommet de l'OTAN.  M. Biden a dit qu'il ne demanderait pas directement au roi Salman ou au prince héritier Mohammed Bin Mohammed Bin Salman d'augmenter la production d'énergie lorsqu'il les verra à la réunion du 16 juillet. Il a déclaré que le forum plus large du Conseil de coopération du Golfe, un rassemblement de pays riches en pétrole le long du golfe Persique, est un cadre plus approprié pour cette demande.


  • Le président Vladimir Poutine a signé un décret pour transférer les droits sur le projet de gaz naturel Sakhaline-2 à une nouvelle société russe, une décision qui pourrait obliger les propriétaires étrangers  dont Shell, à renoncer à leur investissement dans le projet. Le décret fait état de menaces pour les intérêts nationaux et la sécurité économique de la Russie. Les parties prenantes ont un mois pour dire s'ils prendront une participation dans la nouvelle société, et ceux qui se retirent pourraient ne pas être entièrement indemnisésIl faudra suivreà 11h l’IPC UE attendu à 0.7% contre 0.8% le mois précèdent. Du côté des USA l’indice PMI manufacturier de l’ISM est attendu en baisse à 54.9.

Il faudra suivreà 11h l’IPC UE attendu à 0.7% contre 0.8% le mois précèdent. Du côté des USA l’indice PMI manufacturier de l’ISM est attendu en baisse à 54.9.
Les résultats deNitori

 

Clause de non-responsabilité

Les informations présentées ci-dessus sont publiées exclusivement à des fins publicitaires et ne sauraient en aucun cas constituer un conseil en investissement, une recommandation d’acheter ou de vendre une devise, un produit ou un instrument financier, ni la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière.

Ces informations ont été élaborées par Saxo Bank A/S et diffusées par Saxo Banque. Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à leur élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à leur sélection. Celles-ci ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur).

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette présentation ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.

Soyez conscient(e) des risques.
Toute opération de trading comporte des risques de perte en capital. En savoir plus. Pour vous aider à mieux comprendre les risques encourus, nous avons rassemblé une série de Documents d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI) mettant en évidence les risques et les avantages liés à chaque produit. D'autres Documents d’Information Clé pour l’Investisseur sont disponibles sur notre plateforme de trading. En savoir plus.

Les instruments financiers sur marge présentent, en raison de leur effet de levier, un fort caractère spéculatif et peuvent vous exposer à des risques de pertes supérieures au montant investi. Ils nécessitent un bon niveau de connaissances et d'expérience en matière financière. Nous vous recommandons de lire notre avertissement sur les risques, de suivre nos formations et de vous assurer que la réalisation d'investissements à partir des instruments financiers proposés par Saxo Banque est adaptée à votre situation et à vos objectifs financiers. Ces produits sont destinés à une clientèle avisée pouvant surveiller ses positions de manière quotidienne, voire plusieurs fois par jour, et ayant les moyens financiers de supporter un tel risque.

Les informations présentées dans le site www.home.saxo/fr vous sont communiquées à titre purement informatif et ne constitue ni un conseil d’investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat, et ne doit en aucun cas servir de base ou être pris en compte comme une incitation à s’engager dans un quelconque investissement.

Saxo Banque| Succursale française de Binckbank N.V.,société anonyme de droit néerlandais, au capital social de 10 000 005 euros | RCS de Paris 495 193 849 | Contrôlée par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution et par l’Autorité des Marchés Financiers | 10,rue de la Paix | 75002 PARIS | Téléphone + 33 (0)1 78 94 56 40

Les informations figurant sur ce site ne s'adressent pas aux résidents des États-Unis et de la Belgique et ne sont pas destinées à être diffusées ni à être utilisées par des personnes se trouvant dans un pays ou une juridiction où une telle distribution et utilisation seraient contraires à la loi ou à la règlementation locale.