Faire simple Faire simple Faire simple

Faire simple

Macro
Christopher Dembik

Responsable de l'analyse macro-économique

La semaine va être décisive pour les principaux indices européens et américains qui sont retournés au contact de leurs plus bas niveaux de l'année. La chute des actions fait suite au repricing du marché obligataire post FED. Les intervenants étant en train de digérer un communiqué suivi d'un discours davantage hawkish qu'anticipé. Les probabilités d'une récession augmentent considérablement et les investisseurs essayent de mesurer et d'intégrer dans les prix l'impact de la politique monétaire restrictive à venir sur la croissance et l'activité des entreprises. Ce faisant, la volatilité est montée d'un cran vendredi dernier et devrait rester sur des niveaux soutenus. Dans cette configuration de marché erratique il est important de se focaliser sur une gestion du risque précise et une analyse simple des graphiques.

  • Le pétrole se dirige vers la plus longue série de pertes hebdomadaires cette année, alors que les banques centrales du monde entier ont intensifié leur lutte contre l'inflation au détriment de la croissance. Le West Texas Intermediate est passé sous la barre des 80 dollars le baril vendredi pour la première fois depuis janvier. La Réserve fédérale a donné un signal clair, à savoir qu'elle est prête à tolérer une récession aux États-Unis en contrepartie d'une reprise en main de l'inflation. Le Royaume-Uni, la Norvège et l'Afrique du Sud ont également relevé leurs taux.  

  • Le nouveau gouvernement britannique de Liz Truss a procédé aux baisses d'impôts les plus importantes depuis 1972, en réduisant les prélèvements sur ménages les plus aisés et les entreprises afin de stimuler la croissance économique. Ce qui a déclenché une chute massive de la monnaie et des obligations. Le chancelier de l’Echiquier, Kwasi Kwarteng, a annoncé une série de réductions d'impôts et de réformes réglementaires qui coûteront 161 milliards de livres sterling sur les cinq prochaines années. Cela a attisé les inquiétudes concernant l'inflation, déjà proche de son plus haut niveau depuis 40 ans, et la spirale de la dette publique. 

  • Selon un communiqué, Toyota a décidé de mettre fin à la production de véhicules dans son usine de Saint-Pétersbourg en Russie. La fabrication est suspendue depuis le 4 mars en raison de l'interruption de l'approvisionnement en matériaux et pièces clés. Après six mois, la société n'a pas été en mesure de reprendre ses activités normales et ne voit pas d'indication qu'elle puisse redémarrer à l'avenir, ajoute le communiqué.

    Il faudra suivre à 10h l'IFO en Allemagne attendu en baisse à 96.
    A 15h l'intervention de Christine Lagarde.
Clause de non-responsabilité

Les informations présentées ci-dessus sont publiées exclusivement à des fins publicitaires et ne sauraient en aucun cas constituer un conseil en investissement, une recommandation d’acheter ou de vendre une devise, un produit ou un instrument financier, ni la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière.

Ces informations ont été élaborées par Saxo Bank A/S et diffusées par Saxo Banque. Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à leur élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à leur sélection. Celles-ci ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur).

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette présentation ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.