Espoir  espoir Espoir  espoir Espoir  espoir

Espoir espoir

Macro
Christopher Dembik

Responsable de l'analyse macro-économique

Les investisseurs ont marqué une pause suite aux indicateurs de la veille. L’ISM non manufacturier (service) est ressorti au-dessus des anticipations et toujours en zone d’expansion alimentant le débat d’une FED davantage hawkish et venant contrebalancer avec les chiffres de lundi. Historiquement, les pivots de l’institution ont fait suite à un excès dans la volatilité des indices ; un excès de volatilité qui, bien que monté d’un cran, n’a pas montré de signe de panique.  Les intervenants de marché vont désormais avoir les yeux rivés vers les chiffres sur l’emploi américain ce vendredi afin d’éventuellement départager le sentiment actuel. A ce stade et sans signe clair que l’inflation ralentit, il est prématuré de s’attendre à un pivot de l’institution.  

  • L'OPEP+ a accepté de réduire sa limite de production de 2 millions de barils par jour, alimentant ainsi les tensions avec les États-Unis, alors que le cartel cherche à stopper la chute des prix du pétrole causée par l'affaiblissement de l'économie mondiale. Il s'agit de la plus importante réduction opérée par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés depuis 2020, mais elle aura un impact plus faible sur l'offre mondiale que ne le suggère le chiffre global. Plusieurs pays membres pompent déjà bien en dessous de leurs quotas, ce qui signifie qu'ils seraient déjà en conformité avec leurs nouvelles limites sans avoir à réduire leur production.  Malgré cela, la décision risque d'ajouter un nouveau choc à une économie mondiale qui lutte déjà contre l'inflation due aux coûts élevés de l'énergie.
  • Hier étaient publiés les résultats de l’enquête mensuelle de l’ISM (Institute for Supply Management) pour le secteur des services aux Etats-Unis. Malgré un léger ralentissement, la croissance de l’activité du secteur progresse. L’indice est en effet ressorti à 56.70 pour le mois de septembre contre une anticipation de 56. De même, l’enquête a révélé une demande de main-d’œuvre toujours élevée.
  • L’Etat a déposé son projet d’Offre Publique d’Achat visant 16.3% du capital d’EDF, au prix de 12 euros par action. Ce projet est pour le moment soumis à l’approbation de l’Autorité des Marchés Financiers. Les actions du groupe avaient été émises en 2005 au prix de 32 euros.
A 13h30 la publication du compte rendu de la dernière réunion de la BCE. Du côté des USA, à 14h30 les inscriptions hebdomadaires

Il faudra suivre les résultats de Seven & I, Conagra Brands, Constellation Brands, McCormick & Co au chômage seront attendues à 203K contre 193K précédemment.
Clause de non-responsabilité

Les informations présentées ci-dessus sont publiées exclusivement à des fins publicitaires et ne sauraient en aucun cas constituer un conseil en investissement, une recommandation d’acheter ou de vendre une devise, un produit ou un instrument financier, ni la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière.

Ces informations ont été élaborées par Saxo Bank A/S et diffusées par Saxo Banque. Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à leur élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à leur sélection. Celles-ci ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur).

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette présentation ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.