Ca va mieux en Chine Ca va mieux en Chine Ca va mieux en Chine

Ca va mieux en Chine

Macro
Christopher Dembik

Responsable de l'analyse macro-économique

Le rapport sur l'emploi américain de vendredi a entraîné un renversement des attentes concernant la trajectoire des taux de la Fed, mais une grande partie de ce mouvement a ensuite été annulée. La Fed entre dans une période de black-out avant la prochaine réunion, mais l'optimisme concernant la réouverture de la Chine devrait s'accentuer cette semaine avec la mise en place de mesures d'assouplissement à Shanghai. Cela signifierait une nouvelle hausse des prix des métaux et de l'énergie, d'autant plus que l'OPEP a renoncé à une réduction de la production au cours du week-end et que la prochaine réunion n'est prévue que pour février. Niveaux clés à tester cette semaine avec 3,50 % pour les rendements du Trésor américain à 10 ans.

  • Les employeurs américains ont créé plus d'emplois que prévu et les salaires ont connu leur plus forte hausse depuis près d'un an, ce qui laisse entrevoir des pressions inflationnistes persistantes qui augmentent les chances de voir la Réserve fédérale augmenter ses taux d'intérêt. Les emplois non agricoles ont augmenté de 263 000 en novembre après un gain révisé à la hausse de 284 000 en octobre, selon un rapport du département du travail publié vendredi. Le taux de chômage s'est maintenu à 3,7 %, la participation ayant diminué. Le salaire horaire moyen a augmenté deux fois plus que prévu après une révision à la hausse du mois précédent. Les estimations prévoyaient une augmentation de 200 000 emplois et un maintien du taux de chômage à 3,7 %.

  • Les actions Credit Suisse ont bondi de 10% vendredi après que le président du conseil d'administration Axel Lehmann ait déclaré que la liquidité de la banque s'améliorait et que les énormes sorties d'actifs de clients qui avaient effrayé les marchés touchaient à leur fin. Les retraits du prêteur suisse, qui ont atteint environ 84 milliards de francs au début du trimestre après des rumeurs sur la stabilité de la banque, ont "fondamentalement cessé", a déclaré M. Lehmann. Le gros de l'hémorragie s'est produit en octobre, et la banque a depuis vu certains actifs revenir en Suisse.

  • Les autorités chinoises ont assoupli les exigences en matière de test Covid dans les grandes villes au cours du week-end, Pékin semblant s'éloigner progressivement de sa politique stricte de zéro Covid dans un contexte d'augmentation des cas et de protestations publiques. Le centre financier de Shanghai, qui a fait l'objet d'un exténuant confinement de deux mois plus tôt dans l'année, a supprimé l'obligation de se soumettre à un test PCR pour entrer dans des lieux publics extérieurs tels que des parcs ou utiliser les transports publics à partir de lundi ont indiqué les autorités de la ville dans un communiqué. Les mesures "continueront d'être optimisées et ajustées" en fonction de la politique nationale et de la situation locale, selon le communiqué. Hangzhou, où se trouve le géant de la technologie Alibaba Group, a également supprimé l'obligation de se soumettre à des tests pour entrer dans la plupart des lieux publics, y compris les bureaux et les supermarchés, et pour utiliser les transports publics.


    Rien à signaler au niveau des résultats d’entreprises.
    Il faudra suivre à 16h aux USA l’indice PMI non manufacturier attendu en baisse à 53.1 contre 54.4 précédemment.
Clause de non-responsabilité

Les informations présentées ci-dessus sont publiées exclusivement à des fins publicitaires et ne sauraient en aucun cas constituer un conseil en investissement, une recommandation d’acheter ou de vendre une devise, un produit ou un instrument financier, ni la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière.

Ces informations ont été élaborées par Saxo Bank A/S et diffusées par Saxo Banque. Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à leur élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à leur sélection. Celles-ci ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur).

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette présentation ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.