Les ambitions d'Apple ont atteint les rivages de la réalité augmentée Les ambitions d'Apple ont atteint les rivages de la réalité augmentée Les ambitions d'Apple ont atteint les rivages de la réalité augmentée

Les ambitions d'Apple ont atteint les rivages de la réalité augmentée

Actions
Peter Garnry

Responsable Stratégie Investissement

Résumé:  Le marché n'est pas aussi enthousiaste à l'égard du nouveau casque de réalité mixte Vision Pro d'Apple que les critiques de produits et les personnes travaillant dans le secteur de la réalité augmentée, qui affirment qu'Apple a dépassé tous les acteurs du secteur, y compris le leader du marché, Meta. Tim Cook a déclaré hier soir qu'il s'agissait du début d'une nouvelle ère dans le domaine de l'informatique, mais le marché est pour l'instant plus discret, ce qui a entraîné une légère baisse des actions d'Apple en préouverture du marché.


Points clés de cette analyse d'action :

  • Apple a lancé un casque de réalité mixte onéreux, appelé Vision Pro, face à Meta, qui domine le marché des casques AR/VR.

  • Plusieurs analystes prévoient que Vision Pro pourrait devenir un business de 50 milliards de dollars annuels au cours des 5 à 10 prochaines années, ce qui augmenterait considérablement les flux de trésorerie d'Apple. Le marché semble un peu plus calme, les actions d'Apple ayant baissé hier après l'annonce, puis de -0,5 % encore en préouverture de marché.

  • Les revues de produits et les personnes liées à l'industrie parlent toutes d'un casque de haute qualité qui a dépassé les produits Quest Pro et Quest 2 de Meta et dont les démonstrations ont été impeccables.

Les investisseurs sont indécis à propos de Vision Pro

Apple a annoncé hier soir (voir tous les temps forts de WWDC23 ici) son premier nouveau produit majeur depuis 2015, lorsque la société a présenté son Apple Watch, avec l'annonce d'un casque de réalité mixte appelé Vision Pro. Le casque peut facilement passer d'un mode de réalité virtuelle totalement immergé à un mode de réalité augmentée où la personne pourra voir son environnement. Le casque est proposé au prix élevé de $3,499 et Disney est l'un de ses premiers grands partenaires en matière de contenu avec Disney+ disponible dans le casque.

Apple étant devenue une entreprise de 385 milliards de dollars, l'entreprise se trouve de plus en plus dans une position où le lancement de nouveaux produits doit avoir un potentiel de revenus important pour faire bouger l'aiguille de la valorisation et mériter l'attention d'Apple. L'Apple Watch, qui a été lancée en 2015 et dont le chiffre d'affaires annuel est estimé à $14-18 milliards , avait de grandes aspirations, mais si la catégorie est un grand succès en soi, elle n'est certainement pas à la hauteur des espérances d'Apple. Ce n'est certainement pas l'Apple Watch qui a propulsé l'entreprise au sommet des marchés boursiers depuis 2015 en termes de valeur de marché, mais plutôt son puissant segment Services, qui comprend Apple Cloud, Apple TV, Apple App Store, Apple Music, Apple Arcade et Apple Fitness+.

Le PDG d'Apple, Tim Cook, a déclaré lors de la présentation que « ce jour marque le début d'une nouvelle ère pour l'informatique » et les analystes ont rapidement évalué le potentiel de revenus de Vision Pro à environ 10 % du chiffre d'affaires au cours des 5 à 10 prochaines années. Cela représenterait une activité de 50 milliards de dollars à terme et un flux de trésorerie d'exploitation d'environ $15-20 milliards, et donc un ajout significatif à la génération globale de flux de trésorerie d'Apple. Le casque Vision Pro est également livré avec son propre système d'exploitation VisionOS, conçu pour les applications spatiales et prenant directement en charge le moteur de jeu Unity.

La réaction du marché montre clairement qu'il a du mal à évaluer cette opportunité. La réaction initiale du prix a été positive, mais la séance s'est terminée par une baisse et le prix a encore baissé de 0,5 % aujourd'hui avant la mise sur le marché. Le cours de l'action Disney est en hausse de 0,3 % avant la mise sur le marché, après avoir augmenté de 1,5 % hier à la suite de l'annonce. Le plus gros gain est celui d'Unity, qui a augmenté de 17 % hier et de 5 % supplémentaires avant la mise sur le marché, car le Vision Pro pourrait potentiellement créer une toute nouvelle ligne commerciale pour Unity. Dans l'ensemble, le marché semble conclure qu'il est en mode attentiste, du moins en ce qui concerne les actions Apple.

Prix des actions d'Apple, de Disney et d'Unity normalisés à 100 | Source : Bloomberg

Les produits examinés sont bons, mais les consommateurs peuvent-ils surmonter le sujet du prix ?

Si l'on passe de la réaction du marché à celle des évaluateurs de produits et des professionnels de l'industrie, le tableau semble un peu plus optimiste. Le point de vue général est qu'Apple a dépassé tous les autres casques AR/VR, y compris les casques leaders du marché de Meta, en termes de qualité du produit. On a l'impression de porter une Apple Watch sur la tête et de nombreuses applications et fonctionnalités sont intégrées de manière transparente dans une expérience tout à fait agréable. Certains se sont plaints de vertiges après 20 minutes d'utilisation et du fait qu'il glisse et irrite le nez, mais Apple a déjà fait savoir que ces points seraient améliorés avant le lancement officiel. Le niveau de prix a également permis à Apple d'améliorer l'affichage qui comprend deux écrans micro-OLED avec une résolution de plus de 4K par œil, ce qui se traduit par environ 23 millions de pixels, soit 3,3 fois plus que le Quest 2 de Meta.

Les acteurs du secteur sont généralement époustouflés par le produit et Rony Abovitz, ancien cofondateur et directeur de Magic Leap, déclare que "toutes les autres entreprises de RV sont en grande difficulté parce qu'Apple a relevé le seuil". Alors que Meta veut créer un Metaverse, il semble qu'Apple prenne un chemin différent avec son casque de réalité mixte, le plaçant plus dans la réalité actuelle que dans la construction d'une nouvelle réalité.

Si la Vision Pro d'Apple est une véritable prouesse technologique qui met en valeur les capacités maximales de notre technologie actuelle, il est encore difficile d'imaginer qu'il s'agit d'un produit indispensable pour les consommateurs, mais bien sûr, nous pourrions nous tromper lourdement. La grande question, qui est probablement celle que se pose aujourd'hui le marché des actions, est de savoir si le prix est tout simplement trop élevé pour donner le coup d'envoi de la « nouvelle ère de l'informatique".

Photo du communiqué de presse du casque Vision Pro d'Apple | Source : Apple

Clause de non-responsabilité

Cette publication a été élaborée exclusivement à des fins publicitaires par Saxo Bank A/S, établissement de crédit de droit danois, agréé et supervisé par l’Autorité de Supervision Danoise.

Cette publication ne doit en aucun cas être considérée comme une recommandation d’acheter ou de vendre un ou plusieurs instruments financiers, ou comme la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière. En conséquence, celle-ci n’a pas été élaborée conformément aux dispositions légales arrêtées pour promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et sa diffusion n’a été soumise à aucune interdiction prohibant l’exécution de transactions personnelles avant sa publication. 

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Aucun conflit d’intérêt pouvant affecter l’objectivité des analyses diffusées n’a par ailleurs été recensé. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur). 

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette publication ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Les éventuelles performances passées mentionnées dans cette publication ne sont pas constantes et ne préjugent pas des performances futures. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.   

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.