précédent
Details Cookies
Suisse
Informations importantes sur les produits de marge
Les CFD et les transactions forex spot sont des instruments complexes et s'accompagnent d'un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 74% des investisseurs particuliers perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD et/ou des forex spot avec ce fournisseur. 0.56% des clients particuliers négociant des produits à effet de levier ont connu un solde de compte négatif après qu'un stop out se soit produit. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD, des transactions forex spot ou de tout autre de nos produits et si vous pouvez vous permettre de prendre un risque élevé de perdre votre argent.
POLITIQUE EN MATIÈRE DE COOKIES

Ce site Web utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation en activant, en optimisant et en analysant les opérations sur le site, ainsi que pour vous proposer du contenu publicitaire personnalisé et vous permettre de vous connecter aux réseaux sociaux. En choisissant « Accepter tout », vous autorisez l’utilisation de cookies et le traitement connexes de données personnelles. Sélectionnez « Gérer le consentement » pour gérer vos préférences de consentement. Vous pouvez modifier vos préférences ou retirer votre consentement à tout moment via la page de la politique en matière de cookies. Consultez notre politique en matière de cookies ici et notre politique de confidentialité ici

Prévisions du premier trimester : Les Modèles sont Brisés

Prévisions du premier trimester : Les Modèles sont Brisés

Steen Jakobsen
Directeur des investissements

Summary:  Les modèles sont utilisés partout dans le monde de la finance. Mais que faites-vous lorsque les modèles que vous utilisez ne fonctionnent plus ? C'est ce dont il est question dans ces Prévisions Trimestrielles

Résumé

Dans l'introduction de ces perspectives pour le début de l'année 2023, Steen Jakobsen, CIO de Saxo, affirme que nos modèles économiques et nos hypothèses sur la façon dont les cycles du marché sont censés fonctionner sont tout simplement cassés. Et c'est bien normal, car pourquoi voudrions-nous revenir au "modèle" des banques centrales qui s'engagent dans l'aléa moral et qui renflouent les riches, les rentiers et les preneurs de risques en place, comme nous l'avons vu dans chaque cycle depuis que Greenspan, le président de la Fed, a renfloué LTCM en 1998 ? La nouvelle ère post-pandémie et post-invasion ukrainienne dans laquelle nous nous trouvons a entraîné une série d'impératifs entièrement nouveaux, au-delà des renflouements et du regonflement des prix des actifs. Au lieu de cela, nous devons nous préparer à l'impact d'une inflation plus élevée pendant plus longtemps, alors que nous nous efforçons de délocaliser et de redondancer les chaînes d'approvisionnement et que nous transformons nos systèmes énergétiques pour réduire notre dépendance aux combustibles fossiles et notre impact sur le climat. Et tout ne sera pas douloureux pour tous les actifs. Bien au contraire, elle apportera un retour rafraîchissant des investissements productifs et un avenir plus radieux pour tous.

Le retour à un déploiement plus productif du capital devra se traduire par un investissement accru dans le monde réel et physique. Cela afin de répondre aux nouveaux impératifs de la chaîne d'approvisionnement et de l'accès aux ressources, et non par un déversement d'argent dans des plateformes numériques qui captent des bénéfices excessifs en monopolisant les marchés et l'attention des utilisateurs. À cet égard, notre stratège en actions Peter Garnry se demande si les multiples décennies de sous-performance des actions liées aux actifs tangibles sont en train de prendre fin, les actifs intangibles et financiers étant appelés à sous-performer après des décennies de financiarisation excessive. Il s'intéresse également aux géographies qui semblent les plus intéressantes à mesure que les chaînes d'approvisionnement se diversifient.

Notre stratège macroéconomique Christopher Dembik note que les pires conséquences pour l'Europe, suite à la fermeture de l'UE à l'énergie russe bon marché, ne se sont heureusement pas réalisées. Des dangers et des opportunités attendent l'Europe, qui doit relever les défis les plus difficiles du nouvel ordre mondial, mais où le sentiment de crise apportera le changement nécessaire le plus rapidement. Par ailleurs, l'Europe devrait bénéficier du retour en ligne de la Chine, son principal partenaire commercial, cette année. Notre stratège de marché pour la Grande Chine, Redmond Wong, examine le potentiel des actions chinoises après que la Chine ait effectué un revirement total dans sa tolérance zéro-covid et d'autres politiques qui sévissaient dans les secteurs de l'immobilier et de la technologie et qui étaient présumées être les marques du pouvoir de Xi Jinping. Charu Chanana, notre stratègiste des marchés à Singapour, se penche sur le reste de l'Asie et évalue la valeur relative de plusieurs marchés asiatiques. Selon elle, l'Inde et les exportateurs traditionnels bénéficieront à la fois de la reprise de la demande chinoise et des investissements de la Chine et des pays de l'OCDE qui cherchent à tirer parti du potentiel de diversification de la production et de la chaîne d'approvisionnement.

En ce qui concerne les matières premières, Ole Hansen examine le potentiel d'extension d'un marché haussier dans les métaux industriels, car la Chine, le plus grand consommateur de matières premières au monde, revient en force après ses fermetures et, surtout, car les investissements dans les énergies vertes, qui nécessitent beaucoup de métaux, s'intensifient. La fin des fermetures de la Chine stimulera également la demande de pétrole brut, qui n'a jamais été aussi forte depuis des années, la Chine normalisant ses déplacements aériens. Du côté de l'offre, l'évitement du brut russe et la fin des prélèvements massifs et risqués d'une grande partie des réserves stratégiques américaines pèseront. L'or pourrait profiter d'une baisse du dollar, mais aussi du fait qu'un nombre croissant de pays cherchent des alternatives au billet vert pour maintenir des réserves et faire du commerce en dehors du système du dollar. Notre stratège en Australie, Jessica Amir, détaille ce que l'Australie a à offrir en tant que formidable exportateur de ressources et dresse une liste des entreprises australiennes actives dans le secteur des ressources, de la chaîne d'approvisionnement en batteries de véhicules électriques au minerai de fer et à l'or.

Avec le retour de taux d'intérêt solidement positifs après les années apparemment interminables de ZIRP et NIRP, en particulier en Europe, Peter Siks de notre bureau CIO examine un rendement attendu bien meilleur pour le portefeuille traditionnellement équilibré. C'est un peu ironique, étant donné que 2022 a offert les pires rendements nominaux pour les portefeuilles d'actions traditionnellement "équilibrés" de mémoire d'homme.

John Hardy, stratège en matière de devises, s'intéresse au potentiel de baisse du dollar cette année et à la probabilité d'un yen beaucoup plus fort au premier semestre, principalement en raison de son statut de retardataire dans le resserrement des banques centrales et de la sortie de crise. Enfin, Mads Eberhardt, stratège en crypto-monnaies, estime que les crypto-monnaies, en particulier les plus petites, risquent d'être confrontées à de nouveaux défis, car la participation des particuliers risque de continuer à s'effriter, même si les perspectives à plus long terme s'amélioreront en raison de l'augmentation de la participation institutionnelle dans cet espace au cours des prochaines années.

Nous vous souhaitons une année 2023 sûre et prospère.  Nous sommes fermement convaincus que les marchés et l'économie mondiale entrent dans une nouvelle ère. Ce ne sera pas une transition facile, mais toutes les grandes transitions apportent de nouvelles opportunités passionnantes pour ceux qui sont prêts à s'éloigner des anciennes hypothèses et à examiner comment leurs investissements et leurs efforts peuvent contribuer au nouveau monde qui se dessine devant nous.

Avertissement sur la responsabilité de Saxo

Toutes les entités du Groupe Saxo Banque proposent un service d’exécution et un accès à l’analyse permettant de visualiser et/ou d’utiliser le contenu disponible sur ou via le site Internet. Ce contenu n’a pas pour but de modifier ou d’étendre le service réservé à l’exécution et n’est pas destiné à le faire. Cet accès et cette utilisation seront toujours soumis (i) aux conditions générales d’utilisation ; (ii) à la clause de non-responsabilité ; (iii) à l’avertissement sur les risques ; (iv) aux règles d’engagement et (v) aux avis s’appliquant aux actualités et recherches de Saxo et/ou leur contenu, en plus (le cas échéant) des conditions régissant l’utilisation des liens hypertextes sur le site Internet d’un membre du Groupe Saxo Banque via lequel l’accès aux actualités et recherches de Saxo est obtenu. Ce contenu n’est donc fourni qu’à titre informatif. Plus particulièrement, aucun conseil n’entend être donné ou suivi tel qu’il est donné ni soutenu par une entité du Groupe Saxo Banque. De même, aucun conseil ne doit être interprété comme une sollicitation ou un encouragement visant à s’abonner à, vendre ou acheter des instruments financiers. Toutes les opérations boursières ou les investissements que vous effectuez doivent être le fruit de vos décisions spontanées, éclairées et personnelles. De ce fait, aucune entité du Groupe Saxo Banque ne pourra être tenue responsable de vos éventuelles pertes suite à une décision d’investissement prise en fonction des informations disponibles dans les actualités et recherches de Saxo ou suite à l’utilisation des actualités et recherches de Saxo. Les ordres donnés et les opérations boursières effectuées sont considérés comme donnés ou effectués pour le compte du client avec l’entité du Groupe Saxo Banque opérant dans la juridiction de résidence du client et/ou chez qui le client a ouvert et alimenté son compte de transactions. Les actualités et recherches de Saxo ne contiennent pas (et ne doivent pas être interprétées comme contenant) de conseils en matière de finance, d’investissement, d’impôts, de transactions ou de quelque autre nature proposés, recommandés ou soutenus par le Groupe Saxo Banque. Elles ne doivent pas non plus être interprétées comme un registre de nos tarifs d’opérations boursières ou comme une offre, incitation ou sollicitation d’abonnement, de vente ou d’achat du moindre instrument financier. Dans la mesure où tout contenu est interprété comme une recherche d’investissement, vous devez noter et accepter que le contenu ne visait pas et n’a pas été préparé conformément aux exigences légales destinées à promouvoir l’indépendance de la recherche d’investissement et, en tant que tel, serait considéré comme une communication marketing en vertu des lois concernées.

Veuillez lire nos clauses de non-responsabilité :
Notification sur la recherche en investissement non-indépendant (https://www.home.saxo/legal/niird/notification)
Clause de non-responsabilité complète (https://www.home.saxo/legal/disclaimer/saxo-disclaimer)
Clause de non-responsabilité complète (https://www.home.saxo/legal/saxoselect-disclaimer/disclaimer)

Saxo Bank (Suisse) SA
Beethovenstrasse 33
CH-8002
Zurich
Suisse

Nous contacter

Select region

Suisse
Suisse

Le négoce d’instruments financiers comporte des risques. Les pertes peuvent dépasser les dépôts sur les produits de marge. Vous devez comprendre comment fonctionnent nos produits et quels types de risques ils comportent. De plus, vous devez savoir si vous pouvez vous permettre de prendre un risque élevé de perdre votre argent. Pour vous aider à comprendre les risques impliqués, nous avons compilé une divulgation des risques  et un ensemble de documents d'informations clés (KID) qui décrivent les risques et opportunités associés à chaque produit. Les KID sont accessibles sur la plateforme de trading. Veuillez noter que le prospectus complet est disponible gratuitement auprès de Saxo Bank (Suisse) SA ou directement de l'émetteur.

Ce site Web est accessible dans le monde entier. Cependant, les informations sur le site Web se réfèrent à Saxo Bank (Suisse) SA. Tous les clients sont directement avec Saxo Bank (Suisse) SA. Collaboration et tous les accords clients avec Saxo Bank (Suisse) SA fermé et donc soumis au droit suisse.

Le contenu de ce site Web constitue du matériel de marketing et n'a été signalé ou transmis à aucune autorité réglementaire.

Si vous contactez Saxo Bank (Suisse) SA ou visitez ce site Web, vous reconnaissez et acceptez que toutes les données que vous transmettez, recueillez ou enregistrez via ce site Web, par téléphone ou par tout autre moyen de communication (par ex. e-mail), à Saxo Bank (Suisse) SA peuvent être transmises à d'autres sociétés ou tiers du groupe Saxo Bank en Suisse et à l'étranger et peuvent être enregistrées ou autrement traitées par eux ou Saxo Bank (Suisse) SA. Vous libérez Saxo Bank (Suisse) SA de ses obligations au titre du secret bancaire suisse et du secret des négociants en valeurs mobilières et, dans la mesure permise par la loi, des autres lois et obligations concernant la confidentialité dans le cadre des divulgations de données du client. Saxo Bank (Suisse) SA a pris des mesures techniques et organisationnelles de pointe pour protéger desdites données contre tout traitement ou transmission non autorisé et appliquera des mesures de sécurité appropriées pour garantir une protection adéquate desdites données.

Apple, iPad et iPhone sont des marques déposées d'Apple Inc., enregistrées aux États-Unis et dans d'autres pays. App Store est une marque de service d'Apple Inc.