Aperçu du marché mondial : Europe - 28 juillet 2023 Aperçu du marché mondial : Europe - 28 juillet 2023 Aperçu du marché mondial : Europe - 28 juillet 2023

Aperçu du marché mondial : Europe - 28 juillet 2023

Macro 5 minutes de lecture
Saxo Strategy Team

Relevé:  Des chiffres inattendus sur le PIB américain, les biens durables et les demandes d'indemnisation du chômage ont fait grimper les rendements obligataires et ont pesé sur les prix des actions. L'euro et la livre sterling ont chuté d'environ 1 % après une hausse des taux de 25 points de base attendue depuis longtemps par la BCE, qui semblait dépendre des données et ouverte à l'idée de ne pas augmenter les taux en septembre. La Banque du Japon ajuste sa politique de contrôle de la courbe des taux, permettant aux taux à long terme de dépasser la limite supérieure de la fourchette YCC. Aujourd'hui, l'attention se porte sur le déflateur PCE de base et l'indice du coût de l'emploi aux États-Unis.


Quels sont nos objectifs de trading ?

Actions américaines (US500.I et USNAS100.I) : les actions chutent en raison de la hausse des rendements obligataires

Les actions ont mis fin à la tendance haussière, le S&P500 reculant de 0,6 % à 4 537, tandis que le Nasdaq 100 a baissé de 0,2 % à 15 464. Une série de données économiques inattendues a poussé les rendements du Trésor à 10 ans jusqu'à 4 %, ce qui a exercé une pression sur les actions. La faiblesse a été généralisée, à l'exception du secteur des services de communication, qui a été soutenu par une hausse de 4,4 % de Meta Platforms (META:xnas) après avoir publié des résultats solides pour le deuxième trimestre.

Lam Research a bondi de 9,3 % après que le fabricant d'équipements de semi-conducteurs a fait état d'une forte croissance de son chiffre d'affaires. Textron (TXT:xnys) a augmenté de 11,9 % après que la société aérospatiale a battu ses bénéfices et a donné des perspectives positives avec des prix plus élevés pour les jets d'affaires. Royal Caribbean (RCL:xnys) a augmenté de 8,7 % après une prévision de bénéfice plus élevée pour 2023. McDonald's (MCD:xnys) a gagné 1,2 % après l'amélioration de ses bénéfices malgré un ralentissement de la croissance.

Les actions bancaires ont chuté et l'indice KBW Bank a baissé de 1,2 % suite à la réunion de la Réserve fédérale et de la Federal Deposit Insurance Corp (FDIC) sur un plan visant à exiger des capitaux supplémentaires de la part des grandes banques.

FX : L'EUR et le GBP plongent de 1% suite à la hausse dovish de la BCE, le JYP se renforce suite à la modification du YCC de la BOJ

À la suite d'une hausse des taux modeste et attendue depuis longtemps par la BCE, qui est devenue dépendante des données pour son prochain mouvement, la paire EURUSD a plongé de près de 1 % à 1,0980. La hausse des rendements du Trésor américain à la suite de données économiques solides a également pesé sur l'euro. La paire GBPUSD a également chuté de 1,1 % à 1,2790.

En revanche, le yen japonais (0,7 %) s'est apprécié par rapport au dollar américain (139,20), après que la Banque du Japon (BOJ) a modifié sa politique de contrôle de la courbe des rendements et a éventuellement autorisé le rendement des obligations d'État japonaises à 10 ans à dépasser la limite supérieure officielle de 0,5 %, voire de 1 %.

Bons du Trésor américain (2YYU3, 10YU3, 30YU3) : Les rendements augmentent grâce à des données économiques solides

Les bons du Trésor ont été vendus jeudi, tout d'abord en raison de l'augmentation inattendue du PIB pour le deuxième trimestre, des commandes de biens durables et de la baisse des demandes initiales d'allocations de chômage, qui indiquent une économie américaine plus dynamique que prévu. Par la suite, une hausse des ventes de logements en attente, contrairement aux attentes du consensus qui tablait sur une baisse, et une information du Nikkei selon laquelle la BoJ envisagerait d'assouplir la limite supérieure du rendement des JGB à 10 ans (ajustement de la politique YCC), ont pesé sur les prix des bons du Trésor. Une adjudication à 7 ans mal accueillie, qui a été allouée à un prix inférieur de 1,2 point de base au niveau de l'heure limite d'adjudication et à un ratio de couverture de 2,48 (contre 2,65 précédemment), a déclenché des ventes. Le rendement à 2 ans a clôturé la journée avec une hausse de 8 points de base à 4,93 %, tandis que le rendement à 10 ans a bondi de 13 points de base à 4,0 %.

Gouvernements de l'UE (D5BC:xetr, IS0L:xetr) : L'inflation allemande en ligne de mire

La courbe des taux allemands s'est pentifiée hier lorsque la BCE a laissé entendre qu'elle ferait une pause en septembre. Toutefois, une nouvelle hausse des taux à l'automne reste possible, car les contrats à terme sur les obligations évaluent la possibilité d'un taux d'intérêt maximal de la BCE de 4 %. Cela signifie que si les taux d'intérêt allemands pourraient baisser à court terme, un nouvel aplatissement est probable alors que le Schatz à 2 ans se rapproche de 3,5 %. L'attention reste concentrée sur les chiffres de l'IPC allemand d'aujourd'hui, car une surprise à la hausse pourrait montrer que la BCE n'en a pas encore fini avec les hausses de taux. Les rendements des obligations d'État à long terme de l'UE augmentent alors que la BOJ surprend en modifiant le plafond des taux d'intérêt.

Qu'est-ce qui se passe ?

La BCE relève son taux de 25 points de base et la prochaine décision dépendra des données.

La BCE a relevé son taux directeur de 25 points de base, comme cela était largement attendu. Le communiqué indique désormais que les taux d'intérêt seront "fixés à" un niveau suffisamment restrictif, et non plus "amenés à" un niveau suffisamment restrictif. Lors de la conférence de presse, Mme Lagarde, présidente de la BCE, a déclaré que la prochaine décision de la BCE dépendrait des données, en particulier des données entrantes sur l'inflation intérieure et l'inflation des services, alors que d'autres mesures de l'inflation ont montré des signes de ralentissement. Elle a ajouté que les données à venir détermineront "si les futures hausses de taux d'intérêt couvriront un plus grand nombre de domaines" et dans quelle mesure. Mme Lagarde a ouvert la porte à une hausse des taux d'intérêt lors de la prochaine réunion de septembre, comme l'a fait la Fed en juin.

La Banque du Japon ajuste sa politique YCC, autorisant des rendements à long terme plus élevés

Bien que la BOJ s'en tienne à la fourchette autorisée de +/- 50 points de base par rapport à zéro pour le rendement des obligations d'État japonaises à 10 ans (JGB), la banque centrale a déclaré qu'elle serait flexible et que le précédent plafond de rendement de 0,50 % ne serait plus qu'une référence et non un plafond pour le rendement à partir de maintenant. En outre, la BOJ a déclaré qu'elle proposera d'acheter des JGB à 10 ans à 1 % tous les jours ouvrables. Après ce changement, la BOJ a le pouvoir discrétionnaire d'autoriser le rendement des JGB à 10 ans à dépasser 0,5 %, mais pas 1 %. En fait, la limite a été relevée de 0,5 % à 1,0 %, bien que la fourchette officielle autorisée soit maintenue.  Les neuf membres du conseil d'administration ont voté à 8 voix contre 1 en faveur de ce changement.

Croissance du PIB américain de 2,4 % au deuxième trimestre, supérieure aux attentes

Le PIB américain a connu une croissance inattendue de 2,4 % au deuxième trimestre, contre 2,0 % au premier trimestre et une baisse prévue de 1,8 %. Les commandes de biens durables ont augmenté de 4,7 % en juin (contre 1,8 % en mai ; consensus : 1,3 %), grâce à de fortes commandes d'avions. Les demandes hebdomadaires initiales d'allocations chômage sont passées de 228 000 à 221 000, contrairement aux prévisions.

Qu'allons-nous regarder ensuite ?

Les chiffres américains se concentrent sur le déflateur PCE de base, l'indice du coût du travail et l'enquête de l'Université du Michigan.

Les chiffres américains d'aujourd'hui se concentrent sur le déflateur des dépenses de consommation personnelle (PCE) et le déflateur de base PCE, qui devraient tous deux ralentir en juin. Selon l'enquête de Bloomberg, l'attente médiane pour la croissance du déflateur principal PCE est de +0,2% M/M (vs +0,1% en mai) ou +3,0% Y/Y (vs +3,8% en mai) et celle du déflateur de base PCE est de +0,2% M/M (vs +3% en mai) ou +4,2% Y/Y (vs +4,6% en mai). Il est important de noter que certaines des causes de la faiblesse de l'IPC de base observée au début du mois n'étaient pas présentes dans l'IPC de base. Par exemple, l'IPC de base incluait une forte baisse des tarifs aériens, alors que l'IPC de base utilisait une mesure différente des coûts de transport des passagers dans son calcul. Le déflateur de l'IPC de base est la mesure de l'inflation préférée de la Fed.

La croissance de l'indice du coût de la main-d'œuvre (ICE) devrait ralentir, passant de +1,2 % au premier trimestre à +1,1 % au deuxième trimestre. L'indice du coût de la main-d'œuvre comprend des éléments plus rigides, tels que les avantages non salariaux et les salaires des fonctionnaires, de sorte qu'il peut être à la traîne par rapport à d'autres mesures, mais il s'agit de la mesure de l'inflation salariale privilégiée par la Fed.

L'enquête de l'Université du Michigan sur le moral des consommateurs est également à l'ordre du jour aujourd'hui. La médiane des prévisions reste bloquée à 72,6, tandis que les prévisions d'inflation à 5-10 ans diminuent à 3,0 % en juillet, contre 3,1 % en juin.

Analyse technique

  • S&P 500. Le sommet et la configuration de renversement sont intacts. Plus un Bear Engulfing nouvellement créé. Une correction est presque certaine. Support à 4 455
  • Nasdaq 100. Correction vers 15K-14687 probable.
  • Le DAX a clôturé au-dessus de 16 210, ce qui confirme la tendance haussière.
  • AEX25 Tendance haussière jusqu'à 802, peut-être 830
  • CAC40 A dépassé la résistance à 7.403, mais les indicateurs ne soutiennent pas une rupture haussière. Cependant, pas de résistance jusqu'à 7 581
  • Cassure haussière du Hang Seng. Probable mouvement vers 20 155 et 20 865.
  • La paire EURUSD n'a pas réussi à rebondir. Il teste maintenant la ligne de tendance ascendante et probablement le retracement de 0,786 à 1,0927. La tendance haussière à moyen terme est intacte. L'indice du dollar teste le retracement de 0,618 à 101,73.
  • GBPUSD La correction pourrait être terminée au niveau du support de 1.28 et la tendance haussière devrait reprendre
  • USDJPY La résistance à 142 a été rejetée et le support à 137,20 devrait être testé.
  • EURJPY Ligne de tendance ascendante cassée. Essaie de trouver un support à 0,618 retracement à 152,20, mais pourrait tomber à 150,30.
  • EURGBP Le double bottom a été annulé. Reprise de la tendance baissière. Pourrait tester 0,85
  • Tendance haussière de l'or, mais une correction à court terme vers 1 940-1 930 est possible.
  • Le cuivre pourrait construire une tendance haussière. Résistance mineure autour de 395
  • Brent au-dessus de la résistance à 83. Prochaine résistance à 87,25
  • WTI au-dessus de la résistance à 79,20. Prochaine résistance à 83,35
  • Le blé teste le pic de juin à 784. Prix probablement plus élevés la semaine prochaine
  • Le rendement du Trésor américain à 10 ans est revenu à 4 %. Résistance à 4,1%.

Les résultats à surveiller - une journée difficile en perspective

Les résultats de cette semaine:

Vendredi : ExxonMobil, Procter & Gamble, Chevron, Hermes, AstraZeneca, Sanofi, Keyence, ITC

Faits saillants économiques pour aujourd'hui (GMT)

  • 0328 - Décisions de politique monétaire de la BOJ
  • 0645 - France - IPCH de juillet
  •  0900 - Zone euro - Confiance économique de juillet
  • 1200 - Allemagne - IPCH de juillet
  • 1230 - US Jun revenus et dépenses personnelles
  • 1230 - Déflateur PCE de juin aux États-Unis
  • 1230 - US Q2 indice de l'emploi
  • 1400 - US Jul. U. du Michigan Sentiment des consommateurs (final)

Prêt à commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entièrement en ligne en trois étapes simples.

Investir comporte des risques, la valeur de votre mise peut baisser.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rémunération de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liée à ses recommandations ou opinions spécifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin à la compilation et à la mise à jour de ces pages, et utilise des sources considérées comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les évaluer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spécifiques aux produits, consultez les pages consacrées aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boîte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique