Vente à découvert – comment tirer profit des marchés en baisse Vente à découvert – comment tirer profit des marchés en baisse Vente à découvert – comment tirer profit des marchés en baisse

Vente à découvert – comment tirer profit des marchés en baisse

Investissement
Peter Siks

Entraîneur d'investisseurs

Relevé:  De nombreux investisseurs achètent des actions en s’attendant à ce que leur valeur augmente : c’est la simple stratégie "acheter et conserver". Si l’on regarde aux tableaux à long terme du marché des actions, c’est la bonne stratégie. Après tout, le marché des actions augmente sur le long terme. Dans le jargon financier, on parle de "position longue". À l’opposé de cette stratégie se trouve la vente à découvert.


Qu’est-ce que la vente à découvert ?

En résumé, la vente à découvert consiste à vendre quelque chose que vous ne possédez pas dans l’espoir de le racheter plus tard à un moindre prix. Si vous y parvenez, vous faites un profit.

Ce concept peut être difficile à comprendre. Comment pouvez-vous vendre quelque chose qui ne vous appartient pas ? Dans la vie quotidienne, il existe peu d’exemples de vente à découvert. Toutefois, dans le marché d’actions, il s’agit d’une façon de tirer profit des chutes des prix.
Vente à découvert – comment tirer profit des marchés en baisse

Comparaison de la vente à découvert et de la position longue

La vente à découverte et la position longue peuvent être comparées à un thermomètre. Si vous attendez une augmentation des prix du marché et que vous avez une position longue, cette dernière est alors positive, c’est-à-dire supérieure à zéro. Si vous n’avez pas de position (donc uniquement des espèces), c’est zéro degré.  Si vous avez une position à découvert, celle-ci est en réalité négative. En d’autres termes, elle est inférieure à zéro.


Comment vendre à découvert sur le marché ?

La vente à découvert est une manœuvre financière complexe, qui exige de savoir dans quoi vous vous lancez. Néanmoins, elle a gagné en popularité et est devenue plus simple au fil du temps. La façon la plus simple de vendre à découvert implique les produits dérivés. Il s’agit de produits qui sont dérivés d’un actif sous-jacent. L’évolution du prix de l’actif sous-jacent détermine le prix du produit dérivé. Les produits disponibles à la vente à découvert comprennent les turbos, les contrats à terme, les ETF à rendement inverse, les CFD et les options. La disponibilité de ces produits peut varier en fonction de la région.

Veuillez noter que les produits dérivés sont des produits complexes, qui ne sont adaptés qu’aux investisseurs aguerris. Il est essentiel de comprendre leur fonctionnement (et les risques qui y sont liés) avant d’y investir.

1. Vente à découvert de contrats à terme

Comme mentionné, il existe plusieurs façons de vendre à découvert. Une méthode souvent utilisée est la vente à découvert de contrats à terme sur un indice important comme le S&P 500. Un contrat à terme est un contrat dans lequel vous convenez le prix d’une éventuelle livraison future (ou règlement financier) le jour de l’expiration. En achetant un contrat à terme, vous créez une position longue. En vendant ce contrat à terme, vous créez une position à découvert. Les contrats à terme peuvent être négociés quotidiennement et ne doivent pas demeurer dans votre portefeuille jusqu’à maturité.

Prenons un mini contrat à terme du S&P 500 comme exemple. Ce contrat à terme a une taille de contrat de 50 fois l’indice même. On l’appelle mini contrat à terme car le contrat à terme standard du S&P 500 a une taille de contrat de 250 fois l’indice.

Disons que cet indice se négocie autour de 4100 points et vous pensez que le marché chutera à environ 3800 points. Pour faire du profit à partir de cela, vous vendrez 5 mini contrats à terme du S&P 500 à 4100 points. Si vous avez raison et que le marché se négocie à 3800 points, vous aurez gagné 300 points dans l’indice. Une fois ces points mesurés en dollars, vous faites du profit. Mais combien ? Votre profit serait de 300 points * 50 (taille de contrat) * 5 (nombre de contrats) = 75 000 €. Mais attention, en prenant cette position, vous auriez créé une exposition à découvert de 50 * 4100 * 5 = 1 025 000 €. Chaque augmentation d’un pour cent du marché entraînerait une perte de 10 250 € !

Pour calculer votre exposition, multipliez la taille de contrat par le niveau actuel de l’indice, et vous connaîtrez votre exposition par contrat à terme.

Soyez également attentif au fait qu’entrer dans une position à découvert entraînera une marge (une forme de garantie). Cela s’explique par le fait qu’il n’y a pas d’échange initial d’argent si vous vendez (ou achetez) un contrat à terme. Seul le contrat existe, et le règlement financier aura lieu plus tard. Cela signifie que vous devez avoir assez de capital dans votre compte de trader afin de pouvoir vendre le contrat à terme (entrer dans l’accord).

2. ETF à rendement inverse

Un ETF à rendement inverse est une autre manière de vendre à découvert. Un ETF normal suit un actif sous-jacent, la plupart du temps un indice. Si l’actif augmente, l’ETF augmente et vice versa. L’ETF à rendement inversé fonctionne de manière inverse. Il évoluera quotidiennement dans la direction opposée à l’indice sous-jacent. Ainsi, si l’indice sous-jacent décline, le prix de l’ETF à rendement inversé augmente (et vice versa). Il s’agit également d’une méthode de vente à découvert sur le marché. Si vous achetez un ETF à rendement inversé, vous vendez à découvert sur le marché.

Les ETF à rendement inversé à effet de levier en sont proches. Un composant à effet de levier est ajouté à l’ETF à rendement inversé, de manière à ce que le changement dans le pourcentage de l’indice sous-jacent soit multiplié par ce facteur à effet de levier. Normalement, ce facteur à effet de levier représente deux ou trois fois le changement quotidien dans le pourcentage de l’indice sous-jacent.

3. Acheter des options de vente

La troisième façon de vendre à découvert sur le marché est d’utiliser des options. L’acheteur d’une option de vente a le droit de vendre l’actif sous-jacent à un prix prédéfini (le prix d’exercice) pendant une période prédéfinie (jusqu’à expiration). Acheter une option de vente peut être considéré comme une assurance pour une position longue existante.

Mais si l’investisseur ne conserve pas l’actif sous-jacent, une option de vente longue peut être considérée comme une manière de vendre à découvert sur le marché, car le prix d’une option de vente longue augmentera si le marché chute.

Des options de vente sont disponibles sur les actions individuelles, mais également sur tous les indices. L’investisseur a ainsi la possibilité de créer une position à découvert sur le marché dans lequel la prime payée pour l’option de vente représente la perte maximale.

Prenons un exemple. Disons que le S&P 500 se négocie à 4100 et qu’il existe une option de vente pour presque trois mois à venir à 4000 $, qui se négocie autour de 131 $. Comme la taille de contrat de cette option est de 100, votre investissement initial serait de 13 100 $. Disons ensuite que l’indice S&P 500 chute à 3800 ce mois-là, la valeur de cette option de vente serait de 200 $ (prix d’exercice de 4000 moins le niveau réel de l’indice à ce moment, que nous avons établi à 3800). En d’autres termes, vous pouvez vendre pour 4000, alors que le prix réel est de 3800. Cela fixe la valeur de ce droit à au moins 200. Si nous multiplions cela par la taille de contrat de 100, la valeur par option de vente sera de 20 000 $.


En bref

Si vous êtes un investisseur à long terme qui achetez et conservez, la vente à découvert ne fait probablement pas partie de votre stratégie d’investissement. Il est possible que vous sachiez que c’est une possibilité, mais vous ne la mettez pas en pratique. Si vous êtes un trader plus actif, cela peut être différent. La vente à découvert peut ajouter de la valeur à votre stratégie. Après tout, la vente à découvert tirera ses profits d’un marché en baisse. Cependant, soyez conscient des risques liés à une position à découvert du marché, particulièrement avec les produits à effet de levier. Dans le cas où le marché augmenterait tout de même (et vous perdriez de l’argent), il est important de maintenir une approche stricte de gestion des risques.

En bref, la vente à découvert est une manière supplémentaire de répondre aux « mouvements anticipés dans le marché d’action ». Et pour le trader actif, peu importe si ce mouvement est en hausse ou en baisse. À réfléchir, surtout dans des conditions de marché fragile et incertain.

Investir comporte des risques. Votre investissement peut perdre de la valeur.

Prêt à commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entièrement en ligne en trois étapes simples.

Investir comporte des risques. Votre investissement peut perdre de la valeur.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rémunération de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liée à ses recommandations ou opinions spécifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin à la compilation et à la mise à jour de ces pages, et utilise des sources considérées comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les évaluer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spécifiques aux produits, consultez les pages consacrées aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boîte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique

En tant qu'institution financière, nous croyons qu'il est de notre responsabilité de veiller à ce que nos clients ne négocient que les produits d'investissement qui leur conviennent le mieux. Actuellement, nous sommes en train de réviser nos tests d'adéquation et nous avons décidé de restreindre temporairement la négociation de produits plus complexes. De plus amples informations sur les produits concernés et la durée de la restriction sont disponibles ici.