De nouveaux vents contraires pour les actions vertes De nouveaux vents contraires pour les actions vertes De nouveaux vents contraires pour les actions vertes

De nouveaux vents contraires pour les actions vertes

Actions 5 minutes de lecture
PG
Peter Garnry

Responsable de la stratégie des actions

Points clés :

Les actions vertes restent sous-performantes : Malgré les attentes d'un rebond en 2023, les actions vertes (y compris les énergies renouvelables et les véhicules électriques) sont en net recul depuis le début de l'année.

Hausse des taux d'intérêt : Rendre les projets verts moins rentables en raison de leur forte intensité capitalistique.

Baisse des prix du gaz naturel : Réduit l'incitation économique à passer aux énergies renouvelables.

Accent mis sur les dépenses de défense : Détourne l'attention des investisseurs des secteurs verts.

Croissance toujours forte des VE : Les ventes de VE continuent de croître de manière significative, avec des livraisons en hausse de 37 % en glissement annuel au quatrième trimestre 2023, alors que des défis subsistent, tels que des taux d'intérêt plus élevés.

Résultats de NIO : Les résultats du quatrième trimestre devraient être publiés demain. Les analystes s'attendent à une croissance du chiffre d'affaires mais à des pertes continues. Les livraisons sont inférieures à celles des autres fabricants chinois de VE au 4ème trimestre. L'accent sera mis sur les pertes d'exploitation et le manque de nouveaux modèles.

Cette année était censée être l'année du retour en force des actions vertes

Depuis que les matières premières se sont redressées après les vaccins Covid et que l'inflation a atteint les niveaux les plus élevés depuis les années 1970, les actions vertes sont sous pression. Cette année aurait dû être l'année du rebond car le marché, au début de l'année, tablait agressivement sur de multiples baisses de taux (sept à son apogée). Cependant, avec une inflation stable et une économie robuste, le marché a changé d'avis en ne prévoyant que 3 à 4 baisses de taux et ce changement de discours a été négatif pour les actions vertes. La fièvre galopante des crypto-monnaies, des semi-conducteurs et de l'IA, de la défense et de la cybersécurité n'a pas aidé non plus.

Nos trois paniers thématiques d'actions vertes - transformation verte, énergies renouvelables et stockage de l'énergie - sont tous en baisse de plus de 13 % depuis le début de l'année, alors que les paniers des semi-conducteurs et de la défense ont progressé de 16 % et 14 % au cours de la même période. Les actions de Tesla sont en baisse de 18 % depuis le début de l'année. Il n'est pas étonnant qu'Elon Musk rêve d'IA et de robotique, car il est arrivé à la conclusion que les VE deviendront un océan rouge. Pour aggraver encore la situation des segments verts du marché des actions, le secteur mondial de l'énergie (dominé par les sociétés pétrolières et gazières) a progressé de 2 % depuis le début de l'année.

Cette mauvaise performance s'explique principalement par les taux d'intérêt élevés et la baisse des prix du gaz naturel. La transition écologique est l'un des secteurs de l'économie qui nécessite le plus de capitaux et les taux d'intérêt élevés rendent de nombreux projets écologiques moins rentables. Alors que la transition verte restera prioritaire, l'agenda de la défense, en particulier en Europe, a pris la première place en termes d'attention politique et avec la forte dynamique des valeurs de la défense, le marché montre plus d'intérêt pour Rheinmetall (fabricant militaire allemand) que pour Orsted (développeur d'éoliennes en mer).

Tesla share price | Source: Saxo
MSCI World Energy | Source: Saxo

EV growth is slowing but still hit 37% YoY in Q4

One of the key industries in the green transition is the electric vehicles (EV) industry. We are closely monitoring 16 carmakers that are publishing in a transparent way their battery electric vehicles sales (sometimes also called all-electric). These 16 EV makers delivered 2mn BEVs in Q4 2023 up 37% YoY taken the cumulative BEV deliveries among these EV makers to 14.6mn since Q1 2020. The largest BEV maker is now BYD that overtook Tesla for the first time ever and Volkswagen is still maintaining its third position with Li Auto and BMW in a close fight for the fourth spot.

These 14.5mn BEVs have reduced oil demand by 0.4 Mb/d (million barrels per day) which would otherwise have been here today. Compared to a global oil demand of around 100 Mb/d it is still small numbers, but we expect this cumulative oil demand reduction to 1 Mb/d by Q4 2025. By Q4 2026 the EV industry will hit an additional annual oil reduction of 0.5 Mb/d. With Wright’s Law at place and also economics of scale production costs will continue to fall for EVs and in a few years from now it will not make sense for consumers in developed countries to buy a gasoline car over BEV unless there are specific needs to consider. Wright’s Law alone estimates that by Q4 2026 the production costs of a new BEV will have fallen by 36%. However, with the lithium-ion battery being a big part of the overall costs and lithium carbonate prices still being volatile the estimated cost reduction including the battery costs come with a high uncertainty.

As with the green transition stocks in energy, the EV industry has experienced a demand slowdown from higher interest rates and the intense competition from Chinese EV makers that have finally made it in the car industry due to less complexity of assembling an EV over a traditional combustion engine car. Fisker, an EV upstart, has recently said that it could run out of money and is pursuing a partnership with Nissan. NIO, a Chinese EV maker, has also warned that it will need more capital to push ahead. The car industry, whether its run on gasoline or batteries, is still the same old capital intensive and low margin business it has always been.

NIO earnings: Focus on operating losses and lack of new EV models

NIO is expected to deliver Q4 earnings tomorrow before the US market open. Analysts expect revenue of CNY 16.8bn up 5% YoY and adjusted EPS of -2.70 improving from -3.61 a year ago. NIO delivered 50,045 BEVs in Q4 2023 falling behind other Chinese EV makers such as XPeng and Li Auto at 60,158 and 131,805 delivered in Q4 2023 respectively.

NIO kept its price steady in Q4 while many others including Tesla and BYD lowered its prices which was likely contributing to the 10% QoQ reduction in deliveres in Q4. Gross margin is expected to improve as battery costs are coming down and the 10% reduction in its workforce should lead to better operating metrics although the EV maker is still losing money. Analysts covering the stock is also nervous about the lack of new EV models and as such the outlook and the company’s view on its capital position will be scrutinized.

Prêt à commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entièrement en ligne en trois étapes simples.

Investir comporte des risques, la valeur de votre mise peut baisser.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rémunération de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liée à ses recommandations ou opinions spécifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin à la compilation et à la mise à jour de ces pages, et utilise des sources considérées comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les évaluer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spécifiques aux produits, consultez les pages consacrées aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boîte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique