Votre Votre Votre

Votre guide du débutant pour savoir comment investir dans des actions et les négocier

Commencer à investir

Saxo Group

Relevé:  Si vous êtes novice en matière d'investissement, il peut être difficile de savoir par où commencer. Heureusement, nous avons mis au point un guide exhaustif afin de savoir comment négocier des actions pour que vous puissiez franchir le pas.


Aujourd’hui, il est question d’investissement partout. Un nombre quasi record de personnes à travers le monde possèdent et négocient actuellement des actions, 55 % des Américains et 33 % des Britanniques étant directement titulaires d’actions dans les entreprises. En Europe, le nombre de personnes qui investissent dans des actions pour la première fois augmente rapidement. Aux Pays-Bas, le nombre de primotitulaires d’actions a connu une croissance de 17 % pour atteindre 1,75 million de personnes tandis que la France a vu 400 000 personnes acheter des actions pour la première fois en 2021, selon le Financial Times.

Dans le même temps, les gains historiques en bourse au cours des années 2020 et 2021 ont encouragé des nombres record de nouveaux venus à se lancer en bourse. Cette tendance était particulièrement marquée parmi les jeunes investisseurs, avec un nombre record d’une personne sur six au Royaume-Uni ayant investi dans des actions pour la première fois l’année dernière, selon Halifax.

Si vous envisagez également de faire vos premiers pas dans le monde des investissements et que vous ne savez pas par où commencer, nous avons ce qu’il vous faut.

Avant que vous ouvriez un compte chez nous et commenciez à négocier vos propres actions, prenez bien connaissance de ce guide exhaustif pour débutants afin de savoir comment investir dans des actions et les négocier. 

Quelle est la différence entre les parts et les actions ? 

Tout d’abord, nous avons pensé qu’il fallait expliquer précisément en quoi consistent les actions, et pourquoi les entreprises auxquelles elles appartiennent, jouent un rôle aussi important au sein de l’économie. Nous voulions également expliquer pourquoi tout investisseur devrait tenir compte des actions. Les termes « actions » et « parts » sont souvent utilisés l’un pour l’autre dans le but de décrire une partie de propriété au sein d’une entreprise spécifique. Cependant, il convient de garder à l’esprit certaines différences subtiles de sens entre les deux termes.

Lorsque le mot « action » est utilisé, c’est souvent pour faire référence à ce qui est considéré comme une action ordinaire. Il s’agit de parts de propriété d’une entreprise qui peuvent être achetées. Lorsqu’une personne achète une action ordinaire, elle peut avoir son mot à dire au sein de l’entreprise grâce à des droits de vote et avoir droit à des bénéfices, versés sous la forme de dividendes.

Parallèlement, une « part » désigne la plus petite dénomination possible des actions d’une entreprise. Ce que vous faites, lorsque vous investissez dans une entreprise, c’est acheter un nombre direct de parts, grâce auxquelles vous pouvez déclarer que vous avez des « actions » dans l’entreprise en question. Cette différence est minime, c’est pourquoi vous rencontrerez souvent ces deux termes dans le même contexte, y compris ici, chez Saxo Bank. 

Dans quelles entreprises pouvez-vous acheter des actions ?

Toutes les grandes entreprises n’émettent pas leurs actions pour que le public les acquièrent. Cette opération est réservée aux entreprises cotées sur une bourse publique, comme les bourses de Londres ou New York. Afin d’être coté sur une telle bourse, l’entreprise doit d’abord passer par un premier appel public à l’épargne (PAPE), après quoi elle deviendra une entreprise publique. En tant que trader, vous n’aurez normalement que la possibilité d’acheter les actions de très grandes entreprises qui répondent aux exigences pour être coté en bourse. 

Pourquoi les personnes achètent-elles et vendent-elles des actions ? 

Des milliers de personnes à travers le monde achètent et vendent des parts chaque jour. Chez Saxo, nous donnons à nos clients la possibilité d’acheter directement des actions et des parts de milliers d’entreprises, afin de vous puissiez développer un portefeuille qui répond à vos besoins. Les raisons derrière l’achat et la vente d’actions sur un marché sont nombreuses et incluent notamment : 

Accroître le patrimoine à long terme

En achetant des actions et en les conservant plusieurs mois ou même années, les investisseurs cherchent à capitaliser sur la croissance à long terme de la valeur de leurs actifs, de leur patrimoine total et de leur fortune.

Historiquement, cet objectif s’est avéré réalisable. Pour s’en convaincre, il faut regarder du côté des principaux indices boursiers, qui mesurent la performance d’actions spécifiques regroupées par capitalisation boursière ou par secteur d’activité. Le S&P 500, qui suit les performances des actions des 500 principales entreprises cotées en bourse aux États-Unis, est très populaire. Sur les 30 dernières années, le S&P 500 a fourni un taux de croissance annuel moyen cumulé de 10,7 %.

Cela ne veut évidemment pas dire que le S&P 500 a connu une croissance constante au fil des décennies. Cet indice a connu moult récessions et déclins notables. Par exemple, lors du crash de 2008 après la crise financière et lors du crash de 2020 qui suivait l’épidémie mondiale de COVID-19, le S&P a perdu plus de 25 % de sa valeur en l’espace de quelques jours, mettant ainsi en lumière à quel point les indices les plus populaires ne sont pas à l’abri des récessions. 

Ces pics et creux nous rappellent que, même si les actions peuvent jouer un rôle crucial dans tout portefeuille, elles constituent également un risque plus élevé que bien d’autres catégories d’actifs, comme les obligations. 

Réaliser un bénéfice en élevant les prix des parts

Certaines personnes achètent et vendent des actions en poursuivant des objectifs à plus court terme. Vous pouvez acheter des parts d’une entreprise en espérant les vendre plus tard en réalisant un bénéfice, à condition que le prix de ces actions augmente dans l’intervalle.

Imagions que vous achetiez par exemple 10 parts de l’action Tesla à 900 $ la part le 20 décembre 2021, et que vous les revendiez ensuite le 27 décembre, moment où le prix de la part chez Tesla atteint 1093 $. Sur la base d’une augmentation de prix de 193 $, soit 21,4 %, multipliée par 10, vous réaliseriez un bénéfice brut de 1930 $. 

Percevoir un revenu passif issu des dividendes

Un investisseur peut également gagner de l’argent sans vendre l’action. Certaines entreprises versent des dividendes aux actionnaires, soit des sommes d’argent déterminées en fonction des parts détenues. Le montant du dividende est généralement décidé sur une base trimestrielle ou annuelle, selon les performances d’une entreprise au cours de la période précédente.

En 2021, Apple a par exemple versé un dividende de 22 cents par part détenue pour le troisième trimestre de l’exercice. Cela implique qu’un actionnaire en possession de 100 parts d’Apple aurait reçu un dividende de 22 $ (0,22 x 100) de l’entreprise, sans fournir le moindre effort.

Profitez de retours cumulés au fil du temps 

Plus le prix d’une part d’une entreprise prend de la valeur avec le temps, plus les investisseurs bénéficieront de retours cumulatifs. Imaginons que vous investissiez 10 000 $ dans une entreprise bien précise. Durant les 12 mois premiers mois, la valeur de la part croît de 10 %, ce qui veut dire que vos parts valent maintenant 11 000 $, puisque 10 000 x 0,1 = 1000 $. 

Si vous conservez ces parts et que leur valeur grimpe à nouveau de 10 % l’année suivante, cet investissement de 10 000 $ vaudra 12 100 $, puisque 11 000 x 0,1 = 1100 $. Cette augmentation de la valeur est également connue sous le nom de retours cumulés, car l’augmentation est toujours plus importante à chaque hausse du prix suivante. Il s’agit de la principale motivation de nombreuses personnes pour l’achat d’actions. 

Quelle est la différence entre un investissement et la spéculation boursière ?

Vous entendrez souvent les termes « investissement » et « spéculation boursière » utilisés l’un pour l’autre, mais les deux activités présentent des différences dont vous devez avoir connaissance. Commençons par l’investissement. 

Cela implique l’achat d’actions et leur conservation en espérant que leur valeur croisse au fil du temps, généralement sur une base à long terme. Les investisseurs disent souvent que « l’investissement à long terme est plus rentable que le market timing ». Autrement dit, il est préférable d’acheter un actif et de le conserver plus longtemps plutôt que d’essayer de « faire mieux que le marché » en achetant une action à son prix le plus bas et en cherchant à la vendre à son prix maximal, lequel est pratiquement impossible à calculer. 

En revanche, la spéculation sur les actions correspond à une activité quelque peu différente. Qui spécule, pense généralement à court terme. La spéculation sur actions porte sur le prix de l’actif, dans l’espoir d’anticiper les fluctuations du marché et de réaliser un bénéfice sur une période très courte.

Vous « prenez une position » sur un actif dans l’espoir de l’acheter ou de le vendre en réalisant un bénéfice à la suite d’une évolution des prix. Bien que vous deveniez propriétaire de l’actif, vous ne le faites pas avec l’intention de le conserver pendant une longue période, mais plutôt dans l’idée de le vendre pour en tirer un bénéfice. En tant que tel, la spéculation boursière demande considérablement plus de temps pour un retour instantané plus élevé, tandis que l’investissement demande moins de temps puisqu’il s’agit d’opérations à plus long terme.

Quels sont les avantages de la spéculation sur actions ?

Même si l’investissement dans des actions comporte des risques à ne pas négliger, il présente également des avantages très importants. Ceux-ci incluent notamment : 

les actions faciles à acheter et à vendre

Ce point est important. Vous pouvez acheter un très grand nombre de parts d’une entreprise et les revendre facilement. Les actions sont plus accessibles que des actifs tels que les obligations ou les métaux, lesquels sont souvent assez complexes pour les investisseurs en herbe. Chez Saxo, vous pouvez utiliser nos services pour acheter et vendre les actions de milliers d’entreprises en cliquant juste sur un bouton. Il vous suffit de créer votre compte. 

Vous pouvez gagner des revenus passifs

Comme déjà indiqué, la possibilité de versement de dividendes représente une puissante source de motivation pour certains investisseurs. En achetant des actions à dividendes, vous pouvez vous constituer un revenu passif, à condition que l’entreprise ne coupe pas dans le paiement de votre dividende (comme cela s’est produit pendant la crise du coronavirus). Plus vous possédez d’actions, plus le dividende que vous versera l’entreprise en temps voulu sera important. 

Soyez couvert contre l’inflation

L’inflation fait baisser la valeur des espèces. Si vous laissez votre argent au repos sur un compte bancaire pendant des années, vous risquez que cet argent perde une part considérable de sa valeur au fil du temps. Comme nous l’avons vu, les principaux indices tel que le S&P 500 présentent des retours moyens annualisés de plus de 10 % au fil des décennies. Puisque l’inflation s’élevait à 8,4 % en mars 2022, il pourrait être judicieux d’acquérir des actifs qui peuvent couvrir une telle tendance. 

Profitez de retours supérieurs

Les actions offrent des retours supérieurs aux taux d’intérêt proposés par les banques, mais aussi de meilleurs retours que bien d’autres actifs sur le long terme. Des actifs comme l’or ou les obligations, par exemple, donnent souvent des rendements nettement inférieurs à des actions de premier ordre. Si vous recherchez de meilleurs résultats sur de nombreuses années, les actions constituent souvent un moyen efficace d’y parvenir. 

Quels sont les risques de la spéculation sur des actions ?

Acheter, vendre et investir dans des actions comporte toujours des risques. Rien ne garantit que vous réaliserez un bénéfice, ni que vous récupérerez votre investissement initial. En tant qu’investisseur, il est absolument crucial que vous soyez conscients des risques inhérents à tout transaction relative à des parts. Même si une part vous semble « sûre », elle comporte son lot de risques. Parmi les risques importants à prendre en considération, on trouve : 

Exposition des actifs

Certaines actions impliquent davantage de risques que d’autres en raison de la nature du secteur auxquels elles appartiennent et en fonction des zones géographiques auxquelles les entreprises sont liées. Les entreprises de matières premières, par exemple, comme les producteurs de pétrole ou de métaux sont exposés à des risques que d’autres actions ne connaissent pas, en particulier la volatilité géopolitique. Les prix du pétrole peuvent baisser des suites d’un conflit ou d’une crise dans un pays ou une région spécifique, tandis que certaines actions du secteur des technologies ne souffriront pas d’une chute des prix pour la même raison. 

Dans le même ordre d’idées, les entreprises qui sont fortement exposées à un pays ou une région à haut risque sont plus vulnérables à une dépréciation soudaine en cas de détérioration de la situation politique sur place. Il est important pour les investisseurs de limiter leur exposition à des actifs à haut risque comme ceux-là, surtout pour des portefeuilles d’investissement à long terme. 

Fluctuation des cours inattendue

Il est impossible de dire précisément de quoi sera fait l’avenir du prix d’une part d’une entreprise. Votre action peut décoller, tout comme elle peut très bien s’écrouler. Dans l’intervalle, des évènements inattendus comme des effondrements du marché ou des perturbations dans les entreprises peuvent faire baisser le prix de l’action, ce qui a également un impact négatif sur votre investissement.

La diversification des actions et des catégories d’actifs peut contribuer à atténuer ce risque, tout comme une stratégie d’investissement proactive dans le cadre de laquelle vous vous tenez informé des évolutions des marchés et réagissez en conséquence.

Liquidation de l’entreprise

Certaines entreprises font un tabac et d’autres chou blanc. Cet aspect représente un autre risque important dont vous devez tenir compte. Dans le cas d’une faillite et de la liquidation d’une entreprise, les parts de celle-ci peuvent cesser d’exister. Le cas échéant, votre investissement dans cette entreprise perdra toute sa valeur. Les investisseurs peuvent atténuer ce risque en réduisant préalablement le nombre d’actions qu’ils possèdent dans des entreprises en difficulté. Ils peuvent également choisir d’investir dans des obligations d’entreprise puisque ces titres donneront à leurs détenteurs droit au produit de la vente des actifs de l'entreprise en cas de faillite. 

Risques inflationnistes

L’inflation constitue un risque permanent dont les investisseurs doivent tenir compte dans leurs décisions. Celle-ci peut frapper les entreprises de différentes façons. Lorsqu’elle est à la hausse, les coûts d’exploitation des entreprises augmentent. Dans le même temps, une politique gouvernementale de lutte contre l’inflation, impliquant des mesures comme une hausse des taux ou un resserrement budgétaire, peut également rendre les activités d’une entreprise plus compliquées et plus coûteuses dans certains secteurs.

De telles situations entraînent une baisse de la valeur des parts, ce qui explique pourquoi les périodes inflationnistes ont un impact négatif sur un portefeuille d’actions. Vous entendrez donc souvent des investisseurs chevronnés souligner la nécessite de disposer d’une « couverture » contre l’inflation dans votre portefeuille. Ce terme décrit des investissements en mesure de protéger le patrimoine d’un investisseur contre l’érosion du pouvoir d’achat de son argent due à l’inflation. Inversement, l’absence d’inflation est également néfaste pour le prix des parts, puisque des taux d’inflation sains sont essentiels pour stimuler la consommation économique. 

Risques législatifs 

Les entreprises doivent toujours trouver un équilibre entre leurs résultats, les dispositions légales et les besoins du gouvernement. Une mesure législative peut influencer vos investissements sur des actions de bien des manières. Une entreprise peut se voir infliger une amende dans le cadre d’une affaire antitrust, ce qui pourrait avoir des conséquences négatives sur le prix de ses parts. Le gouvernement peut saisir les actifs d’une entreprise ou la soumettre à un audit, minant ainsi davantage la valeur de sa part. Il est bon de garder cela à l’esprit, car il s’agit d’un des nombreux risques sur lesquels les investisseurs n’ont aucune prise, mais ils doivent le supporter quoi qu’il en soit. 

Quels éléments affectent le prix des actions ?

Les actions sont vendues et achetées librement sur le marché libre. Un large éventail de facteurs de marché auront donc une influence sur le prix de ces actions. Il est important de se tenir informé sur les facteurs qui affectent le prix des actions afin de pouvoir mettre en place une stratégie d’investissement réalisable. Les facteurs clés incluent : 

Performances de l’entreprise

Les performances d’une entreprise influent directement et de manière approfondie sur le prix de sa part. Une entreprise qui publie un rapport financier positif ou annonce des perspectives optimistes pour l’année à venir peut voir le prix de sa part grimper. L’inverse est également vrai. Par exemple, si Microsoft annonce une perspective de bénéfices inférieurs aux attentes pour le T3 2022, il est possible que le prix de son action chute une fois que les investisseurs auront appris la nouvelle.

Il convient de faire remarquer que les « bonnes » performances sont généralement liées aux attentes, plutôt qu’aux résultats de l’entreprise. C’est pourquoi un rapport financier sain de Microsoft pourrait tout de même entraîner une diminution du cours de l’action si les bénéfices sont inférieurs aux attentes initiales. 

Performances du secteur

Le prix de la part n’est pas influencé par les performances de l’entreprise seule, mais aussi par celles de l’ensemble du secteur dont elle fait partie. Par exemple, le prix de le part d’une entreprise pétrolière telle qu’ExxonMobil sera en baisse en cas de problèmes à l’échelle du secteur pétrolier, comme des pénuries de la demande ou des problèmes d’approvisionnement. 

Humeur du marché

Il est important de garder à l’esprit qu’à maintes reprises, le prix d’une action sera totalement lié à l’humeur des gens. C'est ce que l'on entend généralement par humeur du marché. Si l’opinion générale est qu’une entreprise ou un secteur en particulier va obtenir de bons résultats à l’avenir, davantage de personnes achèteront des parts dans ce secteur. Par conséquent, le prix de la part peut être en hausse, et ainsi devenir une prophétie autoréalisatrice. Nous avons assisté à ce phénomène avec les entreprises de la transition écologique, notamment Tesla, dont le prix de la part a fait un bond de 900 % entre fin 2019 et fin 2020 au fur et à mesure que l’optimisme autour des véhicules à faible émission de carbone se répandait sur le marché. 

Indicateurs économiques

L’économie nationale ou mondiale au sens large jouera toujours un rôle dans le prix de la part d’une entreprise. C’est notamment la raison pour laquelle, durant la Grande Récession de 2008, les indices boursiers du monde entier ont chuté massivement, bon nombre d’entreprises voyant le prix de leur part fondre comme neige au soleil. Inversement, lors de périodes économiques plus favorables, les prix des parts ont tendance à bien se comporter dans l'ensemble. Évidemment, ce n’est pas toujours le cas, et les prix des parts peut être à la hausse en dépit d’une morosité économique à plus grande échelle. Nous avons pu constater une telle tendance au cours de l’année 2020, lorsque la croissance des indices boursiers a atteint des niveaux quasi record malgré les perturbations économiques inédites.

Comment spéculer sur des actions : un guide étape par étape 

Maintenant que vous maîtrisez les fondamentaux des investissements dans des actions ou des parts, nous sommes prêts à vous aider à faire vos premiers pas. En résumé, voici les étapes à suivre pour vous lancer dans l’achat et la vente d’actions aujourd’hui : 

  • Choisissez les actions que vous souhaitez acquérir. 
  • Sélectionnez vos actions. 
  • Adoptez une position. Souhaitez-vous investir dans une action à long terme ou la vendre afin d’en tirer rapidement un bénéfice ? 
  • Déterminez la quantité d’actions que vous souhaitez acheter. Chez Saxo, vous pouvez acheter des parts entières comme vous pouvez investir une certaine somme d’argent (par exemple, si les parts Tesla coûtent 800 $ et que vous désirez investir 950 $, vous n’investiriez que 800 $ pour acheter cette part).
  • Appuyez sur le bouton « Acheter » de l’action. 
  • Vous voilà maintenant propriétaire de certaines actions ! Vous pouvez choisir de les vendre plus tard ou de les conserver dans votre portefeuille à long. 

Les stratégies essentielles de la spéculation sur actions pour les débutants 

En tant que débutant, vous voulez commencer en douceur. Vous feriez mieux d’être au fait des conseils de trading d’actions les plus populaires, lesquels vous permettront de tirer le meilleur parti de votre expérience d’investissement. Voici quelques-uns de nos meilleurs conseils : 

  • Diversification : il est toujours judicieux d’acheter des actions auprès de différentes entreprises et de multiples secteurs, plutôt que de mettre tous vous œufs le même panier, ce qui permet de répartir et de réduire le risque général. 
  • Recherche intensive : renseignez-vous toujours de manière approfondie sur toute entreprise dans laquelle vous envisagez d’investir afin de pouvoir prendre une décision mûrement réfléchie. Notre section « Inspiration », par exemple, propose des actualités mises à jour ainsi que des analyses sur tout un éventail d’actions. Dans le même ordre d’idées, notre podcast intitulé Market Call propose des résumés des évolutions cruciales que tout investisseur doit surveiller. 
  • Ne procédez qu’aux investissements que vous pouvez vous permettre : tout investisseur doit être prêt à perdre de l’argent. N’investissez que les montants que vous pouvez vous permettre de perde. 
  • Lisez les petits caractères : il convient de toujours lire les lignes en petits caractères sur toute part que vous avez l’intention d’acheter, de sorte à savoir exactement ce que vous possédez et si vous pouvez vous attendre à des avantages supplémentaires, comme des dividendes ou des droits de vote. Ces informations sont généralement disponibles sur la page du centre d’investissement d’une entreprise, laquelle héberge ces données ainsi que d’autres éléments comme les rapports de performance annuels.

Faites vos premiers pas avec Saxo 

En tant que fournisseur de services de négociation et d'investissement multiactifs, Saxo aspire à offrir à ses utilisateurs une expérience conviviale, sans faille et personnalisée sur sa plateforme qui leur apporte exactement ce dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin, peu importe s'ils veulent négocier activement sur les marchés mondiaux ou investir dans leur avenir.  

Prêt à commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entièrement en ligne en trois étapes simples.

Investir comporte des risques. Votre investissement peut perdre de la valeur.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rémunération de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liée à ses recommandations ou opinions spécifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin à la compilation et à la mise à jour de ces pages, et utilise des sources considérées comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les évaluer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spécifiques aux produits, consultez les pages consacrées aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boîte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique

En tant qu'institution financière, nous croyons qu'il est de notre responsabilité de veiller à ce que nos clients ne négocient que les produits d'investissement qui leur conviennent le mieux. Actuellement, nous sommes en train de réviser nos tests d'adéquation et nous avons décidé de restreindre temporairement la négociation de produits plus complexes. De plus amples informations sur les produits concernés et la durée de la restriction sont disponibles ici.