Se détendre en vacances : 8 conseils pour protéger son portefeuille Se détendre en vacances : 8 conseils pour protéger son portefeuille Se détendre en vacances : 8 conseils pour protéger son portefeuille

Se détendre en vacances : 8 conseils pour protéger son portefeuille

Whats Happening
Peter Siks

Entraîneur d'investisseurs

Relevé:  Pour partir en vacances l'esprit tranquille, il est bon d'examiner son portefeuille à temps. Comment protéger son portefeuille tout en profitant du soleil ?


Level: Experienced


Les températures grimpent, les terrasses sont pleines et l'humeur estivale règne parfois. Et puis la vraie saison des vacances n'a pas encore commencé. Pour partir en vacances l'esprit tranquille, il est bon de s'occuper à temps de son portefeuille. Car même si vous pouvez toujours accéder à votre portefeuille grâce aux applications SaxoInvestor et SaxoTraderGO, nous comprenons bien sûr que vous préfériez parfois profiter d'une belle promenade dans la nature, de la piscine ou de la plage.

C'est pourquoi, dans cet article, j'énumère quelques moyens de protéger votre portefeuille tout en profitant de votre temps libre. Je n'ai pas de boule de cristal sur l'évolution du marché pendant les mois d'été, mais il est toujours judicieux d'étudier les moyens de réduire les risques. Pour les investisseurs plus expérimentés ayant des connaissances en matière d'options, j'ai également dressé une liste de stratégies d'options. Si vous les trouvez intéressantes, assurez-vous toujours d'avoir une connaissance suffisante de leur fonctionnement et des risques qu'elles comportent. En effet, l'investissement comporte des risques et votre dépôt peut perdre de sa valeur.

Ordres de clôture et de stop-loss

1. Fermer
La première chose à faire, et aussi la plus radicale, est de clôturer toutes les positions. Tout ce qui se trouve dans le portefeuille est vendu et les positions en options vendues sont rachetées. En bref, vous passez au cash. L'avantage de cette approche est que vous pouvez partir en vacances en toute décontraction. Les inconvénients sont les coûts et l'abandon du potentiel de hausse pendant la période estivale. Vous voulez en savoir plus ? Notre collègue Hans Oudshoorn a écrit un jour sur le sens et l'absurdité de la vieille sagesse boursière "Vendez en mai, n'oubliez pas de revenir en septembre".

2. Clôture partielle
Il se peut également que vous ayez dans votre portefeuille un certain nombre d'actions que vous considérez comme "à haut risque" C'est très bien si vous pouvez les suivre quotidiennement. Vous préférez ne pas le faire ? Dans ce cas, il convient d'envisager de fermer temporairement et/ou partiellement ces positions. Bien entendu, les mêmes inconvénients s'appliquent ici : les coûts et l'abandon du potentiel de hausse.

3. Utilisation des ordres stop loss
Vous pouvez également utiliser des ordres stop loss. D'après mon expérience, les investisseurs trouvent cette méthode de protection trop "dure". Ils craignent que le stop loss soit atteint, que l'action chute encore de 5 cents et que les moteurs de la fusée s'emballent pour atteindre des sommets inégalés. Cette "peur des fusées" est une raison fréquente pour laquelle les investisseurs ont du mal à prendre leurs pertes.

Et bien sûr, cela peut arriver, en particulier sur les marchés volatils. Une façon d'éviter (partiellement) ce problème consiste à clôturer la position non pas en une seule fois, mais en trois fois, par exemple. Cela signifie que vous placez un ordre stop loss dans le carnet à trois niveaux différents. Vous subissez ainsi des pertes échelonnées.

Une variante du stop loss normal est le trailing stop loss (stop suiveur). Avec ce type d'ordre, le niveau du stop loss "suit" le cours. Par exemple, si vous décidez de vendre 0,75 € en dessous du dernier cours le plus élevé, vous savez que le niveau du stop loss se trouve à cet endroit. Si l'action augmente, le niveau du stoploss se déplace automatiquement avec elle. Si l'action baisse, le niveau de stoploss reste à 0,75 € en dessous du prix le plus élevé. Vous pouvez également procéder par étapes. Ainsi, même avec l'ordre traling stop, vous pouvez absorber les pertes "en partie".

Se protéger avec des options

Si vous êtes un investisseur plus expérimenté et que vous connaissez les options, vous pouvez également les utiliser pour renforcer la protection de votre portefeuille pendant les vacances. Les options sont des instruments risqués et complexes qui ne conviennent pas à tous les investisseurs. Dans certains cas, vous pouvez perdre plus que votre dépôt. Assurez-vous donc de bien connaître son fonctionnement et ses risques et passez le test des connaissances et de l'expérience.

4. Achat d'options put (=achat option de vente)
Vous pouvez également acheter une option put à court terme. La volatilité étant relativement faible en ce moment, les options put (légèrement) hors de la monnaie (OTM) sont relativement bon marché. Choisissez une échéance postérieure à la date prévue de votre retour à la maison. Ainsi, si vous rentrez avant le troisième vendredi du mois d'août, les "August puts" vous conviendront. Dans le cas contraire, optez pour les "puts de septembre". 

Personnellement, je privilégie les options de vente à court terme, car elles permettent d'absorber au mieux une chute brutale. Les puts à long terme sont moins chers sur une base mensuelle, mais ils réagissent plus lentement aux mouvements. En outre, en cas de forte baisse, les deux options de vente se rapprochent de la valeur intrinsèque, alors que vous avez payé une prime plus élevée pour les options de vente à long terme.

5. Achat put spread
Lors de l'achat d'un put spread, vous achetez un put et vendez en même temps un put avec un prix d'exercice plus bas. Le principal avantage est que l'investissement est moins important. L'inconvénient est que la protection cesse de fonctionner à un moment donné. Si vous achetez une put spread 55 - 45 pour 0,75 € alors que l'action se négocie à 58 €, vous savez que votre protection commence à 55 € et va jusqu'à 45 €. Vous savez donc également à l'avance que la valeur maximale de l’option de vente est de 10 € et qu'elle ne sera jamais plus élevée.

6. Vendre des actions et vendre des options put
Bien entendu, vous pouvez vendre l'intégralité de votre position et, après les vacances, voir où en est l'action et revenir ensuite. Vous pouvez également vendre des options put immédiatement après avoir vendu vos actions. Ce faisant, vous prenez un engagement d'achat. Si vous le faites avec un prix d'exercice inférieur au prix actuel auquel vous avez vendu les actions, en vendant les options de vente, vous prenez un engagement d'achat à un niveau inférieur. Si l'action chute et que vous êtes obligé de l'acheter, vous aurez évité au moins une partie de la chute.

En outre, cette variante permet de gagner de l'argent si le marché évolue latéralement (ou à la hausse). En effet, à l'échéance, la valeur de l'option put vendue sera moindre, voire nulle. Dans ce cas, vous gagnez au maximum la prime (nette) reçue.

7. Échanger des actions contre des options d'achat
Vous pouvez également échanger des actions contre des options d'achat dans la monnaie (ITM). Ne le faites que si aucun dividende ne tombe pendant votre période de vacances, car les dividendes peuvent être négatifs pour vos options d'achat ITM (profondes). Pour en savoir plus, cliquez ici. L'avantage, cependant, est que votre perte maximale est connue. Un autre avantage est qu'une option d'achat ITM ne baisse pas autant que l'action.

8. Vendre des options call sur des actions
Vous pouvez également limiter les pertes sur un marché en baisse en vendant des options call sur vos actions. La prime d'option reçue constitue alors un (petit) tampon pour une éventuelle baisse des prix. Attention, ce tampon est limité. Supposons que la prime d'option reçue soit de 0,75 €, cela ne suffira évidemment pas à amortir une chute de 3,50 € de l'action. Dans cet article, j'explique deux façons de mettre en place cette construction avec des options call couvertes.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreuses possibilités de protéger (partiellement) le portefeuille d'actions pendant les vacances. Entre vendre tout et ne rien faire, il y a des options (et pour le trader actif expérimenté avec les bonnes connaissances, également des turbos et des futures) pour obtenir une protection. De même, les ordres conditionnels tels que le stop loss (suiveur) peuvent rendre de grands services pendant votre séjour à l'étranger. Bien entendu, il convient de préciser que même les options susmentionnées ne constituent pas une garantie, car l'investissement comporte toujours des risques et votre investissement peut également perdre de sa valeur.

Nous vous souhaitons d’ores et déjà de bonnes vacances

À propos des options

Les options sont des produits complexes et à haut risque qui requièrent des connaissances, une expérience en matière d'investissement et, dans de nombreux cas, une acceptation élevée du risque. Nous vous conseillons, avant d'investir dans des options, de bien vous informer sur le fonctionnement et les risques et de passer le test de connaissances et d'expérience. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans les conditions d'utilisation de Saxo Bank, à la rubrique Informations importantes sur les options, les contrats à terme et les marges. Vous pouvez également consulter le document d'informations essentielles de l'option dans laquelle vous souhaitez investir sur le site Internet de Saxo Bank. Vous ne pouvez négocier des options que si vous avez conclu le contrat de produits dérivés.

Prêt à commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entièrement en ligne en trois étapes simples.

Investir comporte des risques, la valeur de votre mise peut baisser.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rémunération de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liée à ses recommandations ou opinions spécifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin à la compilation et à la mise à jour de ces pages, et utilise des sources considérées comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les évaluer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spécifiques aux produits, consultez les pages consacrées aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boîte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique