Avril en rétrospective : Une courte pause ou l’avancée s’est-elle arrêtée ? Avril en rétrospective : Une courte pause ou l’avancée s’est-elle arrêtée ? Avril en rétrospective : Une courte pause ou l’avancée s’est-elle arrêtée ?

Avril en rétrospective : Une courte pause ou l’avancée s’est-elle arrêtée ?

Market Rewind 3 minutes de lecture
Søren Otto Simonsen

Senior Investment Editor

Relevé:  Le marché boursier mondial a connu une baisse de 3,9% en avril après cinq mois de croissance, principalement en raison des attentes de taux d’intérêt élevés persistants aux États-Unis. Le marché américain a mené cette baisse avec 4,2%, tandis que les services publics et l’énergie étaient les seuls secteurs à enregistrer une croissance.


Actions mondiales : Le rallye des actions mondiales s’est arrêté. Après cinq mois de croissance, les actions mondiales ont chuté de 3,9% en avril. Cela est principalement dû à l’anticipation que les taux d’intérêt, surtout aux États-Unis, resteront élevés pendant une longue période. Le mois n’a pas bien commencé, mais s’est amélioré vers la fin. Alors, avril n’est-il qu’une courte pause ou l’avancée s’est-elle vraiment arrêtée ? En d’autres termes, allons-nous bientôt revoir des chiffres verts ou les marchés vont-ils se retourner ?

Actions par région : Le marché américain a été le principal moteur des performances négatives des actions, avec une baisse de 4,2%. Malgré une saison de bénéfices généralement bonne, le marché américain semble se préparer à éventuellement moins de réductions de taux, car des taux plus élevés imposent des exigences plus strictes en matière de financement des entreprises. L’Europe a baissé de 1,4% en avril, le sentiment des investisseurs s’est détérioré. Cela peut en partie être attribué à l’anticipation de taux plus élevés pendant une longue période, soutenue par exemple par des chiffres d’inflation constamment élevés et une augmentation des chiffres du PIB. En tant que région, la saison des bénéfices en Europe n’a pas été aussi forte qu’aux États-Unis, ce qui a peut-être également tiré l’indice vers le bas - quelque chose qui pourrait s’améliorer en mai. L’Asie a baissé de 1,5% au cours du mois, principalement en raison de performances négatives au Japon, qui représente près de 35% de l’indice. Le Japon et la Chine ont été sous les projecteurs avec des discussions sur d’éventuelles interventions dans leurs devises respectives. Le Japon a connu un mois difficile avec beaucoup de volatilité autour du yen, ce qui signifie que le Nikkei clôture le mois à près de -4%. La Chine, en revanche, a vu le sentiment augmenter. Par conséquent, l’indice Hang Seng chinois a augmenté de plus de 7% et a ainsi tiré toute la “région” des marchés émergents dans le vert (0,3%).

Secteurs : Seuls deux secteurs ont enregistré des chiffres verts pour avril : les services publics (0,8%) et l’énergie (0,3%). La performance des services publics peut être une combinaison de performances solides d’une entreprise comme Nextera Energy (ce n’est pas un conseil d’achat ou d’investissement), et la nature stable du secteur qui le rend moins affecté par des taux d’intérêt plus élevés pendant une longue période. L’immobilier a été le secteur le moins performant, avec une baisse de -7,3%, probablement due à la sensibilité aux taux d’intérêt. Les technologies de l’information et les biens de consommation discrétionnaires ont tous deux baissé de 5% ou plus en tant que deuxième et troisième secteurs les moins performants.

Obligations : Au niveau agrégé, la performance des obligations a été négative en avril, en raison de la diminution des attentes en matière de taux d’intérêt.

Consultez ici le reste des chiffres de performance de ce mois.

Sources : Bloomberg et Saxo

Les actions mondiales sont mesurées avec l’indice MSCI World. Les régions d’actions sont mesurées avec le S&P 500 (États-Unis) et les indices MSCI Europe, AC Asie-Pacifique et EM, respectivement. Les secteurs d’actions sont mesurés avec les indices MSCI World/Sector, par exemple MSCI World/Energy. Les obligations sont mesurées avec les indices Bloomberg Aggregate Total Return hedgés en USD pour total, souverain et entreprise, respectivement. Les matières premières mondiales sont mesurées avec l’indice Bloomberg Commodity. Le pétrole est mesuré avec le contrat à terme sur le pétrole brut WTI (West Texas Intermediate) du mois suivant consécutif (Generic 1st CL Future). L’or est mesuré avec le prix au comptant de l’or en dollars par once. Le spot du dollar américain est mesuré avec le Dollar Index Spot, qui le mesure contre un panier pondéré des devises suivantes : EUR, JPY (yen japonais), GBP, CAD, SEK et CHF.
Sauf indication contraire, les chiffres sont en devise locale.

Prêt à commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entièrement en ligne en trois étapes simples.

Investir comporte des risques, la valeur de votre mise peut baisser.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rémunération de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liée à ses recommandations ou opinions spécifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin à la compilation et à la mise à jour de ces pages, et utilise des sources considérées comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les évaluer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spécifiques aux produits, consultez les pages consacrées aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boîte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique