Comprendre le delta : un guide important pour les investisseurs et les traders - partie 2 Comprendre le delta : un guide important pour les investisseurs et les traders - partie 2 Comprendre le delta : un guide important pour les investisseurs et les traders - partie 2

Comprendre le delta : un guide important pour les investisseurs et les traders - partie 2

Actions 10 minutes de lecture
Koen Hoorelbeke

Options Strategist

Relevé:  Découvrez les applications avancées, les exemples pratiques et les limites de Delta dans cette deuxième et dernière partie du guide Delta.


Dans la première section, nous avons discuté de l'essence du Delta : sa définition (chapitre 1), ses gammes (chapitre 2), sa validité (chapitre 3) et sa relation avec la probabilité (chapitre 4).

Dans le présent chapitre, nous abordons les points suivants :

  1. Couverture du delta : stratégies pour atténuer le risque
  2. Delta et gestion de portefeuille : application du delta à des stratégies d'investissement plus larges
  3. Stratégies neutres vis-à-vis du delta : La création d'un portefeuille équilibré
  4. L'impact du temps et de la volatilité : comment le delta évolue dans le temps et en fonction des mouvements du marché
  5. Exemples pratiques de Delta
  6. Les limites du delta

Chapitre 5 : La couverture du delta

La couverture du delta est une stratégie utilisée par les investisseurs pour atténuer le risque posé par les mouvements de prix d'un actif sous-jacent. En créant un portefeuille "delta-neutre", les investisseurs peuvent essayer de compenser l'impact des variations de prix de l'actif sous-jacent sur la valeur globale du portefeuille.

L'idée de base de la couverture du delta est de créer un portefeuille dans lequel le delta combiné des actifs est nul. Pour ce faire, il faut prendre une position sur l'actif sous-jacent qui soit opposée au delta des options. Par exemple, si vous avez une option d'achat longue avec un delta de 0,6, vous pouvez couvrir cette position en prenant une position courte sur 60 actions de l'action sous-jacente. Cela crée une position delta neutre : le delta de la position courte sur actions (-0,6) compense le delta de l'option d'achat longue (+0,6).

La couverture du delta est souvent utilisée par les teneurs de marché et les investisseurs institutionnels dans le cadre de leur gestion des risques. Mais les investisseurs privés avancés en options utilisent également cette technique/stratégie lorsqu'ils souhaitent maintenir un équilibre neutre dans leur portefeuille. Toutefois, il est important de noter que le maintien d'une position delta-neutre nécessite un rééquilibrage régulier du portefeuille : après tout, le delta d'une option évolue en fonction du prix et de la volatilité de l'actif sous-jacent et au fil du temps.

Dans le chapitre suivant, nous verrons comment le delta peut être utilisé dans la gestion de portefeuille, et notamment comment calculer le delta total d'un portefeuille d'options et de l'actif sous-jacent.


Chapitre 6 : Delta et gestion de portefeuille

Le delta n'est pas seulement utile pour les contrats d'option individuels, il joue également un rôle crucial dans la gestion d'un portefeuille d'options et d'actifs sous-jacents. Les investisseurs et les traders qui comprennent bien le delta peuvent mesurer l'exposition totale de leur portefeuille aux mouvements du prix de l'actif sous-jacent.

Prenons un exemple. Supposons que vous possédiez 100 actions d'une société. Cela signifie que vous avez une position de +100 delta, car chaque action a un delta de +1. Supposons que vous ayez également deux options de vente sur la même action, chacune ayant un delta de -0,5. Ce faisant, rappelez-vous que chaque contrat d'option représente un delta de -0,5. Cependant, rappelez-vous également que chaque contrat d'option représente 100 actions. Le delta total des options est donc le suivant : Δ = -0,5 * 2 * 100 = -100.

Si l'on ajoute le delta des positions en actions (+100) au delta des positions en options (-100), le delta total du portefeuille est de 0. Cela signifie que pour chaque augmentation d'un dollar du prix de l'action, la valeur du portefeuille reste inchangée. Le gain de la position en actions est compensé par la perte de la position en options.

Il s'agit d'un exemple simplifié, mais il illustre la manière dont le delta peut être utilisé pour gérer le risque et créer un portefeuille équilibré. En ajustant le nombre et les types de contrats d'options dans un portefeuille, un investisseur peut manipuler le delta global du portefeuille pour atteindre le niveau souhaité d'exposition aux mouvements de prix de l'actif sous-jacent.


Chapitre 7 : Stratégies delta-neutres

Les stratégies delta-neutres sont un type de stratégie d'options qui vise à atteindre un delta global de zéro. Pour ce faire, on combine des positions avec des deltas positifs et négatifs de manière à ce que le delta total des actifs en question soit égal à zéro. En effet, vous créez alors un scénario dans lequel le delta des options et celui des actifs sous-jacents se compensent. Il en résulte une position dans laquelle les (petites) variations du prix de l'actif sous-jacent n'affectent pas la valeur totale de la position.

Supposons que vous possédiez 100 actions d'un certain titre. Le delta de cette position est de +100 (car, comme vous le savez maintenant, posséder une action donne un delta de 1 par action). Vous pouvez maintenant ouvrir une position en contrats d'options avec un delta total de -100. Pour ce faire, vous pouvez acheter deux options de vente ayant chacune un delta de -0,5. (N'oubliez pas que chaque contrat d'option représente 100 actions).

Vous avez donc créé une position delta-neutre. Si le prix de l'action sous-jacente augmente ou diminue légèrement, la variation de la valeur de votre position en actions sera compensée par la variation de la valeur de la position en options.

Les stratégies delta-neutre sont souvent utilisées dans le cadre d'opérations de couverture, où l'objectif est de réduire le risque plutôt que d'obtenir des rendements élevés. Cependant, elles sont également utilisées dans les "stratégies de capture de prime d'option". Dans ce cas, vous choisissez de vendre des options pour percevoir la prime (le prix de l'option) et de couvrir ensuite le risque delta en prenant des positions sur l'actif sous-jacent afin d'obtenir un portefeuille delta-neutre. De cette manière, vous n'anticipez pas la direction du marché, mais plutôt le timing des options. À mesure que les options approchent de leur date d'expiration, elles perdent de la valeur - un phénomène connu sous le nom de décroissance temporelle ou décroissance thêta. Cette décroissance peut être rentable pour le vendeur de la prime, à condition que le prix de l'actif sous-jacent n'évolue pas trop dans un sens défavorable. D'où la nécessité d'une neutralité du delta.

Ces stratégies peuvent être complexes et nécessitent une bonne compréhension des options et de leurs grecques, mais elles peuvent constituer un moyen de gérer efficacement le risque sur des marchés volatils


Chapitre 8 : Delta et temps

À mesure que la date d'expiration d'une option approche, le delta peut changer de manière significative. Cela est dû à l'effet de la décroissance temporelle, ou thêta, un autre "grec" utilisé dans la détermination du prix des options. À mesure que le temps passe, la valeur d'une option diminue, et le delta peut donc changer.

Pour les options hors de la monnaie (options dont le prix d'exercice ne se compare pas favorablement au prix actuel de l'actif sous-jacent), le delta se rapproche de zéro à l'approche de l'expiration de l'option. En effet, la probabilité que l'option soit dans la monnaie (rentable) diminue.

À l'inverse, pour les options dans la monnaie (dont le prix d'exercice se compare favorablement au prix actuel de l'actif sous-jacent), le delta se rapproche de 1 pour les options d'achat et de -1 pour les options de vente à l'approche de l'échéance. Cela s'explique par le fait que la probabilité que l'option reste dans la monnaie augmente.

Les options à la monnaie (dont le prix d'exercice est très proche du prix actuel de l'actif sous-jacent) ont des deltas proches de 0,5 pour les options d'achat et de -0,5 pour les options de vente. À l'approche de l'échéance, le delta d'une option d'achat à la monnaie augmentera jusqu'à 1 ou diminuera jusqu'à 0, et le delta d'une option de vente à la monnaie diminuera jusqu'à -1 ou augmentera jusqu'à 0, en fonction de l'évolution du prix de l'actif sous-jacent.

Il est important de noter que si le delta peut donner une indication de la probabilité d'une option de se retrouver dans la monnaie à l'échéance, il ne s'agit certainement pas d'une mesure de probabilité définitive. D'autres facteurs, tels que la volatilité implicite, peuvent également affecter le prix d'une option et sa probabilité d'être rentable à l'échéance.

En résumé, le temps a une influence significative sur le delta. À mesure que la date d'expiration d'une option approche, le delta peut évoluer rapidement, en particulier pour les options à la monnaie. Il s'agit d'une considération importante pour les investisseurs en options, en particulier s'ils détiennent des positions sur une longue période.


Chapitre 9 : Exemples pratiques

Examinons quelques exemples pratiques pour mieux comprendre comment le delta est utilisé dans la négociation d'options.

Exemple 1 : Delta lors de l'achat d'options

Supposons qu'un investisseur soit optimiste sur l'action Ahold (AD:xams), qui se négocie à 30,70 euros au moment de la rédaction du présent document. L'investisseur décide d'acheter une option d'achat avec un prix d'exercice de 31 € qui expire dans environ 1 mois. Il peut acheter l'option pour 0,58 € (voir 1 dans la capture d'écran ci-dessous). Le delta de cette option d'achat est de 0,41 (bullet 2 dans la capture d'écran ci-dessous).

Si l'action AD:xams augmente de 1 € pour atteindre 31,70 €, le prix de l'option d'achat augmentera d'environ 41 % de cette hausse de 1 €. En d'autres termes, de 0,41 €. Si l'option valait initialement 0,58 € (puce 1 dans la capture d'écran ci-dessus), elle vaut maintenant environ (0,58 + 0,41 =) 0,99 €.

Exemple 2 : Delta lors de la vente d'options

Autre exemple. Cet investisseur s'attend à ce que le prix de l'indice AEX ne change pas beaucoup. Il décide de vendre une option de vente sur AEX avec un prix d'exercice de 769 $ (1 dans la capture d'écran) pour 0,64 € (2) et un delta de -0,33 (3).

Si l'investisseur a raison et que le cours de l'action reste stable, la valeur de l'option de vente diminue en raison de l'écoulement du temps et il peut racheter l'option de vente à un prix inférieur. En d'autres termes, il réalise un bénéfice. Toutefois, si le cours de l'action baisse d'un dollar, la valeur de l'option de vente augmente d'environ 33 % de ce dollar, soit 0,33 euro. L'investisseur subit donc une perte, car le prix de l'option passe de 0,64 € à 0,97 €. L'investisseur devra alors racheter l'option à un prix supérieur à celui auquel il l'a vendue.

Exemple 3 : Delta dans les stratégies delta-neutre

Supposons qu'un fonds spéculatif ait une position importante sur l'action NVDA. Pour se protéger contre le risque de baisse, le fonds achète des options de vente sur NVDA. Le fonds souhaite créer une position delta neutre et choisit le nombre d'options à acheter en fonction du delta des options et du nombre d'actions qu'il possède.

Par exemple, si le fonds possède 10 135 actions NVDA comme dans l'exemple ci-dessous (1) et que le delta des options de vente est de -0,4938 (2), le fonds devra acheter 205 (3) options de vente (représentant 20 500 actions) pour couvrir sa position. Pourquoi 205 contrats ? Divisez 10 135 par 0,4938 et vous obtenez 20 524,50. Divisez ce chiffre par 100 (le nombre d'actions par contrat d'option pour NVDA) et le nombre de contrats est de 205. Si le prix de l'action baisse maintenant de 1 $, la perte sur la position en actions est compensée par le gain sur la position en options. Étant donné que l'option de vente a un delta de -0,4938, multiplié par 205 (contrats) * 100 (actions par contrat), il en résulterait un bénéfice de 10 122 dollars.

Une perte d'un dollar sur les actions se traduirait par une perte de 10 135 dollars, mais serait (presque) annulée par le gain de 10 122,9 dollars sur les options de vente.

Ces exemples montrent bien comment la compréhension et l'utilisation du delta peuvent être utiles dans différents scénarios. Que vous achetiez des options, que vous vendiez ou que vous couvriez une position, le delta est un concept essentiel à comprendre lorsque vous négociez des options.


Chapitre 10 : Les limites du delta

Bien que le delta soit un outil puissant dans l'arsenal de l'investisseur en options, il est important de comprendre ses limites. Voici quelques points clés à garder à l'esprit :

Le delta est une estimation théorique : le delta est dérivé d'un modèle d'évaluation des options, tel que le modèle Black-Scholes. Ces modèles reposent sur certaines hypothèses, telles qu'une volatilité constante et une distribution log-normale des prix des actions, qui peuvent ne pas se vérifier dans le monde réel. Par conséquent, la variation réelle du prix d'une option ne correspond pas toujours à la variation prévue par le delta.

Le delta évolue en fonction du prix du sous-jacent : le delta n'est pas une valeur statique. Il change lorsque le prix de l'actif sous-jacent change, un phénomène connu sous le nom de "gamma". Cela signifie que le delta d'une option peut devenir plus ou moins sensible aux variations du prix du sous-jacent à mesure que le prix du sous-jacent change.

Le delta suppose que les variations de prix sont faibles : Le delta mesure la variation attendue du prix d'une option pour une faible variation du prix de l'actif sous-jacent. Pour des variations de prix plus importantes, la relation entre le prix de l'option et le prix de l'actif sous-jacent peut ne pas être linéaire. Cette non-linéarité peut rendre le delta moins précis pour prédire la variation du prix d'une option.

Le delta ne tient pas compte de l'écoulement du temps : si le delta mesure l'évolution du prix d'une option en fonction du prix de l'actif sous-jacent, il ne tient pas compte de l'effet de l'écoulement du temps (thêta). À mesure qu'une option approche de sa date d'expiration, sa valeur temporelle diminue, ce qui peut affecter le prix de l'option indépendamment des variations du prix de l'actif sous-jacent.

Le delta ne tient pas compte des variations de la volatilité : le delta ne tient pas compte des variations de la volatilité de l'actif sous-jacent. Une augmentation de la volatilité peut faire augmenter le prix d'une option, tandis qu'une diminution de la volatilité peut faire baisser le prix d'une option, indépendamment des variations du prix de l'actif sous-jacent. Cet effet est représenté par un autre grec, Vega.

En résumé, si le delta est un outil utile pour les investisseurs en options, il doit être utilisé en conjonction avec d'autres outils et statistiques pour prendre des décisions éclairées en matière de négociation. Ceux qui gardent à l'esprit les limites du delta peuvent utiliser ce grec plus efficacement et mieux éviter les pièges potentiels.


Conclusion

Dans ce guide en deux parties, nous avons abordé le concept de Delta, l'une des «Grecques» les plus importantes dans le monde de la négociation d'options. Le delta mesure la sensibilité du prix de l'option aux variations du prix de l'actif sous-jacent. Il s'agit d'un outil essentiel pour les investisseurs en options, car il les aide à comprendre et à quantifier leur exposition aux variations de prix de l'actif sous-jacent.

Comprendre le delta est fondamental pour tout investisseur en options. Il fournit des informations précieuses sur la manière dont le prix d'une option varie lorsque le prix de l'actif sous-jacent évolue. Les investisseurs peuvent ainsi mieux gérer leurs risques et prendre des décisions (plus) éclairées. Mais comme tout outil, il doit être utilisé à bon escient et dans le cadre d'une stratégie commerciale bien planifiée et le Delta a également ses limites. Le Delta a également ses limites. Gardez-les donc toujours à l'esprit.


Ce qu'il faut savoir sur les options

Les options sont des produits risqués et complexes qui requièrent des connaissances, une expérience en matière d'investissement et, dans de nombreuses applications, une acceptation élevée du risque. Nous vous conseillons, avant d'investir dans des options, de bien vous informer sur le fonctionnement et les risques et de passer le test de connaissances et d'expérience. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans les conditions d'utilisation de Saxo Bank, à la section Informations importantes sur les options, les contrats à terme et les marges. Vous pouvez également consulter le document d'informations essentielles de l'option dans laquelle vous souhaitez investir sur le site Internet de Saxo Bank. Vous ne pouvez négocier des options que si vous avez conclu le contrat de produits dérivés. Les options ne conviennent pas aux investisseurs novices car il s'agit de produits d'investissement complexes. Les options peuvent convenir aux investisseurs avertis. En effet, les options peuvent être utilisées non seulement de manière offensive mais aussi défensive. Pensez à l'achat d'options de vente pour vous protéger ou à la vente d'options d'achat couvertes pour vous protéger en cas de baisse. Pour les investisseurs expérimentés, les options conviennent parce qu'ils sont considérés comme capables d'évaluer correctement les risques liés à l'investissement dans les options.

Prêt à commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entièrement en ligne en trois étapes simples.

Investir comporte des risques, la valeur de votre mise peut baisser.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rémunération de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liée à ses recommandations ou opinions spécifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin à la compilation et à la mise à jour de ces pages, et utilise des sources considérées comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les évaluer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spécifiques aux produits, consultez les pages consacrées aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boîte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique