Les Les Les

Les deux aspects que les investisseurs pétroliers doivent désormais connaître ; et est-ce un bon achat ?

Actions 6 minutes de lecture
Jessica Amir

Market Strategist

Relevé:  Les prix du pétrole ont grimpé en flèche jusqu’à ce qu’ils plongent récemment dans un marché baissier en chutant de 20 % par rapport à juin, pour atteindre leur niveau actuel, soit environ 100 $ le baril. Malgré ce net recul, les actions pétrolières du monde entier restent parmi les plus performantes cette année. Cet article traite des deux aspects que les investisseurs pétroliers doivent maintenant connaître et indique si le pétrole et les actions pétrolières constituent un bon achat.


Les deux points d’attention clés concernant le pétrole actuellement ;

Premier point d’attention

Le pétrole (OILUKSEP22 & OILUSAUG22) est passé d’environ 140 $ en mars à son prix actuel alors que la Chine, le plus grand importateur de pétrole et consommateur de matières premières au monde, a intensifié ses restrictions liées au Covid et le dépistage à grande échelle. Récemment, un seul cas de Covid a fait fermer l’un des centres sidérurgiques chinois pendant trois jours, tandis qu’à Macao, le centre de jeu, tout est fermé depuis une semaine. Concrètement, tant qu’il reste des cas de Covid, une politique zéro cas, le secteur du pétrole reste sous pression. Pendant ce temps, des craintes de récession ont également fait fortement chuter le cours du pétrole. Toutefois, nous pensons que le prix du pétrole pourrait indiquer des signes d’assouplissement de la vente. Cliquez ici pour lire le dernier rapport de Ole Hansen, le responsable de la stratégie des matières premières chez Saxo Bank.

Deuxième point d’attention

Il faut savoir que les perspectives du pétrole s’assombrissent pour les consommateurs et les entreprises. Néanmoins, des occasions se présentent pour les investisseurs et les traders. Pourquoi ? L’OPEP a insinué que la demande mondiale de brut dépassera l’offre d’un million de barils par jour le jour suivant l’année prochaine, ce qui signifie qu’elle ne prévoit pas d’apaisement pour l’offre. Chez Saxo Bank, nous avertissons les marchés de cette perspective depuis un petit temps, et nous l’avons soulignée dans notre Q3 Outlook.


Les investisseurs en actions pétrolières telles que Occidental Petroleum (OXY) peuvent être particulièrement ravis, car les actions de cette entreprise ont augmenté de 97 % depuis janvier, tandis que les actions d’Exxon Mobile (XOM) ont grimpé de 38 % et que Woodside Energy (WDS) a augmenté de 37 % depuis le début de l’année. Pendant ce temps, le Nasdaq, très axé sur les technologies, a chuté de 22 %, le S&P500 a diminué de 14 % et le ASX200 australien a baissé de 11 % depuis le début de l’année.

On entend dire depuis des années que le monde est sur le point d’atteindre le « pic pétrolier » et que la demande en pétrole va bientôt chuter, tandis que les sources d’énergie verte vont prendre le dessus.

Bien que cela soit vrai sur certains aspects, le monde n’a pas fait la transition à temps, et la demande en énergie fossile va donc probablement augmenter à un rythme plus soutenu pour le moment. Il convient également de noter que le pétrole est ancré dans presque chaque aspect de notre quotidien, et le restera pendant au moins la prochaine décennie.

Le pétrole est utilisé pour bien plus que les besoins en énergie pétrolière. Les produits pétrochimiques, fabriqués à base de pétrole, sont des ingrédients cruciaux dans notre société. Ils sont utilisés dans l’industrie médicale, dans le plastique, pour les conservateurs alimentaires, les cosmétiques, le verre, les tapis, et même l’engrais. Les produits qui contiennent des produits pétrochimiques sont variés : sacs de golf, lunettes de toilettes, shampoings, crayons gras, ballons de football, bougies, appareils photo et tentes, pour n’en citer que quelques-uns. Notez également que même des moyens de transport respectueux de l’environnement tels que les vélos et les voitures électriques ont des composants en plastique, lui-même fabriqué grâce à la pétrochimie.

Alors oui, même si l’on s’oriente vers les énergies renouvelables, les actions pétrolières restent un investissement solide à long terme. La seule question est : quel est le bon moment pour investir ?

Comme nous l’avons vu en 2020 et à partir de 2014-2015, quand un excédent d’offre a inondé le marché, le marché du pétrole est très volatil, avec des bonds inattendus et des chutes spectaculaires. Dès lors, alors que l’invasion russe de l’Ukraine a été un autre déclencheur de la flambée des prix du pétrole brut cette année, un relâchement soudain des sanctions commerciales, ou d’ailleurs une récession mondiale, pourrait faire chuter davantage le prix du pétrole et faire dégringoler les actions.

Comment faut-il donc envisager un investissement dans le pétrole ?

Nous vous suggérons de vous poser quelques questions avant d’investir :

  • Que se passe-t-il dans le monde ?
  • Est-il prévu que la situation persiste ?
  • L’action peut-elle résister à la tempête ?

Étant donné la grande volatilité du prix du pétrole, les plus grands acteurs devraient être mieux équipés pour faire face aux changements radicaux du marché. Cela étant dit, avec la chute de 20 % du prix du pétrole par rapport à juin, de nombreuses actions pétrolières ont chuté par rapport à leur sommet et pourraient faire l’objet de nouvelles ventes avant que la demande en pétrole ne reprenne en Chine, ce qui soutiendra la hausse du prix du pétrole, alors que l’offre restera extrêmement faible.

C’est pourquoi, si vous comptez investir dans le pétrole cette année, nous vous conseillons de vous tenir aux acteurs majeurs dans le domaine, comme Occidental, Exxon Mobil, Shell, BP et Woodside. De telles entreprises présentent des bilans solides, des flux de trésorerie et des bénéfices croissants, ainsi que des revenus évalués à des milliards.

En résumé, tant que le pétrole continue d’être essentiel dans notre quotidien, ces entreprises devraient continuer à prospérer sur le long terme.





Prêt à commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entièrement en ligne en trois étapes simples.

Investir comporte des risques. Votre investissement peut perdre de la valeur.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rémunération de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liée à ses recommandations ou opinions spécifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin à la compilation et à la mise à jour de ces pages, et utilise des sources considérées comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les évaluer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spécifiques aux produits, consultez les pages consacrées aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boîte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique

En tant qu'institution financière, nous croyons qu'il est de notre responsabilité de veiller à ce que nos clients ne négocient que les produits d'investissement qui leur conviennent le mieux. Actuellement, nous sommes en train de réviser nos tests d'adéquation et nous avons décidé de restreindre temporairement la négociation de produits plus complexes. De plus amples informations sur les produits concernés et la durée de la restriction sont disponibles ici.