Lancement de l'iPhone 15, introduction en bourse d'Arm et résultats d'Adobe Lancement de l'iPhone 15, introduction en bourse d'Arm et résultats d'Adobe Lancement de l'iPhone 15, introduction en bourse d'Arm et résultats d'Adobe

Lancement de l'iPhone 15, introduction en bourse d'Arm et résultats d'Adobe

Actions 5 minutes de lecture
PG
Peter Garnry

Responsable de la stratégie des actions

Relevé:  Cette semaine sera passionnante pour les marchés boursiers, avec le lancement du nouvel iPhone 15 par Apple mardi, l'introduction en bourse d'Arm mercredi, la plus importante depuis fin 2021, et les résultats d'Adobe jeudi, qui mettront à l'épreuve l'engouement pour l'intelligence artificielle. L'interdiction de l'iPhone en Chine par plusieurs agences gouvernementales cette semaine a modifié le sentiment sur les actions d'Apple avant le lancement de l'iPhone 15, augmentant le risque pour les actionnaires d'Apple. L'introduction en bourse d'Arm s'accompagne d'une valorisation excessive compte tenu des risques chinois et de l'incapacité de la récente croissance basée sur l'IA à relancer la croissance. Les résultats d'Adobe seront le prochain test pour savoir si l'IA générative peut être commercialisée aujourd'hui.


Points clés de cette note sur les actions

  • L'interdiction initiale par la Chine de l'utilisation des iPhones dans plusieurs institutions gouvernementales et les rumeurs d'autres interdictions à venir, comme le fait que China Mobile ne stocke pas l'iPhone 15, sont les pires nouvelles possibles avant le lancement par Apple du nouvel iPhone 15 la semaine prochaine.
  • L'introduction en bourse d'Arm la semaine prochaine sera la plus importante depuis celle de Rivian en octobre 2021, profitant de l'immense engouement pour l'IA. L'introduction en bourse d'Arm s'accompagne d'une valorisation scandaleuse qui éclipse Nvidia, tandis que l'entreprise doit faire face aux risques liés à la Chine et à la stagnation de ses activités.
  • Les résultats d'exploitation d'Adobe, jeudi prochain après la clôture du marché boursier américain, constitueront un test important pour déterminer si l'IA générative peut être commercialisée dès maintenant ou si le battage médiatique autour de l'IA n'est qu'une ruée vers l'or sans mine d'or.

Adobe peut-il nous montrer comment rendre l'IA générative rentable ?

Adobe publie ses résultats du troisième trimestre (clos le 31 août) jeudi après la clôture du marché américain. Les analystes s'attendent à une croissance du chiffre d'affaires de 10 % en glissement annuel et à un EBITDA de 2,4 milliards de dollars, contre 1,7 milliard de dollars il y a un an. La croissance du chiffre d'affaires d'Adobe a été régulière depuis que la société est passée à un modèle d'abonnement basé sur le cloud, mais elle est récemment tombée à 10 % et les estimations des analystes pour le chiffre d'affaires suggèrent que les analystes ne croient pas que les fonctions d'IA générative, mises en œuvre dans le logiciel de création de contenu d'Adobe, stimuleront la croissance du chiffre d'affaires. Toutefois, pour que l'engouement pour l'IA se poursuive, les entreprises doivent commencer à apporter des avantages commerciaux visibles en mettant en œuvre l'IA générative. Sinon, l'engouement pour l'IA risque de devenir une ruée vers l'or qui s'est soldée par de nombreux chercheurs d'or (les GPU de Nvidia), mais très peu de véritables mines d'or.

L'action peut être consultée ici:

Investor    TraderGo

 

Apple share price | Source: Saxo

Une introduction en bourse d'Arm incertaine en raison de la valorisation et du risque chinois élevé

Arm Holdings devrait être la plus grosse introduction en bourse depuis Rivian en octobre 2021, avec un prix d'introduction estimé entre 47 et 51 dollars par action. Cela donnerait à l'entreprise une valorisation de 54 milliards de dollars, par rapport aux 32 milliards de dollars qu'elle a obtenus de SoftBank en 2016. Cette valorisation attendue a déjà baissé par rapport aux estimations initiales, ce qui suggère que les investisseurs ne sont pas très satisfaits de cette valorisation élevée. C'est également l'une des raisons pour lesquelles Softbank attire des investisseurs stratégiques côté client, tels que Nvidia et Apple. Ces entreprises sont prêtes à payer un prix plus élevé pour Arm en tant qu'entreprise indépendante en copropriété au service de l'industrie.

L'introduction en bourse, qui valorise les actions d'Arm mercredi, avec une journée de négociation jeudi, intervient après l'échec de la vente à Nvidia, qui a été bloquée par les régulateurs antitrust, et sur fond d'un immense engouement pour l'IA. Il ne fait aucun doute que SoftBank profite de l'engouement récent pour l'IA pour introduire Arm en bourse, mais la valorisation est tout à fait excessive. Les dirigeants d'Arm ont déclaré lors de la tournée d'introduction en bourse qu'ils s'attendaient à une augmentation de 20 % de leur chiffre d'affaires en raison de l'adoption récente de l'IA. Si nous supposons que cette croissance se traduit par un bénéfice d'exploitation de 1:1, Arm est valorisée à 67 fois le bénéfice d'exploitation attendu, contre environ 30 fois pour Nvidia. Bien qu'Arm détienne de nombreux brevets importants pour l'industrie mondiale des puces, il s'agit toujours d'une valorisation élevée qui doit être mise en balance avec le risque chinois important (20-25 % des revenus proviennent de la filiale chinoise sur laquelle Arm a peu de contrôle) et le fait que la société n'a pas connu de croissance récemment.

Arm financials | Source: Arm F-1 filing

L'interdiction chinoise frappe les actions d'Apple avant le lancement de l'iPhone 15

L'annonce faite cette semaine par les autorités chinoises selon laquelle les iPhones seraient interdits dans certaines agences gouvernementales a fait chuter les actions d'Apple de 2,9 % mercredi, et la chute s'est encore accentuée de 2,9 % hier lorsque des rumeurs ont indiqué que le gouvernement chinois pourrait étendre l'interdiction à toutes les agences gouvernementales, y compris les entreprises d'État. Dans ce cas, Apple perdrait une part importante de son chiffre d'affaires dans le segment de la Grande Chine, qui a rapporté 74,2 milliards de dollars (environ 19 % du chiffre d'affaires total) au cours de l'exercice 22 (qui s'est achevé en septembre 2022).

Les nouvelles négatives concernant l'iPhone en Chine se sont aggravées aujourd'hui avec l'apparition d'informations selon lesquelles China Mobile, le plus grand opérateur de téléphonie mobile en Chine, ne mettra pas l'iPhone 15 à la disposition de ses clients. Cette série d'événements fait suite à des rapports de médias américains faisant état de percées chinoises majeures dans le dernier smartphone Huawei, utilisant des puces avancées produites par le fabricant chinois de semi-conducteurs SMIC, qui fait l'objet de sanctions de la part des États-Unis. Les États-Unis enquêtent pour savoir si SMIC a violé les sanctions américaines sur la technologie des semi-conducteurs. Il devient de plus en plus évident que le monde se divise en fonction de l'industrie des semi-conducteurs et que le rythme s'accélère à mesure qu'Apple déplace une plus grande partie de sa production de la Chine vers l'Inde.

Les nouvelles négatives concernant l'iPhone en Chine arrivent au pire moment possible pour Apple, qui présentera le nouvel iPhone 15 mardi à 10 heures. À un moment donné, le site web d'Apple affichait le nom Wonderlust (qui a depuis été supprimé et remplacé par Apple Event). Avec trois trimestres de faibles revenus pour l'iPhone en glissement annuel, les enjeux sont élevés pour Apple et le cours de son action avec les événements en Chine et l'accueil réservé par les consommateurs au nouvel iPhone.

Prêt à commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entièrement en ligne en trois étapes simples.

Investir comporte des risques, la valeur de votre mise peut baisser.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rémunération de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liée à ses recommandations ou opinions spécifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin à la compilation et à la mise à jour de ces pages, et utilise des sources considérées comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les évaluer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spécifiques aux produits, consultez les pages consacrées aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boîte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique