PĂȘcher les bonnes obligations sur notre plateforme ? PĂȘcher les bonnes obligations sur notre plateforme ? PĂȘcher les bonnes obligations sur notre plateforme ?

PĂȘcher les bonnes obligations sur notre plateforme ?

Bonds 15 minutes de lecture
John Hardy

Responsable de la stratégie Forex

Relevé:  Quelles opportunitĂ©s les obligations peuvent-elles apporter Ă  votre portefeuille ? Chez Saxo, vous avez accĂšs Ă  une grande variĂ©tĂ© d'obligations. En effet, il existe des obligations de toutes formes et de toutes tailles. Par exemple, en termes de maturitĂ© et de niveau de risque. Pour les investisseurs qui recherchent des rendements stables, les obligations valent la peine d'ĂȘtre prises en considĂ©ration. Mais elles constituent Ă©galement une alternative intĂ©ressante pour les investisseurs en actions Ă  la recherche de diversification.


Level: Starter


Dans cet article, vous lirez

  • Une brève introduction au monde des obligations, à leurs opportunités et à leurs risques.
  • Quels sont les rendements auxquels vous pouvez vous attendre en investissant dans des obligations.
  • Il existe des différences de rendement entre les titres d'État pratiquement sans risque, les obligations d'entreprise de qualité et les obligations d'entreprise à haut rendement. (Cette dernière catégorie dépasse le cadre de cet article).
  • Exemples de différents types d'obligations
  • Un modèle couramment utilisé pour calculer le pourcentage de votre portefeuille qui devrait être investi en obligations.
  • Comment trouver des obligations sur la plateforme Saxo et comment passer des ordres ?

Qu'est-ce qu'une obligation ? Une brève introduction.

Les obligations sont des emprunts émis par les gouvernements et les entreprises qui versent généralement un coupon prédéterminé (lire : de l'argent) périodiquement aux détenteurs. À leur date d'émission, la plupart des obligations ont une date d'échéance. Il s'agit d'une date future à laquelle le détenteur de l'obligation est remboursé de la totalité du montant nominal de l'obligation.

Ce montant nominal à l'échéance est appelé pair et est exprimé par un prix de 100 pour l'obligation, c'est-à-dire 100 % du montant nominal. Une obligation peut se négocier soit (nettement) au-dessus du pair, soit nettement en dessous du pair. Cela dépend d'un certain nombre de facteurs, tels que la taille et le coupon par rapport au taux d'intérêt en vigueur, le moment du paiement du coupon et la qualité de crédit du gouvernement ou de la société qui émet l'obligation.

Il existe une variété infinie d'obligations. Par exemple, les obligations à coupon variable, les obligations indexées sur l'inflation, les titres à court terme émis au-dessous du pair qui ne paient pas de coupon mais arrivent à échéance au pair, etc. Tout cela peut sembler un peu déconcertant pour les investisseurs qui ne sont pas familiarisés avec les obligations, ou les "revenus fixes", comme les appellent les professionnels.

Pourtant, le marché obligataire, apparemment complexe, vaut bien la peine qu'on s'y attarde. En effet, pour un "investisseur ordinaire" à la recherche d'un revenu de base et d'une diversification de son portefeuille, la grande majorité des obligations présentent un profil risque/rendement relativement simple. Cela est particulièrement vrai dans le contexte actuel où la plupart des pays ont quitté l'ère des taux d'intérêt politiques nuls ou négatifs et où des taux d'intérêt positifs sont en place.

Quel type de rendement pouvez-vous attendre des obligations à échéance de 1 à 2 ans ?

Les rendements des obligations énumérées ci-dessous sont indicatifs et fluctuent en fonction des conditions du marché. Ils n'incluent pas les frais de transaction, qui dépendent du montant de la transaction et de la liquidité de l'obligation en question. Il convient de noter que le marché obligataire peut également être volatil. Des variations à court terme de 0,4 % à 0,8 % sont tout à fait possibles.

Remarque : tous les rendements ci-dessous sont un instantané de notre base de données au moment de la rédaction (fin juin 2023) et peuvent changer en fonction des fluctuations du marché. Nous indiquons ici le rendement effectif, c'est-à-dire le rendement que vous obtiendriez si vous conserviez l'obligation jusqu'à l'échéance. Par ailleurs, ce rendement ne comprend pas les frais de transaction et autres. Si vous investissez dans des obligations libellées dans d'autres devises, vous devrez également tenir compte des fluctuations de change (voir le risque de change plus loin dans cet article).

Rendements à 1 ou 2 ans pour les investisseurs en USD

Bons du Trésor américain sans risque :
4,3 % pour un bon du Trésor américain à 2 ans
Obligations d'entreprises américaines de qualité :
environ 5 %.
Obligations à haut rendement :
6,5 % ou plus, en fonction de la tolérance au risque
Obligations à taux variable :
actuellement (à partir du 30 janvier 2024), leur rendement est légèrement inférieur à celui des obligations à 1 ou 2 ans.

Rendements sur 1 à 2 ans pour les investisseurs en EUR

  • Obligations de base sans risque de l'UE (Allemagne, France, etc.) : 2,45 % pour les obligations à 2 ans
  • Obligations d'État italiennes ou BTP : 3,05 % pour les obligations à 2 ans
  • Obligations d'entreprises européennes de qualité : 3 à 3,5 %.
  • Obligations européennes à haut rendement : 4,5 % et plus, en fonction de la tolérance au risque
  • Obligations à taux variable : actuellement (à partir du 30 janvier 2024), leur rendement est légèrement inférieur à celui des obligations à 1 ou 2 ans.

Trois choses à savoir si vous souhaitez ajouter des obligations à votre portefeuille

Étape 1 : Comprendre les risques

Les obligations d'État à court terme sont encore parfois qualifiées de "sans risque", car un défaut de paiement est considéré comme largement impensable. Mais l'investissement n'est jamais sans risque. Et "même" l'achat d'obligations d'État comporte des risques. Nous expliquons brièvement six d'entre eux.

  1. Risque de crédit
    Le risque de crédit est simplement le risque que l'émetteur (l'émetteur) de l'obligation n'effectue pas un paiement d'intérêts ou ne rembourse pas l'obligation à sa valeur nominale à l'échéance. Normalement, il n'y a pas de risque de crédit réel pour la dette souveraine émise dans la monnaie du gouvernement. (L'exception théorique de tous les pays de l'UE faisant partie de l'union monétaire est importante, en particulier les pays non essentiels ou "périphériques" de la zone euro tels que l'Italie et la Grèce. En effet, les pays de l'UE faisant partie de l'union monétaire n'ont pas leur propre banque centrale et sont théoriquement plus à risque que la dette émise directement par l'UE elle-même).

    Le risque de crédit est beaucoup plus élevé pour les pays qui émettent des obligations dans une devise autre que la leur, comme les marchés émergents. De même, le risque de crédit des obligations émises par les entreprises est plus élevé que celui des obligations d'État. Cela peut aller d'une petite prime par rapport au papier d'État (plus ou moins) sans risque à une prime importante si la solvabilité de l'entreprise est moins bien notée. L'illustration ci-dessous montre la notation de risque des trois principales agences de notation.

    Le rendement de la dette la moins risquée (papier d'État) dans une devise donnée reflète généralement le niveau de risque de crédit d'une entreprise ou d'un pays. L'ancienneté doit également être prise en compte, car non seulement les détenteurs d'obligations sont payés plus tôt que les actionnaires en cas de faillite ou de liquidation, mais les entreprises peuvent avoir deux ou plusieurs niveaux d'ancienneté dans leur structure d'endettement, la dette la plus ancienne étant payée en premier.

PrĂȘt Ă  commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entiĂšrement en ligne en trois Ă©tapes simples.

Investir comporte des risques, la valeur de votre mise peut baisser.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation Ă  effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rĂ©munĂ©ration de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liĂ©e Ă  ses recommandations ou opinions spĂ©cifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin Ă  la compilation et Ă  la mise Ă  jour de ces pages, et utilise des sources considĂ©rĂ©es comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivitĂ© et l'actualitĂ© des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrĂŽle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expĂ©rience relatives au produit de placement concernĂ©. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avĂšre que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expĂ©rience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les Ă©valuer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spĂ©cifiques aux produits, consultez les pages consacrĂ©es aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boßte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique