Retour à la réalité pour la zone euro
Video length: 2 minutes

Retour à la réalité pour la zone euro

Christopher Dembik
Responsable de l'analyse macroéconomique

Résumé:  The problems facing the Eurozone economy are neatly illustrated by fresh German data showing soft exports and contracting factory orders. While Chinese fiscal stimulus should help get Europe’s biggest economy back on track, expansionary fiscal policy across the bloc, as well as interest rate normalisation, are also necessary to ameliorate the ills of the euro area as a whole.

There is no such thing as global decoupling. Unsurprisingly, headwinds from China’s slowdown are starting to hit Europe and the US. The Organisation for Economic Co-operation and Development’s euro area leading indicator, which is widely used by asset allocators globally, has fallen sharply over the past few months. The year-on-year rate stands at its lowest level since the end of 2012.

At the same time, large declines in core European industrial production data can be observed, especially in Germany, which accounts for one-third of European industrial activity. This slowdown came as a shock for many policymakers, but we feel that it was predictable. Over recent quarters, our leading indicators (notably credit impulse) led us to warn clients and investors against the risk of lower growth in Europe.

Low credit impulse and China

The euro area faces two main issues: low credit impulse and the Chinese slowdown. The euro area credit impulse, a key driver of economic activity, is running at 0.4% of GDP, which is rather low compared with its four-year average of 0.8%. A country-by-country analysis shows that the risk of growth decoupling between core countries and the periphery of the euro area is emerging again. In France and Germany, credit impulse is positive, at 1.7% and 0.6% of GDP respectively. By contrast, the credit impulse is sharply decelerating in the periphery; it was close to zero in Q4‘18 in Italy and sits at -2.1% of GDP in Spain, a level not seen since the end of 2013.

This tends to indicate that a more restrictive credit cycle, especially in the periphery, has started. This will have a negative impact on domestic demand as it is highly correlated to the flow of new credit in the economy, and ultimately on growth as well.

Clause de non-responsabilité

Cette publication a été élaborée exclusivement à des fins publicitaires par Saxo Bank A/S, établissement de crédit de droit danois, agréé et supervisé par l’Autorité de Supervision Danoise.

Cette publication ne doit en aucun cas être considérée comme une recommandation d’acheter ou de vendre un ou plusieurs instruments financiers, ou comme la suggestion d’une stratégie d’investissement particulière. En conséquence, celle-ci n’a pas été élaborée conformément aux dispositions légales arrêtées pour promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et sa diffusion n’a été soumise à aucune interdiction prohibant l’exécution de transactions personnelles avant sa publication. 

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, Saxo Banque n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. A ce titre, Saxo Banque ne fournit aucune garantie et décline toute responsabilité quant à l’exactitude, la justesse ou l’exhaustivité des présentes informations. Les opinions ou estimations qui pourraient y être exprimées sont celles de leurs auteurs et ne sauraient refléter les points de vue de Saxo Banque. Aucun conflit d’intérêt pouvant affecter l’objectivité des analyses diffusées n’a par ailleurs été recensé. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité de Saxo Banque. Tous les avis exprimés peuvent être modifiés sans préavis (ni préalable ni ultérieur). 

En mettant à disposition ces informations, Saxo Banque n’a pas pris en considération les objectifs d’investissement, la situation financière ou les besoins d’un destinataire en particulier. De ce fait, aucune des informations contenues dans cette publication ne doit être considérée comme une recommandation personnalisée d’investissement adressée à un destinataire en particulier. Les éventuelles performances passées mentionnées dans cette publication ne sont pas constantes et ne préjugent pas des performances futures. Saxo Banque décline toute responsabilité en cas de perte en trading subie par un destinataire et liée à une recommandation présumée.   

La présente clause de non-responsabilité est soumise à la clause de non-responsabilité complète de Saxo Banque disponible à l’adresse https://www.home.saxo/fr-fr/legal/legal-notice/legal-notice.