7 7 7

7 citations pertinentes concernant l’argent expliquées

Starten met beleggen
Hans Oudshoorn

Entraîneur d'investisseurs

Relevé:  Les citations relatives à la bourse ne doivent pas toujours être suivies au pied de la lettre, mais elles comportent parfois une part de vérité. Si le bon sens des citations relatives liées à la bourse prend souvent la forme d’adages amusants et légers, ces propos ont en général une connotation plus sérieuse.


Si le bon sens des citations relatives liées à la bourse prend souvent la forme d’adages amusants et légers, ces propos ont en général une connotation plus sérieuse. Par ailleurs, en bourse, le bon sens ne rime pas forcément avec vérité. Ci-dessous, vous trouverez les sept des citations les plus connues dans ce contexte. Nous examinerons ce que vous pouvez en retirer en tant qu’investisseur. 

« Soyez craintif quand les autres sont avides. Soyez avides quand les autres sont craintifs » 
- Warren Buffet, PDG de Berkshire Hathaway et l’un des investisseurs les plus célèbres au monde de la planète 

Peut-être la déclaration et la marque de bon sens les plus connues la plus connue en bourse, formulée par l’un des plus illustres financiers de notre époque. L’idée est que vous devriez essayer de contrôler votre peur et oser réaliser des opérations qui prennent le contre-pied du marché. Si tout le monde se rue sur une action particulière du marché alors vendez la. Si personne ne veut une action ou n’ose s’aventurer sur un marché, ayez le cran d’acheter. La raison derrière cette réflexion est que les actions qui font la une des médias peuvent également être surcotées, tandis que de bonnes affaires se cachent peut-être là où personne ne s’y attend. La difficulté de cette stratégie réside dans la capacité à garder le contrôle de vos nerfs, car à court terme, la dynamique du marché sera contre vous. 

« Les gens de Wall Street n’apprennent rien et oublient tout » 
- Benjamin Graham, ancien économiste, professeur et investisseur, considéré comme le père du placement axé sur la valeur

 Ici, Graham fait référence au fait que peu importe la quantité de connaissances dont disposent les investisseurs et peu importe la mesure dans laquelle ils continuent d’apprendre, ils ne cessent d’oublier tout ce qu’ils savent et répètent les mêmes erreurs. Ces faux pas sont souvent motivés par des émotions telles que la peur, l’avidité et le regret et ont permis à des « bulles » et des « hypes » de se produire au cours de l’histoire. 

 « N’essayez pas d’anticiper l’évolution du marché » 
– Peter Lynch, investisseur, gestionnaire d’un fonds commun, philanthrope et gestionnaire du fonds commun le plus performant au monde entre 1977 et 1990 
 
Ce que Peter Lynch affirme ici est que vous devriez maîtriser votre paralysie décisionnelle et comprendre que vous ne serez jamais en mesure d’anticiper l’évolution du marché à la perfection. Donc, plutôt que d’attendre le bon moment pour monter dans le train ou en sauter, vous devriez vous fier à votre raison et vous assurez que vous avez mis au point une stratégie dont vous suivez les règles, pour que vos opérations sur le marché ne deviennent pas des décisions guidées par l’émotion. 

 « Les cinq mots les plus dangereux en matière d’investissement sont : cette fois, ce sera différent » 
- Sir John Templeton, ancien gestionnaire de fonds et philanthrope 

Vous vous souvenez de la hype d’Internet en 1999 ? Au départ, les actions des entreprises qui utilisaient des technologies informatiques et de l’information ont connu des évaluations sans précédent. Au final, le prix des actions a augmenté partout dans le monde, qu’il s’agisse d’une bonne ou d’une mauvaise entreprise. Une nouvelle ère économique, portée par Internet, s’ouvrait et d’aucuns pensaient que la prospérité économique durerait sans cesse. Cette fois, ce serait différent. Jusqu’à l’effondrement des premières entreprises.com. Les premiers investisseurs en ont tiré des bénéfices tandis que ceux qui ont rejoint l’aventure tardivement ont dû régler la note. Le déclin boursier qui a suivi a fait entrer le monde dans une légère récession. 

 « Vendez en mai et revenez après avoir laissé passer l’été » 
- Auteur inconnu – cette phrase aurait été formulée dans le district financier de Londres 

Il s’agit de l’un des plus célèbres adages du monde financier. Si vous l’aviez déjà entendue, c’était probablement sous la forme suivante : « Vendez en mai et partez, mais n’oubliez pas de revenir en septembre ». Bien que l’origine de la citation soit inconnue, la forme ci-dessus est considérée comme la version originale, en référence à la course de cheveux de Saint Leger en Grande-Bretagne, qui avait lieu en septembre. Cette maxime aborde la conviction que les performances des investissements sont moins bonnes l’été que le reste de l’année. Bien que des études étayent cette impression croyance, d’autres indiquent justement le contraire, il ne faut donc pas prendre cette idée pour argent comptant. 

 « Il y a un temps pour tout : acheter, vendre, et aller à la pêche » 
- Jesse Livermore, trader notoire pour avoir notamment réalisé une vente importante avant la grande dépression crise de 1929, laquelle lui a rapporté des millions. 

Livermore, porteur de plusieurs surnoms comme le Grand ours de Wall Street, affirme ici que dans certaines circonstances sur les marchés financiers, vous devez acheter (lorsque le graphique montre une tendance positive) alors que dans d’autres, vous devez vendre (lorsque la tendance est à la baisse), sans oublier que vous devez parfois rester les bras croisés quelque temps lorsque les marchés évoluent sans direction. Néanmoins, cela peut s’avérer difficile. Vous connaissez peut-être ce sentiment : après avoir vendu une position sur actions, vous avez tendance à « devoir faire quelque chose de cet argent à disposition » alors qu’il serait préférable de faire une pause. D’ailleurs, Livermore est devenu multimillionnaire plusieurs fois, à peu près autant de fois qu’il a fait faillite. La dernière en date l’ayant mené au suicide après des années de dépression. 

« Les marchés peuvent rester irrationnels plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable » 
- John Maynard Keynes, ancien économiste considéré comme le fondateur de la macro-économie 

Peu importe la qualité de votre travail et la force de vos arguments fondamentaux, le marché peut « se tourner contre vous » pendant un bon moment. C’est là que votre stratégie redevient importante. Dans ce genre de périodes par exemple, pensez à recourir à un « stop loss » plutôt que de vous fier à votre état émotionnel pour décider du moment où vous arrêtez.

Prêt à commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entièrement en ligne en trois étapes simples.

Investir comporte des risques. Votre investissement peut perdre de la valeur.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rémunération de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liée à ses recommandations ou opinions spécifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin à la compilation et à la mise à jour de ces pages, et utilise des sources considérées comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les évaluer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spécifiques aux produits, consultez les pages consacrées aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boîte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique

En tant qu'institution financière, nous croyons qu'il est de notre responsabilité de veiller à ce que nos clients ne négocient que les produits d'investissement qui leur conviennent le mieux. Actuellement, nous sommes en train de réviser nos tests d'adéquation et nous avons décidé de restreindre temporairement la négociation de produits plus complexes. De plus amples informations sur les produits concernés et la durée de la restriction sont disponibles ici.