Performance du marché en mars : tout le monde a contribué à la fête Performance du marché en mars : tout le monde a contribué à la fête Performance du marché en mars : tout le monde a contribué à la fête

Performance du marché en mars : tout le monde a contribué à la fête

Market Rewind
Søren Otto Simonsen

Senior Investment Editor

Alors que nous concluons le premier trimestre de 2024, la performance financière a été excellente en mars, tirant parti de tous les moteurs. Les actions mondiales ont augmenté de 3 % dans un mois où toutes les régions ont affiché des résultats positifs.

La région la plus performante en mars a été l'Europe, avec une hausse de 3,5 %, car les chiffres de l'inflation ainsi que l'ensemble du tableau macroéconomique ont montré une situation où des conditions financières assouplies sous forme de baisses de taux semblent de plus en plus probables par rapport aux hausses de taux, et où les craintes de récession sont plus faibles même s'il reste encore des risques à l'horizon.

Aux États-Unis, les baisses de taux continuent d'être reportées en raison d'une économie qui semble encore être dans une condition relativement bonne selon les marchés boursiers, malgré les incertitudes continues dues, par exemple, aux évaluations tendues, aux élections à venir et à l'augmentation de la dette. Ainsi, le S&P 500 a enregistré un retour d'un peu plus de 3 %.

Les régions d'Asie et de marchés émergents ont affiché des retours de 2,2 % et 2,3 % respectivement. La performance a été entraînée par un rebond des actions chinoises alimenté, entre autres, par certains bénéfices positifs bien que la dernière partie du mois ait vu des rapports moins positifs de sociétés comme Alibaba.

L'énergie est le secteur le plus performant en mars, alors que les prix du pétrole ont connu un bon mois, ce qui est également clair à partir du graphique des matières premières dans l'infographie plus bas.

Tandis que tous les secteurs ont affiché des rendements positifs pour mars, les soi-disant sept magnifiques actions ont commencé à montrer quelques fissures, avec deux des trois secteurs auxquels ils appartiennent – la technologie de l'information et les biens de consommation discrétionnaires – affichant les rendements les plus faibles.

Tout au long de mars, nous avons observé une tendance notable : les actifs risqués ont surpassé les investissements de qualité alors que l'économie reste résiliente aux États-Unis et montre des signes de reprise en Europe. Cependant, les préoccupations persistent car l'inflation semble se stabiliser à un niveau nettement supérieur à l'objectif de 2 % fixé par les banques centrales. Cette pression inflationniste persistante atténue les perspectives d'un marché haussier des obligations, les investisseurs recherchant des rendements plus élevés pour détenir des titres à revenu fixe. Compte tenu de ces facteurs, nous faisons preuve de prudence et plaidons en faveur des obligations à court terme par rapport à leurs homologues de plus longue durée.              

Consultez le reste des chiffres de performance de ce mois ici :

Sources : Bloomberg et Saxo
Les actions mondiales sont mesurées à l'aide de l'indice MSCI World. Les régions d'actions sont mesurées en utilisant les indices S&P 500 (États-Unis) et MSCI Europe, AC Asie-Pacifique, et EM respectivement. Les secteurs d'actions sont mesurés à l'aide des indices MSCI World/Sector], par exemple, MSCI World/Energy. Les obligations sont mesurées à l'aide des indices Bloomberg Aggregate Total Return hedgés en USD pour le total, souverain et corporatif respectivement. Les matières premières mondiales sont mesurées à l'aide de l'indice Bloomberg Commodity. Le pétrole est mesuré à l'aide du contrat à terme sur le pétrole brut WTI du mois consécutif suivant (Generic 1st CL Future). L'or est mesuré à l'aide du prix spot en dollars par once. Le spot de devise du dollar américain est mesuré à l'aide de l'indice Dollar Index Spot, le mesurant contre un panier pondéré des devises suivantes : EUR, JPY, GBP, CAD, SEK, et CHF. Sauf indication contraire, les chiffres sont en devises locales.


Prêt à commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entièrement en ligne en trois étapes simples.

Investir comporte des risques, la valeur de votre mise peut baisser.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rémunération de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liée à ses recommandations ou opinions spécifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin à la compilation et à la mise à jour de ces pages, et utilise des sources considérées comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les évaluer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spécifiques aux produits, consultez les pages consacrées aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boîte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique