Les bénéfices atteignent des sommets inédits alors que l’inflation profite à tout le monde Les bénéfices atteignent des sommets inédits alors que l’inflation profite à tout le monde Les bénéfices atteignent des sommets inédits alors que l’inflation profite à tout le monde

Les bénéfices atteignent des sommets inédits alors que l’inflation profite à tout le monde

Actions
PG
Peter Garnry

Responsable de la stratégie des actions

Relevé:  Les bénéfices ont bondi vers un sommet inédit lors du T2, grâce aux profits records des entreprises du secteur de l’énergie, à une accélération dans la croissance des bénéfices et à une gestion des coûts disciplinée. Les bénéfices du T2 ont augmenté de 19 % depuis le T1 dans le MSCI World Index mené par une forte croissance des bénéfices dans le secteur de l’énergie, qui a vu ses bénéfices augmenter de 279 % en un an.


L’inflation profite aux bénéfices en termes nominaux

Lors d’un précédent billet d’actions au sujet de l’inflation sur le plan historique, nous avons souligné que les bénéfices des États-Unis ont augmenté plus rapidement que la tendance de croissance à long terme pendant les années 70, alors que l’inflation fait augmenter les prix à tous les niveaux et donc également les chiffres (nominaux) de croissance. Les années 70 représentent également une décennie connue pour ses taux d’intérêt très élevés, qui comprimaient les évaluations des actions à un tel point que les conséquences négatives étaient plus grandes que les dynamiques positives issues d’une plus grande croissance des bénéfices. Il est difficile de spéculer sur le fait que ces dynamiques se représenteront de nouveau ou non.

On peut dire que l’inflation profite à nouveau à tout le monde : les bénéfices du T2 du MSCI World Index ont atteint un nouveau sommet inédit, en hausse de 7 % en glissement annuel et de 19 % en glissement trimestriel, grâce à une accélération de la croissance des revenus (voir le graphique ci-dessous) et à un rebond important de la marge d’exploitation, alors que les entreprises exercent un meilleur contrôle des coûts. Les marges d’exploitation sont un moyen d’inverser le procédé. De plus, le rebond actuel dans les marges est contradictoire et pourrait être une simple dynamique temporaire à court terme avant qu’elles ne baissent de nouveau pour atteindre la moyenne. Un autre ralentissement de l’économie instaurerait certainement une nouvelle pression sur les marges.

Sans surprise, les entreprises du secteur de l’énergie ressortent gagnantes du T2 après avoir vu leurs bénéfices augmenter de 279 % en un an, pour atteindre leur plus haut niveau jamais enregistré. L’économie mondiale a considérablement ralenti pendant les six premiers mois de l’année, et les prix du pétrole ont baissé, ce qui reflète l’augmentation de la probabilité d’une récession, qui aurait des conséquences sur la demande. Les prix du gaz naturel sont toujours élevés et les activités de trading des grands groupes de pétrole et de gaz devraient continuer à être extrêmement rentables. Il est possible que les entreprises dans le secteur de l’énergie aient atteint leur pic à court terme, mais en termes d’évaluations des actions, les investisseurs ne paient pas encore une prime importante sur les futurs flux de trésorerie en énergie, car les contraintes ESG et la transition écologique freinent les flux institutionnels vers les actions en énergie.

La liste ci-dessous met en évidence les plus importantes publications de bénéfices à suivre la semaine prochaine. Les publications de bénéfices en gras sont celles qui peuvent soit modifier l’humeur du marché, soit soulever un secteur entier.

  • Lundi : Barrick Gold, Siemens Energy, Nippon Telegraph & Telephone, SoftBank Group, Tokyo Electron, Dominion Energy, BioNTech, AIG, Tyson Foods, Palantir Technologies, Take-Two Interactive
  • Mardi : Alcon, Globalfoundries, Roblox, Trade Desk, Coinbase Global, Akamai Technologies, Plug Power, Unity
  • Mercredi : Commonwealth Bank of Australia, Vestas Wind Systems, Genmab, E.ON, Honda Motor, Prudential, Aviva, Walt Disney, Coupang, Illumina
  • Jeudi : KBC Group, Brookfield Asset Management, Orsted, Novozymes, Siemens, Hapag-Lloyd, RWE, China Mobile, Antofagasta, Zurich Insurance Group, NIO, Rivian Automotive
  • Vendredi : Flutter Entertainment, Baidu

Prêt à commencer?

L'ouverture d'un compte peut se faire entièrement en ligne en trois étapes simples.

Investir comporte des risques. Votre investissement peut perdre de la valeur.

Cet article ne constitue ni un conseil d’investissement ni une invitation à effectuer certains placements dans le chef de Saxo Bank. La rémunération de l'auteur de cet article n'est pas (ne sera pas) directement ou indirectement liée à ses recommandations ou opinions spécifiques. Bien que Saxo Bank apporte le plus grand soin à la compilation et à la mise à jour de ces pages, et utilise des sources considérées comme fiables, Saxo Bank ne peut garantir l'exactitude, l'exhaustivité et l'actualité des informations fournies. Avant d’effectuer un investissement, Saxo Bank contrôle si celui-ci vous convient sur la base de ce qu’elle sait de vos connaissances et de votre expérience relatives au produit de placement concerné. Saxo Bank vous avertira toujours s’il s’avère que vous ne disposez pas de connaissances et d’une expérience suffisantes ou si Saxo Bank n’a pas pu les évaluer. Saxo Bank est un nom commercial de BinckBank S.A.. Investir comporte des risques. La valeur de votre investissement peut diminuer. Pour en savoir plus sur les risques spécifiques aux produits, consultez les pages consacrées aux produits.

Saxo Bank
Succursale belge,
Italiëlei 124, boîte 101,
2000 Anvers
Belgique

En Belgique, Saxo Bank est le nom commercial de BinckBank N.V., une banque néerlandaise qui fait partie du groupe Saxo Bank.

Contacter Saxo Bank

Select region

Belgique
Belgique

En tant qu'institution financière, nous croyons qu'il est de notre responsabilité de veiller à ce que nos clients ne négocient que les produits d'investissement qui leur conviennent le mieux. Actuellement, nous sommes en train de réviser nos tests d'adéquation et nous avons décidé de restreindre temporairement la négociation de produits plus complexes. De plus amples informations sur les produits concernés et la durée de la restriction sont disponibles ici.