Glossaire financier - Q à T

Le glossaire financier recense les principaux termes et expressions techniques couramment employés dans le secteur de la finance, ainsi que leur définition.

Q

Cotation

Cours actuel offert ou demandé pour un instrument financier.

R

Ordre lié

Synonyme d'ordre connexe.

Il existe plusieurs types d'ordres liés/connexes :

si exécuté (esclave), dans lequel un ordre esclave ne devient actif que si l'ordre principal est exécuté ;

O.C.O. (l'un annule l'autre), dans lequel l'exécution de l'un des ordres annule l'autre ;

liés à trois voies, lorsque deux ordres sont passés si l'ordre principal est exécuté (si exécuté).

Ces ordres sont eux-mêmes liés sous la forme d'ordres O.C.O. et permettent à la fois de placer autour d'une position un ordre stop à seuil et un ordre de prise de bénéfice.

Résistance

Niveau auquel un cours en hausse est supposé s'immobiliser lorsque les intervenants sur le marché commencent à vendre l'instrument. À l'opposé de la résistance, on trouve le soutien.

Gestion du risque

Tentative de contrôler des gains ou pertes connus ou prévisibles.

Le processus de gestion du risque comprend plusieurs étapes, en commençant par une bonne compréhension des activités et des expositions ou risques à couvrir pour protéger la valeur des activités en question.

Ensuite, il convient d'évaluer les types de variables susceptibles d'affecter les activités et la manière de les protéger au mieux contre de fâcheux résultats.

La gestion du risque est tantôt un processus simple, visant à placer des ordres stop à seuil pour éviter de grosses pertes, tantôt un processus complexe, visant à couvrir des positions à l'aide d'options ou à diversifier le portefeuille afin d'éviter une surexposition à un type d'instrument ou de secteur spécifique.

En outre, il convient de tenir compte du profil de risque préféré, c.-à-d. de déterminer s'il convient d'adopter une approche peu disposée au risque ou une approche plutôt agressive. Il convient également de décider des instruments à utiliser pour gérer le risque et d'envisager la possibilité d'utiliser une couverture naturelle.

Une fois mise en œuvre, la stratégie de gestion du risque doit être évaluée en continu, en termes d'efficacité et de coût.

Ratio de rendement/risque (risk reversal)

Achat simultané d'une option d'achat (vente) « out of the money » (en dehors des cours) et vente d'une option de vente (achat) « out of the money », généralement sans prime d'avance.

Les options achetées et vendues auront la même valeur notionnelle et la même date d'expiration prédéfinie, et les deltas seront généralement fixés à 25 %.

Selon le modèle Black & Scholes, l'achat et la vente d'options de même delta (et donc aussi de contrats forward « out of the money ») ne devraient rien coûter. Dans la pratique, le marché favorise néanmoins l'une des deux parties.

Dans le cas le plus simple, la volatilité implicite des options de vente et d'achat « out of the money » présentant un prix d'exercice et une date d'expiration identiques est différente, et le coût supplémentaire de la partie favorisée est généralement défini comme l'écart du ratio de rendement/risque.

Cet écart reflète l'idée qui règne sur le marché selon laquelle la distribution de probabilité concernée n'est pas symétrique autour du contrat forward, mais décentrée vers la partie favorisée.

Autre interprétation possible : la volatilité implicite est liée au spot, ce qui est impossible selon le modèle Black & Scholes.

Report

Lorsqu'une position de devises au comptant est détenue à la fin du jour ouvré précédant sa date de valeur, elle est reportée à une nouvelle date de valeur selon le principe J+1/J+2.

Dans le cadre du report, les positions sont soumises à des ajouts ou retraits de points de swap sur la base des taux d'intérêts LIBOR/LIBID des deux devises négociées, majorées d'une marge de +/- 0,25 % (pour comptes privés) et d'intérêts pour tous les bénéfices ou toutes les pertes non réalisé(e)s sur la position.

Commission d'entrée et de sortie

Commission qui inclut l'ouverture et la fermeture de la position.

À ne pas confondre avec la commission d'entrée, qui est perçue par opération (c.-à-d. aussi bien pour l'achat que pour la vente).

S

Devise secondaire

Devise que l'investisseur reçoit ou utilise pour payer lors du trading sur le marché des devises.

Par exemple pour la paire EURUSD, la devise variable est l'USD, ce qui signifie qu'une unité d'EUR vaut un certain montant en USD.

Quand vous achetez des EUR, vous payez avec des USD, et quand vous vendez des EUR, vous recevez des USD en contrepartie.

L'autre devise (EUR dans cet exemple) s'appelle la devise de base.

Ordre secondaire

Un ordre secondaire d'un ordre à trois voies ou d'un ordre lié si exécuté ne devient un ordre au marché actif que si l'ordre principal est exécuté.

Titre

Tout instrument d'investissement, autre qu'une police d'assurance ou une rente fixe, émis par une société, un gouvernement ou une autre organisation. Les titres sont généralement des actions et des obligations.

Série (d'options)

Toutes les options d'une même classe, de même sens (option d'achat ou de vente) portant sur une même quantité du produit sous-jacent, ayant un même prix d'exercice et une même date d'échéance.

Vendre acheteur

Ordre à cours limité de vendre au cours acheteur actuel.

Actions

Instruments financiers représentant la détention partielle d'une société. En anglais, on parle indifféremment de « shares », « stocks » ou « equities ».

Vente à découvert

Dans les opérations sur devises, adopter une position baissière correspond à acheter la devise négociée de la paire.

Par exemple si vous adoptez une position baissière sur GBPUSD, vous achetez USD en vendant GBP.

Pour les actions, adopter une position baissière correspond à vendre un titre sans le posséder, contrairement à une position haussière où vous entrez en possession du titre en l'achetant.

Une position baissière profite d'un déclin des cours du marché.

Ordre esclave

Ordre si exécuté composé de deux ordres :

  • un ordre principal exécuté dès que les conditions de marché sont favorables,
  • un ordre secondaire dont l'exécution est conditionnée par celle de l'ordre principal.

Spéculer

Acheter et vendre dans le seul espoir d'enregistrer des gains, plutôt que d'exécuter ces opérations pour des raisons professionnelles.

Comptant

Opération directe à un cours de marché assorti d'une date de règlement standard (date de valeur) de deux jours ouvrés à compter de la date de l'opération.

Marché au comptant

Partie du marché exigeant le règlement au comptant des transactions.

Le sens précis de l'expression « au comptant » dépend des usages locaux pour une matière première, un titre ou une devise.

Sur les marchés de change britannique, américain et australien, « au comptant » signifie deux jours à compter de la date de l'opération.

Écart (en points d'indice)

Différence entre le cours acheteur auquel vous pouvez vendre l'instrument de trading, et le cours offert auquel vous pouvez acheter l'instrument de trading.

Barre d'état

Zone située en bas de l'espace de travail de la plateforme et dans un grand nombre de modules de trading, qui est utilisée pour afficher les messages générés par le système et les informations d'état.

Actions

Instruments financiers représentant la détention partielle d'une société. En anglais, on parle indifféremment de « shares », « stocks » ou « equities ».

Ordre stop

Un ordre stop d'achat est un ordre d'achat à un cours spécifique supérieur au cours actuel du marché. Un ordre stop de vente est un ordre de vente à un cours spécifique inférieur au cours actuel du marché.

Les traders parlent souvent d'ordres « stop à seuil », qui sont des ordres stop placés sous le cours du marché en position haussière ou au-dessus du cours du marché en position baissière.

Ces ordres sont déclenchés lorsque le cours du marché atteint le seuil défini, afin d'éviter des pertes supplémentaires sur la position du trader.

Le marché pouvant s'avérer trop volatil, les ordres stop ne sont pas toujours exécutés au cours exact indiqué.

Ordre stop si demandé

Les ordres stop si demandé servent généralement à acheter l'instrument indiqué sur un marché à la hausse. Si la limite précisée est demandée sur le marché, l'ordre est exécuté au cours offert par la banque.

Par exemple si vous avez vendu GBPUSD à 1,4280, avec un ordre stop si demandé à 1,4330, la position est clôturée (achat de GBPUSD) si le cours acheteur atteint ou dépasse 1,4330.

Nous recommandons d'utiliser des ordres stop si demandé uniquement pour acheter des positions sur devises.

L'utilisation d'ordres stop si demandé pour vendre des positions sur devises peut entraîner la clôture prématurée des positions si l'écart offre/demande s'agrandit brièvement à la suite d'un événement survenant sur le marché.

Ordre stop si offert

Les ordres stop si offert servent généralement à vendre l'instrument indiqué sur un marché à la baisse. Si la limite précisée est offerte sur le marché, l'ordre est exécuté au cours acheteur proposé par la banque.

Par exemple si vous avez acheté USDJPY à 132,00, avec un ordre stop si offert à 131,50, votre position est clôturée (vente de USD par rapport à JPY) si le cours offert atteint ou dépasse 131,50 (autrement dit si 131,50 maximum est offert).

Nous recommandons de n'utiliser des ordres stop si offert que pour vendre des positions sur devises.

L'utilisation d'ordres stop si offert pour acheter des positions sur devises peut entraîner la clôture prématurée des positions si l'écart Offre/demande s'agrandit brièvement à la suite d'un événement survenant sur le marché.

Ordre à plage de déclenchement (contrat à terme)

Dans les opérations sur contrats à terme, un ordre à plage de déclenchement est une variante d'un ordre stop, avec un cours limite plus bas/élevé pour suspendre les opérations en cas de chute/hausse excessive du cours préalablement à l'exécution de l'ordre.

En réalité, cela limite les opérations à un intervalle de cours précis.

Ordre stop

Les ordres stop servent généralement à quitter des positions et à éviter des pertes.

Les ordres stop de vente sont placés en dessous du cours actuel du marché et exécutés lorsque le cours acheteur atteint ou dépasse la limite définie.

Les ordres stop d'achat sont placés au-dessus du cours actuel du marché et exécutés lorsque le cours offert atteint ou dépasse la limite définie.

Si le cours acheteur pour tous les ordres de vente (ou le cours offert pour tous les ordres d'achat) est atteint ou dépassé, l'ordre devient un ordre au marché et est exécuté dès que possible au cours disponible sur le marché.

Il est à noter que ce cours peut différer du cours défini pour l'ordre.

Dans le cas des contrats à terme, l'ordre est exécuté dans la mesure du possible. Le cas échéant, tout volume restant demeure ouvert sous la forme d'un ordre au marché.

Dans le cas des CFD, l'ordre est entièrement exécuté si le volume du marché le permet. En cas d'exécution partielle, la part restante de l'ordre reste ouverte sous la forme d'un ordre.

Compte tenu des restrictions relatives aux options listées, Saxo Banque n'est pas en mesure d'exécuter des ordres stop en l'absence d'un cours négocié sur le marché. Par conséquent, nous vous recommandons de ne pas passer d'ordres stop avec des options listées.

Ordre stop sur devises

Les ordres stop sur devises servent généralement à quitter des positions et à protéger des investissements dans les cas où le marché évolue à l'encontre d'une position ouverte.

Les ordres stop de vente sont placés en dessous du cours actuel du marché et exécutés lorsque le cours acheteur atteint ou dépasse la limite définie.

Les ordres stop d'achat sont placés au-dessus du cours actuel du marché et exécutés lorsque le cours offert atteint ou dépasse la limite définie.

Ordre stop à seuil

Il s'agit d'un ordre stop qui exécute et clôture une position pour limiter les pertes en cas d'évolution défavorable du marché.

Lors de l'exécution d'un ordre stop, celui-ci devient un ordre au marché et est exécuté dès que possible au cours disponible sur le marché.

Il est à noter que ce cours peut différer du cours défini pour l'ordre.

Traitement direct (STP)

Acheminement direct de votre ordre à la place boursière.

Prix d'exercice

Prix auquel l'acheteur d'une option peut acheter (dans le cas d'une option d'achat) ou vendre (dans le cas d'une option de vente) l'actif sous-jacent.

Relevé

Combine l'état des opérations et les activités liées à votre/vos compte(s), c.-à-d. la valeur des comptes, vos titres et vos capitaux propres, vos positions nettes et le montant de clôture (total des bénéfices et des pertes sur toutes vos positions).

La marge disponible et la marge requise pour vos positions ouvertes figurent également sur le relevé, de même qu'une vue d'ensemble de vos positions ouvertes.

Soutien

Niveau auquel un cours à la baisse est supposé ralentir ou s'inverser lorsque les intervenants sur le marché commencent à acheter l'instrument.

À l'opposé du soutien, on trouve la résistance.

Swap

Ordre de négocier au comptant (par exemple acheter) un instrument sur devises et d'exécuter la transaction inverse (par exemple vendre) à un cours fixe à une date ultérieure.

Si la première transaction est prévue à une date ultérieure, la transaction est un contrat terme contre terme. Autres variantes : swaps au jour le jour et swaps J+1/J+2.

Prix du swap

Modification de prix, ajoutée au prix d'ouverture de la position, pour le report d'une opération à une date ultérieure à la date de valeur d'origine.

Le prix du swap dépend du différentiel d'intérêt entre les deux devises négociées, et peut être en votre faveur ou en votre défaveur.

Symbole

Combinaison de lettres servant à identifier sans équivoque un instrument négocié. On parle également de « symbole ticker ».

Par exemple pour l'instrument sur devises dollar-yen, le symbole est USDJPY.

VOLVb:xome est un exemple de symbole de CFD.

JYZ5 est un exemple de symbole de contrat à terme.

MAERSKa:xcse est un exemple de symbole d'action.

T

Valeur temps

Montant dont la valeur de l'option dépasse la valeur intrinsèque.

Thêta

Mesure de la variation de la valeur d'une option dans le temps.

La variation de la valeur est due au rapprochement de la date d'expiration et donc à la réduction de la durée de vie de l'option.

Ou :

Réduction approximative du prix d'une option dans le temps alors que tous les autres facteurs sont maintenus constants.
Thêta est généralement exprimé sur une base journalière. Par exemple si le prix d'une option d'achat est 3,00 USD et le thêta est de 0,10, un jour plus tard, si tous les autres facteurs restent inchangés, le prix de l'option d'achat sera de 2,90 USD (3,00 USD - [0,10 x 1]).
Généré par un modèle mathématique, le thêta dépend du cours de l'action, du prix d'exercice, de la volatilité, des taux d'intérêts, des dividendes et de la date d'expiration.

Stop suiveur

Un ordre stop suiveur est un ordre stop dont le cours de déclenchement varie en fonction du prix au comptant.

Tandis que le marché grimpe (pour les positions haussières), le cours d'arrêt grimpe dans la mesure définie par l'utilisateur. En revanche, si le cours du marché chute, le cours d'arrêt reste inchangé.

Ce type d'ordre stop aide un investisseur à définir une limite pour le maximum de pertes possibles sans limiter les gains éventuels sur une position.

En outre, il réduit la nécessité de surveiller constamment le cours du marché des positions ouvertes.

Transactions non enregistrées

Opérations, commissions, etc., qui n'ont pas encore été enregistrées. Par exemple une opération exécutée aujourd'hui est enregistrée le jour ouvré suivant.

Votre navigateur ne peut afficher ce site correctement.

Notre site est optimisé pour un système utilisant IOS9.X et sur IE10 (ou une version plus récente). Afin d'améliorer votre expérience sur notre site, veuillez mettre à jour votre navigateur.